culture et consommation de la rhubarbe


Ma plante préférée : La rhubarbe

17 septembre 2012 |   Auteur: Jenny Gloster 

Cet article est écrit dans le cadre du carnaval d’articles que j’ai organisé sur mon blog jardin. J’ai souhaité que chacun puisse présenter sa passion même ceux qui ne possèdent pas de site. Je présente donc ma plante préférée la rhubarbe

Je me dois, aussi, bien sûr, de participer à mon propre carnaval d’articles. Je suis adepte de la biodiversité ce qui m’amène à aimer de très nombreuses plantes. Pour les besoins de ce carnaval je vais vous présenter la rhubarbe.

Pourquoi avoir choisi la rhubarbe ?

photo de rhubarbe
Je suis passionnée de rhubarbe parce que les possibilités en cuisine sont innombrables

Dans mon jardin la rhubarbe bénéficie de la plus grande surface pour une seule espèce, largement plus de 100 mètres carrés ! De plus, la rhubarbe  me fait vivre, au moins en partie,  puisque j’en vends des quantités relativement importantes dans des magasins bios.

Dernière raison qui n’est pas la moins importante, loin de là, je cuisine la rhubarbe de plusieurs façons. Je vous ai déjà présenté une recette facile de sorbet de rhubarbe, une recette de sirop de rhubarbe (j’aime bien différencier les aromes des sirops) et une recette de gâteau à la rhubarbe. Mais vous n’avez pas fini de lire sur mon blog des recettes faites avec de la rhubarbe. J’en ai encore beaucoup à vous présenter : tarte à la rhubarbe, confiture de rhubarbe/fraise et rhubarbe/gingembre, chutney de rhubarbe, compote de rhubarbe,  « fool » à la rhubarbe, poisson à la rhubarbe, magret de canard à la rhubarbe  etc…



La culture de la rhubarbe.

Je cultive la rhubarbe en légère  butte. De novembre à février, je sacrifie quelques gros plants de rhubarbe. Je les arrache à la bèche et je fais de 4 à 6 morceaux de racine avec chaque pied (je fais une coupe franche avec une bèche très bien affûtée).  La rhubarbe aime l’hiver froid, parfois je laisse les racines par terre, exposées au froid ou au gel, pendant quelques jours avant de les planter.

Je plante ces éclats à 1,2 mètre dans chaque sens.

Je creuse pour ce faire des trous très larges et très profonds, 70 centimètres de diamètre et 70centimètres de profondeur.  Même si votre terre n’est pas très profonde vous pouvez néanmoins creuser à cette profondeur si vous cultivez en butte (c’est un des avantages de cette méthode)

Dans ce trou je mets tout ce que j’ai sous la main : du fumier très décomposé (jamais de fumier frais pour la rhubarbe), du compost bien mur, des feuilles d’orties, des feuilles de consoude etc..  Depuis 3 ans je rajoute plusieurs poignées d’alfalfa+ un engrais bio de B-actif contenant de la consoude, des algues et de la luzerne. Les résultats me paraissent excellents ! Je mélange tous ces ingrédients à la terre.

Je pose les éclats de racine à environ 10 centimètres de profondeur seulement et je les recouvre de bonne terre et j’arrose.

Entretien de la rhubarbe.

La rhubarbe produit beaucoup de végétation et reste en place plusieurs années (de 5 à 10 ans chez moi, pas plus car elle a tendance à épuiser le sol). Il faut donc la nourrir. C’est la raison pour laquelle j’apporte le maximum de produits lors de la plantation. Par la suite j’ai 2 solutions intéressantes.

Solution 1 : Je paille presque toutes mes cultures mais je paille toujours très abondamment la rhubarbe. J’utilise de la paille mais aussi de la tonte du gazon.

Solution 2 : Vous savez que je mets du géotextile dans mes allées et que je recouvre ce géotextile d’une couche épaisse de branches de bois broyées. Au bout de 2 ans les multiples petits êtres vivants ont transformés ce bois en une excellente matière organique utilisable par les plantes. Cette année j’ai réservé la totalité de cet engrais naturel à ma rhubarbe et je pense faire ainsi tous les ans.

