Résultats 2013 par variété de tomates


Résultats 2013 par variété de tomates

12 septembre 2013 |   Auteur: Jenny Gloster 

Hier je vous ai présenté Ma production de tomates 2013. J’en suis vraiment satisfaite. Aujourd’hui je vous présente les résultats de chaque variété.

Mon coup de cœur 2013 c’est la variété de tomate ananas :

tomate ananas La tomate ananas c’est mon coup de cœur 2013. Elle est très productive, belle, agréable au goût et poyvalente

C’est la première fois que je cultive cette variété, elle a été la belle et bonne surprise de l’année !

D’abord cette tomate est belle, sa couleur est éclatante. Sa chair a la couleur et la texture d’une mangue bien mure.

Elle produit des tomates de différentes tailles dont certaines sont  très grosses (plus grosses que prévu). C’est éventuellement un des problèmes. Si vous ne tuteurez pas bien ou pas assez les tomates les plus lourdes risquent de trainer par terre. J’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois pour rajouter de la ficelle. Elle m’a donc donné un peu plus de travail.

Elle est très productive, non seulement les tomates sont très grosses mais il y en a beaucoup. C’est, cette année, la variété la plus productive de mon potager.

En salade elle est bonne et du fait de sa couleur, mélangée avec des tomates rouges (ou noires) cela fait une belle présentation.

Sa peau est très fine, c’est génial pour la ratatouille par exemple.

Elle contient beaucoup de « chair », elle est donc très adaptée pour les tomates farcies !

Elle a toutes les qualités : belle, productive, à priori peu sensible au mildiou (au moins cette année), peu de peau, beaucoup de chair, juteuse mais pas de jus…

Je me suis demandé un moment si  le problème ne serait  pas la faible quantité de grains par tomate. Comme je fais mes propres graines, j’avais peur de devoir utiliser beaucoup de fruits pour récolter les graines dont j’aurai besoin ! En fait il n’en est rien, finalement il y a un grand nombre de grains par fruits, mais des grains très petits ; étonnant, non ?

En théorie la tomate ananas est une variété tardive, cette année, elle n’a pas eu vraiment de retard par rapport aux variétés plus hâtives.



Variété de tomate : summer cider.

tomate summer cider Cette tomate est extra, malheureusement, pour elle, cette année elle était en concurrence avec la variété ananas.

J’ai été charmée par cette variété ; mais cette année elle souffre un peu de la comparaison avec la variété ananas.

La summer cider a une très belle couleur jaune très semblable à la tomate ananas mais avec une tâche rouge à la base du fruit.  Quand on la coupe en deux la summer cider est assez étonnante ; sa chair est jaune, mais son cœur est rouge !

Elle produit de très grandes tomates (presque trop grosses), elle est un peu plus tardive que l’ananas et j’ai impression qu’elle est moins productive.  Au 12 septembre, c’est difficile d’être définitif sur ce point puisqu’elle est plus tardive.  Elle a un bon goût, mais pas extraordinaire.  Elle n’a pas été malade.

Variété noire de Crimée.

noire de Crimée Depuis des années la tomate noire de Crimée est ma préférée en salade. Son goût est unique. Cette année je fais des mélanges de couleur avec en particulier l’ananas et la Tigrella.

C’est ma variété fétiche depuis des années. Elle est très  bonne au goût  et productive. Elle est peu sensible aux maladies. Elle ne m’a jamais déçue. Cette année je trouve qu’elle m’a permis de faire de très belles salades colorées avec la tigrella (rouge) et l’ananas (jaune). Jusqu’à présent je n’ai utilisé la noire de Crimée qu’en salade. Comme elle est très juteuse je vais la tester cette année pour produire du jus de tomate (je pense d’ailleurs tester toutes les variétés pour la production de jus de tomates et je ferai ensuite une dégustation à l’aveugle !

Variété de tomate tigrella :

tomates de la variété tigrella La tomate tigrella est hâtive, j’en remettrai tous les ans, en particulier pour résister les années à mildiou.

C’est aussi sa première année chez moi. Je l’utilise uniquement en salades. Elle est très juteuse, son goût est doux et j’aime bien son côté « rayée ».

Les fruits sont plus petits que ce que je pensais (4 centimètres de diamètre en moyenne).  C’est étonnant, la taille est vraiment très régulière, presque tous les fruits ont 4cm de diamètre. Elle produit beaucoup de fruits.

Le mildiou ne l’a pas beaucoup dérangée, elle a néanmoins un peu plus souffert que la variété Ananas.

La tigrella est une bonne surprise, j’en remettrai l’année prochaine, surtout que c’est une variété hâtive, ce qui sera peut être utile les années à mildiou.

Variété : gardener’s delight :

tomate cerise Les tomates cerises sont très productives et très rarement malades. C’est « important » pour l’apéro. La gardener’s delight n’est pas tout à fait assez sucrée, à mon goût.

C’est aussi la première fois que je cultive cette variété de tomates cerise. Je pourrai dire que c’est un peu la déception de l’année ; je la trouve moins sucrée que mes variétés de tomates cerise habituelles (je ne connais pas les variétés, j’utilise les mêmes depuis des années et je ne connais plus les noms).

Le goût étant mon premier critère de choix des variétés de tomates, la gardener’s delight m’a un peu déçue.

Par contre c’est une variété extrêmement productive, c’est son point fort indéniable. Les fruits sont très beaux ; d’un rouge intense et brillants. Les tomates sont aussi un peu plus grosses que les tomates issues de mes autres plants de tomates cerise.

Variété Marzano :

variété de tomate marzano Cette année je vais tester la variété marzano en tomates séchées

Je voulais tester celle-ci pour préparer les sauces et aussi parce que je voulais essayer de faire des tomates séchées. C’est une variété productive, uniforme et d’une belle couleur rouge ‘tomate’.  Les fruits contiennent très peu de jus, un avantage pour le séchage et les sauces. La peau est facile à enlever une fois la tomate trempée dans l’eau bouillante.  J’avoue que je suis un peu déçue par le manque de goût. Pour les sauces ce n’est peut-être pas très grave (surtout que j’ajoute beaucoup d’herbes aromatiques) mais pour le séchage je crois que le goût est important. Je vais néanmoins comparer les conserves faites avec la marzano et celles faites avec les variétés ananas ou summer cider.

Je pense que cette année la Marzano a souffert chez moi du printemps froid et pluvieux ; elle a de ce fait produit moins que son potentiel. La Marzano a aussi été la première variété à « choper » le mildiou.

Mes conclusions (pour les 2 articles) :

Une belle surprise : la tomate ananas.

Une bonne année « tomates »

C’est sympa de multiplier les variétés, même si mon nombre de variétés reste relativement peu élevé par rapport à quelques collègues.

Le bicarbonate de soude, ça marche

L’utilisation de la consoude reste pour moi la base de la culture des tomates.

Et vous, quelles sont vos conclusions ?






Un Commentaire

  • Keirn dit

    Bonjour !
    Et bravo pour ces recherches gustatives
    Pour moi, avec 23 pieds de tomates bio, ce sont les CORNUES DES ANDES qui raflent la palme, avec une valeur sure, la COEUR DE BOEUF.
    A suivre :…

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



c41ebd37175fa43f3e191aa8589bbbcfFFFFFFFFF
Read previous post:
Ma production de tomates 2013

Nous n’en sommes qu’à la mi-septembre et l’année « tomate » est loin d’être finie. Je me propose néanmoins de faire un...

Close