La culture de la consoude.


La culture de la consoude.

28 mars 2015 |   Auteur: Jenny Gloster 

Aujourd’hui je passe la plume à Maxime de la société B-actif pour vous proposer de manière très simple et très synthétique un article sur la culture de la consoude.

En effet, je constate que de nombreux jardiniers hésitent à se lancer dans la culture de la consoude de peur d’échouer puisqu’ils ne connaissent pas suffisamment cette plante.




Vous n’avez pas à avoir peur, la consoude est vraiment une plante très rustique ; elle pousse dans toutes conditions et résiste même si elle est un peu maltraitée. Bien sûr si vous la bichonnez elle vous le rendra en produisant plus.

consoude La consoude peut prendre de l’ampleur si elle est bien nourrie

A la demande de Jenny, Voici donc point  par point et de manière succincte  toutes les phases de la culture de la consoude.

Cet article est volontairement simplifié, si vous voulez tout savoir sur la consoude lisez notre livre blanc sur la consoude

1 : Quelle variété choisir pour votre jardin ?

La réponse est claire : choisissez la consoude bocking 14, elle est plus riche en élément fertilisant et n’est pas envahissante.

2 : Faut-il semer ou planter la consoude ?

La variété de consoude bocking 14 ne se reproduit pas par graine. Vous planterez des boutures.

bocking14

Choisissez la variété de consoude bocking 14, la meilleure pour le jardin

3 : Où trouver des boutures de consoude bocking 14 ?

Notre société B-actif vend des boutures de consoude toute l’année.

4 : Ces boutures sont-elles chères ?

Nous sommes en crise économique et tout peut paraître cher. Mais vous n’achèterez des boutures qu’une fois dans votre vie et en plantant la consoude vous produirez votre propre engrais pendant 30 ans ou plus : c’est très, très, rentable !

5 : Comment planter les boutures ?

Vous planterez les boutures à l’horizontale à moins de 7 cm de profondeur. La consoude se développera beaucoup, prévoyez donc de l’espace. Nous préconisons de laisser 60 cm entre chaque plante dans les 2 sens.

6 : Où planter la consoude ?

Tout dépend de vos objectifs. Vous pouvez la planter à côté de vos ruches, à côté du composteur, au fond du jardin (loin de la maison)  pour faire du purin, le long des allées pour fleurir votre jardin, un peu partout pour utiliser en paillage, etc…

7 : Combien de plants de consoudes faut-il planter ?

En règle générale 10 pieds de consoude sont suffisants pour fertiliser, avec du purin, un jardin de taille normale (par exemple 200 mètres carrés). Si vous voulez faire du paillage ou utiliser la consoude au compost, il vous faudra plus de pieds.

8 : Quand faut-il planter la consoude ?

Vous pouvez planter toute l’année, le printemps est la période la plus favorable. Si vous plantez en été, pensez à l’arrosage, si vous plantez en hiver mettez vos consoudes en nourrice dans des pots, dans la serre par exemple.

9 : Comment nourrir la consoude ?

fertiliser la consoude Il faut nourrir votre consoude. Une solution économique : vous urinez une fois par semaine sur chaque plant.

La consoude produira plus si vous lui donnez à boire et à manger. Elle résistera en cas contraire mais ce serait dommage de ne pas la nourrir. Pour l’alimentation en eau, plantez-la, si vous le pouvez, à côté d’un plan d’eau, d’une fosse septique  autour du composteur pour que la consoude puisse se nourrir avec le jus du compost,  etc… En Bretagne, en dehors du premier mois de plantation les apports d’eau ne sont pas indispensables

Pour fertiliser la consoude nous préconisons l’apport de grandes quantités de compost si vous avez accès à du compost gratuit (jusqu’à 10kgs par pied de consoude). Vous pouvez aussi pailler abondamment avec des feuilles mortes, de la paille, ….

Si vous n’avez pas un accès peu coûteux à ces produits, une solution gratuite, bizarre, mais efficace, vous urinez une fois par semaine, environ, sur chaque pied de consoude.

B-actif dans le blog la consoude au jardin a publié un article complet sur la fertilisation de la consoude qui vous donnera d’excellents informations.


10 : Quel entretien pour la consoude ?

L’entretien est très réduit, la consoude est une plante très résistante.

La consoude est sensible à l’oïdium mais cette maladie ne la gêne pas. Pour limiter les attaques d’oïdium il faut couper souvent.

Les jeunes consoudes sont parfois attaquées par les limaces et les escargots. Il suffit de protéger les jeunes pousses, par exemple par du grillage.

12 : le désherbage de la consoude.

C’est un problème en grande culture surtout si vous ne pouvez ou n’avez pas le droit de lui apporter suffisamment de nourriture. Au jardin, un bon mulching au bon moment devrait s’occuper des mauvaises herbes.

13 : la récolte de la consoude.

récolte de la consoude Récoltez souvent, la consoude se développera mieux

Nous conseillons de récolter souvent, par exemple une fois par mois. Vous coupez la totalité des feuilles au ras de la terre (5 à 10 cm au dessus de la terre)


Voilà vous savez tout sur la culture de la consoude. Il ne vous reste plus qu’à vous y mettre, vous ne le regretterez pas !

avez-vous telecharge



retrouvez tous mes articles sur la consoude

la consoude vous interessse, vous produirez votre propre engrais à vie

14 Commentaires

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



55d51241087fb50331f81fef685c8f82.......