En dehors de la fertilisation la rhubarbe ne demande pas trop de soins.

Un des problèmes peut provenir de la présence de rongeurs. Je délègue le soin de gérer la population de rongeurs à mon chien et à mon chat. Il semble néanmoins que mon chat soit trop bien nourri et donc qu’il ne chasse pas assez. Je suis donc amené régulièrement à poser des pièges à rongeurs (souris, mulots, campagnols …) dans ma rhubarbe.

J’enlève régulièrement les feuilles qui commencent à faner et je coupe à la base les hampes florales dès leurs apparitions car elles fatiguent la plante.

La rhubarbe ayant de très grandes feuilles est relativement gourmande en eau. Du fait de mon sol profond, bien pourvu de matière organique et du climat breton je n’arrose pas la rhubarbe. Je pense que cette opération est par contre très utile dans le sud de la France.

Récolte de la rhubarbe.

J’ai une variété hâtive qui me permet de démarrer ma récolte très tôt en saison. A partir de juillet je ne cueille que très peu pour que les plants se reposent.

Les inconvénients de la rhubarbe.

Comme vous le savez j’aime beaucoup attirer les insectes utiles dans mon potager.  Par contre je ne laisse pas fleurir la rhubarbe. Comme j’en cultive une grande surface j’ai commencé cette année à planter des lupins dans mes rangs de rhubarbe. Cela attire les boudons et les abeilles et en plus leurs racines fixent l’azote.

J’ai aussi planté quelques cassissiers pour la production de fruits.

La consommation de la rhubarbe.

Je ne vais pas en reparler ici. Vous êtes limités uniquement par votre imagination !

La rhubarbe utilisée comme insecticide.

J’ai fabriqué une macération de feuilles de rhubarbe pour éliminer les pucerons mais ça bouche les trous du pulvérisateur et finalement je trouve plus rapide et plus efficace d’écraser les pucerons avec la main ou carrément d’enlever les feuilles atteintes.





52 Commentaires

  • Gateau Gaga dit

    Ah ben à moi aussi c’est une de mes plante (légume) préférée même si je n’ai jamais réussi à en faire pousser. Pourquoi?? mystère et boule de gomme,je crois qu’il y a incompatibilité entre cette plante et moi (sauf en confiture!!LOL). Peut-être que notre terrain manque de fraîcheur. En tout les cas j’adore ton article. Gros bisous
    Nat

  • Maud dit

    Moi aussi j’adore la rhubarbe. Pour l’instant, je la récupère dans le jardin de mes parents. Il faut déjà que je m’occupe du terrain en friche de la maison qu’on vient d’acheter et après je me lance dans les plantations. Ton blog va être une mine d’or pour moi…

  • natha51 dit

    J’adore la rhubarbe moi aussi en compote,jus ou confiture fraises- rhubarbe essentiellement.J’ai semé des graines bio l’année dernière, j’ai obtenu un beau pied de rhubarbe que j’ai replanté au jardin avec du compost. Cette année, au printemps, il était superbe, bien étoffé mais depuis cet été il est tout triste, comme fâné. Je l’ai arrosé car l’été a été très sec (1 mois et demi sans eau), mais il n’est toujours pas joli, ni vraiment fâné…J’ai une terre lourde et calcaire, je ne sais pas si ça joue…D’après l’article, il manque peut- être de nourriture?

  • Bruno dit

    Moi aussi j’adoooore la rhubarbe. La confiture de fraise-rhubarbe: il n’y a rien de meilleur ! Par contre, il n’est pas précisé ( me semble-t-il) que ses feuilles sont toxiques et donc à ne pas consommer !!

  • Emilie dit

    Moi aussi je raffole de la rhubarbe. J’en ai planté une, qui est magnifique et énorme, planté en novembre dernier, mais on m’a dit qu’il fallait attendre 2 ans avant de la consommer, cela me parait beaucoup. Du coup, vu que tu es une experte en rhubarbe, peux-tu me dire si je peux déjà la consommer ou s’il faut que j’attend.
    Merci de ton précieux conseil !

  • Jenny Gloster dit

    Bonjour Château Gaga,
    As tu essayé de planter des morceaux de racine après voir travaillé la terre à 70 centimètres de profondeur comme je le fais? Si en plus tu rajoutes du compost bien mur et beaucoup de feuilles de consoude hachées (mélangées à la terre) cela devrait marcher.
    En l’absence de consoude tu peux essayer l’engrais alfalfa+ de B-actif : http://www.b-actif.fr/alfalfa_plus-consoude.html
    Bonjour Natha51
    La culture de la rhubarbe marche mieux en plantant des morceaux de racine. Il faut effectivement bien nourrir et préparer la terre en profondeur (puis par la suite faire un paillage épais).
    Bonjour Maud,
    Tu vas voir, le jardinage c’est un vrai plaisir et en plus c’est bon pour la santé et le porte monnaie!
    Pour le défrichage je propose bien sur de couper les végétaux puis de recouvrir le sol pendant plusieurs mois en hiver (dès maintenant) avec une bâche plastique noire (ou une vieille moquette ou…).3 à 4 mois plus tard la terre est belle!
    Bonne installation!
    Bonjour Bruno,
    Effectivement les feuilles sont toxiques, j’aurais du le mentionner. Merci.
    Par contre c’est dommage de se limiter à la confiture rhubarbe fraise, il y a tellement d’autres possibilités par exemple rhubarbe/gingembre; ma préférée!
    Bonjour Emilie,
    Il est possible de récolter de la rhubarbe dès la première année. Par contre je ne le préconise absolument pas à l’automne. La récolte sera plus faible l’année prochaine, donc désolé il va te falloir patienter jusqu’au printemps. Si tu as de la place, tu pourrais envisager de rajouter 2 ou 3 plants; il y a tellement de possibilités avec cette rhubarbe!
    Jenny

  • Emilie dit

    Merci beaucoup pour tes précieux conseils !
    Du coup je vais allez en planter un autre plant (g un pti jardin donc pas facile)

  • christèle dit

    j’adore ce fruit
    merci pour ce partage
    bon mardi
    bisous

  • Rose dit

    Mon dieu la taille de ces feuilles ! C’est superbe :)

  • Brigitte dit

    En regardant la magnifique photo du jardin de rhubarbe, j’ai halluciné……comment utiliser tant de rhubarbe. J’ai ensuite vu que vous la vendiez …ouf. Dans mon jardin, j’en ai trois pieds. Je n’ai fait aucun effort pour les planter, je n’en fais aucun pour les entretenir et pourtant, je récolte, je récolte…..Je crois que ma terre leur convient. La rhubarbe c’est vraiment délicieux, j’en fais en confiture, en compote….et j’ai même fait une recette de conservation de rhubarbe crue sans stérilisation.http://passionpotager.canalblog.com/archives/rhubarbe/index.html

  • Emilie dit

    Je reviens sur cet article car j’ai une urgence concernant ma rhubarbe.
    Depuis quelques jours, ma rhubarbe est bien reparti, se met à faire des feuilles. Seul bémol à tout ça : Elle monte en graines de partout, il y a plein de tiges qui sont remplis de graines et qui commencent à monter et à pousser de partout ….
    Est-ce normal ??
    Du coup, j’ai beaucoup de feuilles et de tiges (donc moins de récoltes quand la période sera propice je suppose).
    Merci de ton aide.

  • Jenny Gloster dit

    Bonjour Emilie,

    La rhubarbe  monte en graines de temps en temps.  Il vaut mieux couper les tiges qui montent.  C’est vrai, tu vas, sans doute, avoir une moins bonne récolte cette année.  Plusieurs choses peuvent provoquer cette montée en graine : Si le plant est stressé par manque d’eau ou de  nutriments ou un stress lié à la température : trop forte chaleur en printemps par exemple (cela m’étonnerait cette année). Certaines variétés sont, aussi, plus susceptibles de monter en graines.  Si le plant a plusieurs années ce serait sans doute  une bonne idée de le diviser l’hiver prochain.

    Bon courage,

    Jenny

  • SCHERRER Isabelle dit

    Bonjour,
    Je voudrais savoir si le système raçinaire d’un pied de rhubarbe se développe beaucoup. Je prévois de déplacer mes deux plants (fraîchement plantés) d’ici deux ans environ (l’emplacement définif n’est pas encore disponible) et je voudrais savoir si cette opération risque d’endommager les plants… Merci d’avance pour votre réponse. BIen cordialement

  • lacoste patrice dit

    chère Madame,
    C’est par le plus grand des hasards que j’i découvert votre blog aussi charmant que passionnant. Je faisais une recherche sur la consoude bocking 14 que je cultive, et de fil en aiguille je suis arrivé sur votre blog ! La photo de vos rhubarbes m’a impressionné, elles sont magnifiques et énormes ! Pourriez vous m’indiquer la variété pour que je m’en procure. Je dois vous préciser que j’habite Madagascar, sur les hautes terres, j’ai deux beaux pieds de rhubarbe, des dizaines de consoudes, et de milliers d’autres choses, nous en reparlerons j’espére? je suis producteur d’huile essentielle de Ravintsara, et je viens réguliérement en france vendre ma production. Je suis actuellement sur Paris pour encore trois moi.
    Merci de me répondre, encore une fois félicitations pour votre blog,
    Cordialement,
    Patreice Lacoste

  • Jenny Gloster dit

    @Isabelle, il est possible de déplacer les plants de rhubrabe et même de diviser les racines.

    @ Patrice, ma rhubarbe est effectivement « géniale » mais désolée, je ne connais pas la variété. Nous l’avons dans la famille depuis 2 générations.

    Ce serait intéressant que tu nous dises ce que tu fais avec la consoude. Es tu sur que c’est de la bocking 14? L’utilises tu en alimentation animale (je sais par le fils d’un ami qui y habite que les protéines sont très chères), l’utilises tu en pharmacie, justement le fils de mon ami utilise ma pommade pour les mains de jardiniers pour soigner les piqûres de moustiques ou de Moka fohy (je pense que les Moka fohy ne se trouvent pas sur les hautes terres), cela marche très bien.

    Jenny

  • patrice dit

    Merci de ta non réponse Jenny…le mystére reste entier concernant la variété !
    J’ai appris récemment que je produisais de la putrecine et de la cadavérine avec mon purin de consoude, odeur totalement épouvantable, mais diluée, c un engrais sans pareil ! c effecivement de la bocking 14, introduite sur les hauts plateaux malgaches par les norvégiens (luthériens) venus évangéliser. Curieux l’histoire des fois. Je revitalise la terre, avec mon purin et plante une graminée magique, l’arachis pintoï au pie des mes ravintsara, exaltant. Mon pie de rhubarbe me procure un pot par an, mangé, plutot dévoré en une journée, alors quand je vois tes plantations…le rêve. Pas de mka fo chez nous, ils sont dans le sable des plages de sable blanc loin de mes hauts plateaux austéres et rouge brique, mais au climat neement plus respirable !
    mon site, en construction, sois indulgente :nirvana-manitra.org
    @ bientot Patrice

  • Jenny Gloster dit

    @Patrice, ce n’est pas une « non-réponse », je ne connais pas la variété. Il existe en France des variétés aussi productives mais je n’en connais pas d’aussi précoces.

    Dans ton site (sympa) tu parles de pharmacopée. N’oublie pas la consoude qui peut être utile dans de nombreuses situations. Je sais que certains malgaches l’utilise de manière traditionnelle.

    Jenny

  • patrice dit

    une dernière question Jenny : lorsque ta rhubarbe monte en graine utilises tu les graines pour les semer, ou bien ton mode de propagation est ‘il toujours la division . Effectivement les malgaches utilisent la consoude en infusion pour des maux d’estomac et la consomme de temps en temps crue, en salade, les jeunes  feuilles seulement, je le rajouerai sur mon sie j’ai de belles photos !
    @ bientot,
    Patrice

  • Jenny Gloster dit

    @Patrice, la multiplication de la rhubarbe par graine marche bien. Pour ma part je ne l’utilise pas car je trouve plus facile de faire la division et cela me permet de rajeunir une partie des plants régulièrement.

    J’aimerai bien avoir des témoignages sur l’utilisation « traditionnelle » de la consoude.

    Jenny

  • ghislaine larocque dit

    comment proteger la rhubarbe en hiver
    je demeure au canada et on a beaucoup de neige
    merci pour votre reponse

  • Fanny dit

    Bonjour,
    Moi aussi je m’interesse à la rhubarbe et j’habite à Madagascar. Est ce que vous vendiez des graines pour être planter ici? Si oui, pourriez vous m’en dire le prix svp.

  • patrice dit

    Bonjour fanny,
    Je suis à Antsirabé, la rhubarbe pousse très bien, mais du coté d’ambatolampy, une ONG a developpé sa culture, ils en vendent au bord de la route en confiture, j’en ai gouté plusieurs, fois, très moyen la mienne est meilleure ! moi ausi je cherche à acheter des graines de la variété de Jenny…

  • Lena Hann dit

    bonjour
    Avec de la rhubarbe, je fabrique du produit de nettoyage sol, lave vaisselle comme un produit de nettoyage du commerce sauf qu’il est plus naturel et ça m’a permis de ne pas laisser pourrir mes abondantes tiges de rhubarbe . Si ça vous intéresse je vous donnerai la marche à suivre Ecrivez moi au texto12@free.fr lenaHann

  • Jenny Gloster dit

    @Lena Hann, je ne connais pas du tout cette utilisation. Je compte sur vous pour m’en dire davantage : méthode de fabrication et utilisation.

    Merci d’ance

    Jenny

  • simone12 dit

    Bonjour
    J ai un plant de rhubarbe depuis ce printemps
    Que dois je faire cet hiver 
    Je suis dans une region de moyenne montagne (750 m)
    avec de la neige e’n hiver
    Merci

  • laurence dit

    Bonjour,
     
    Même question que ghislaine et simone, faut-il protéger la rhubarbe en hiver contrre la neige et le gel?
    merci pour la réponse.
     

  • yvon dit

    Bonjour, 
    Je me permets de participer à votre conversation.
    Je ne m’occupe plus de la rhubarbe lorsque l’hiver arrive. Ni paillage, ni protection. Il fait froid, il gèle, bien sûr (je suis dans le Nord de la France), cet hiver nous avons eu -15°C et ma rhubarbe est repartie de plus belle au printemps…
    Je vais la diviser car elle est là depuis 11 ans. Je vais tout simplement couper les rhisomes en 3, à la bêche et les replacer ailleurs, à un emplacement plus ombragé (mais pas trop).
    Belle journée!
    Yvon.

  • laurence dit

    merci yvon pour ta réponse, cela permet de savoir ce que je dois faire. Chez nous il neige, cela lui fera une petite couche protectrice.

  • Jenny Gloster dit

    @Simone, Laurence et Yvon,
    Désolée pour mon retard dans les réponses.
    Heureusement qu’Yvon est là pour compenser mes retards!! Merci
    Je dirai que la rhubarbe est très rustique et qu’elle peut tolérer jsuqu’à -28°C à -30 °C.  J’ai remarqué que la rhubarbe produisait plus après les hivers froids.  
    Je vais rédiger rapidement un article sur la multiplication de la rhubarbe. Comme le dit Yvon il est utile de la rediviser et de lui changer de place de temps en temps.
    Jenny

  • Mycosmetik dit

    Très honnetement, c’est une vrai découverte pour moi. Je (re)découvre la rhubarbe. La recette avec le sorbet va faire des ravages, avec l’été qui arrive prochainement ;).
    Une nouvelle convaincue.

  • Amande dit

    Bonjour,
    Ce champ de rhubarbe laisse reveur!
    J’ai en deux qui produisent bien pour la région ou je me trouve (Cévennes) mais une des deux fait des pétioles vraiment trés fins. Est ce parcequ’elle commence à être trop vieille? a-t-elle épuisée le sol?
    Je compte de toutes façons la diviser cet hiver, et j’espère bien que les tiges seront plus grosses l’année prochaine.
    Amande
     

  • Jenny Gloster dit

    @Mycosmetik, merci (avec retard) pour le commentaire.

    @Amande, comme je le dis dans l’article je conseille de diviser les racines assez régulièrement parce que la rhubarbe « épuise le sol. Les tiges sont rarement très grosses dès la première année. La meilleure solution est de diviser des racines de rhubarbe, par exemple tous les 2 ans. De ce fait on a dans son potager à la fois des rhubarbes très jeunes, des « juniors » et des séniors »

    Jenny

  • Eric dit

    Bonjour,
    Je souhaiterai cultiver des rhubarbes pour faire du vin de rhubarbes. Auriez-vous une variété a me conseiller ?
    Je profite de l’occasion pour vous demander s’il serait possible de vous acheter quelques éclats de vos plants.
    J aimerai éffectivement pouvoir essayer différentes variétés , pour ne garder que celles qui sont les plus adaptées à ma région et qui ont un taux de sucre élevé.
    Merci pour ce blog,

    Eric

  • Jenny Gloster dit

    @Eric – Le vin de rhubarbe, super idée !  Je fais un vin de cassis en ce moment, on verra ce que ça donne.  
    Pour l’instant je ne vends pas de plants de rhubarbe, j’ai un peu peur que certains plants aient chopé le champignon ‘verticillium’, (quand les feuilles deviennent jaunes et les tiges tombent)  Je ne veux surtout pas transmettre ça ! 
    Jenny

  • Eric dit

    Bonjour,

    Pour le vin de cassis , je conseil la levure de porto . Ca fait un vin qui goute le porto avec un gout de cassis . Ca ne s invente pas . :D mais c est succulent .
    Pour le vin de rhubarbe , j utilise de la levure de champagne , mais je l ai deja fait avec de la levure de boulanger. Sauf que avec cette derniere le vin est plus difficile a clarifier.

  • Jenny Gloster dit

    @Eric, merci pour ces informations,
    Nous allons peut-être essayer, si j’arrive à convaincre Oliver!!
    Jenny

  • Alain MORINIERE dit

    Bonjour,
    Connaissez vous l’utilisation de pot de terre cuite pour blanchir les tiges de rhubarbes?
    J’ai vu quelques photos de potagers avec ces cache-tiges en terre cuite sans avoir d’explication sur cette pratique;
    Merci et bonne journée
    Alain MORINIERE

  • Patricia Vincent dit

    Bonjour,
    Je me pose la question de la toxicité des feuilles et fleurs de rhubarbe pouvez vous me renseigner sur ce point, . Mon pied de rhubarbe fleurit , il a 3 ans et jusqu’alors il n’y avait pas de fleur, que faire?
    Merci Jenny, bonne journée

  • Jenny Gloster dit

    @Patricia, les feuilles de rhubarbe sont véritablement toxiques, il ne faut pas en manger (ni les donner aux animaux). Si vous souhaitez une belle production de rhubarbe il ne faut pas la laisser fleurir car les fleurs consomment des réserves de la plante. Vous laisserez les fleurs uniquement si vous voulez voir des fleurs « étonnantes » ou si vous voulez semer de la rhubarbe (je ne trouve pas que ce soit la méthode de multiplication idéale)
    Jenny

  • Martine lautrein dit

    mon message va vos paraître étrange. J’ai lu aujourd’hui dans un roman historique ( VI siècle) que la feuille de rhubarbe avait été utilisée sur une entorse de la cheville.La douleur était partie au bout d’une journée. Je n’ai pas trouvé cette vertu de la rhubarbe sur internet
    J’ai fait une chute il y a dix jours et j’ai une entorse du poignet .
    je viens de mettre une feuille de rhubarbe maintenue par une atèle autour de mon poignet .
    Habituée à me soigner par les plantes depuis toujours( recette de grand mère) j’ ai voulu tester cette trouvaille ! Résultats demain!

  • Jenny Gloster dit

    @Martine, je n’ai jamais utilisé de rhubarbe pour soigner une entorse, je suis impatiente de connaitre le résultat. Pour ma part, j’aurai eu le réflexe « consoude »
    Jenny

  • Christel dit

    J’ai planté 3 pieds de rhubarbe dans mon jardin, au mois d’avril. Nous sommes début juin et les tiges sont déjà bien grosses, puis-je les cueillir ? En les plantant, beaucoup de compost, d’or brun ont été utilisés c’est pourquoi elles ont bien poussé. Merci pour votre réponse.

  • Jenny Gloster dit

    @Christel, En général je ne récolte pas la première année pour que les pieds se développent beaucoup. C’est possible d’en récolter mais il faut laisser quelques feuilles pour le développement de la plante.
    Jenny

  • Eric dit

    Bonjour,

    Avez vous pu faire le vin de rhubarbe ou de cassis ? :P

    Me voila de retour avec une question technique.
    Je viens de recolter les graines des plants de rhubarbe de mon cher beaupere qui du coup a du se passer de compotes cette annee .

    Ma question est de savoir s il est souhaitable de semer de suite les graines , ou s il faut lever une eventuelle dormance avant ? Je n ai pas vraiment la possibilite de semer en serre, hiver tel que cela est conseille sur les sachets de graines de rhubarbe .
    J aimera les semer de suite.
    Mon objectif est d obtenir autant de plants issu de semis que possible pour faire le tri par la suite . en pevilegant , la saveur , le taux de sucre la production et la resistance aux maladies .

  • Carine dit

    Bonjour Jenny
    Je suis localisée en Moselle. J’ai un pied de rhubarbe de 2 ans, qui a littéralement explosé en terme de feuilles courant septembre, après ce rude été.
    Nous voilà début novembre, je n’ai pas osé faire de la cueillette après cet été. Du coup le pied est très touffu. Dois je faire quelque chose de particulier…enlever des branches? Un peu? Tout? Pas du tout? Dois je mettre tout de même du compost si je garde les branches? Merci pour votre retour qui me permettrons d’avoir une pousse au printemps prochain

  • Jenny Gloster dit

    @ Eric – J’ai fait 2 bonbonnes de vin de rhubarbe au printemps et j’attends patiemment de le mettre en bouteille.  Je l’ai gouté au premier sous-tirage et c’était très prometteur. Pour le semis des graines , personnellement j’ai plus de succès au printemps. 

    @ Carine – Personnellement je laisserai les feuilles qui disparaîtront vers la fin de l’automne. Ensuite je mettrai un peu de compost et/ou du fumier bien décomposé autour du pied.  Je vous souhaite de bonnes récoltes l’année prochaine !

    Jenny 

     

  • gilles dit

    bonjours peut-ont paillée avec feuilles de rhubarbe la rhubarbe?

  • Mireille Boisclair dit

    Bonjour.

    Sauriez-vous pour quelle raison les feuilles de rhubarbe peuvent rougir et la tige flétrir ?

    Merci d’avance.

  • Cote Cloture dit

    Je n’avais encore jamais trouvé d’article parlant de la culture de cette plante dans un jardin ! :) Très intéressant

  • Caro dit

    Bonjour Jenny,
    J’aimerai déplacer mes deux pieds de rhubarbe, comme vous le dite je le ferai à l’automne. Est ce que je pourrai en profiter pour prendre dès éclat de leurs racines pour avoir un pied ou deux en plus mais sans que ça tue les pieds d’origine, ou comme vous le dite, les sacrifices ?
    Merci pour vos conseils.

  • Tournemenne dit

    Peut-on manger la fleur de rhubarbe à son éclosion ? Voici ce que j’ai trouvé sur internet, mais, je ne trouve confirmation de cela nul part ailleurs !

     » Préparation pour 4 personnes
    pour la recette Fleur de rhubarbe au gratin :
    1. Votre pied de rhubarbe est en fleur. Cueillez cette grosse fleur au moment où elle éclate. Faites-la cuire à l’eau comme un chou-fleur. Elle a sensiblement le même goût. Et servez-la avec une sauce blanche et gratinée. « 

  • Girard dit

    Bonjour,
    Article intéressant Merci,
    Moi j’ai repiqué a plusieurs reprises de la rhubarbe mais rien à faire, elle reste petite et avec des cotes tout aussi minuscules, Je l’ai changée de place mais c’est toujours pareille. Elle ne doit pas aimer être chez moi dommage.
    Cordialement,

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



314c86b1296e7a875f2fc7813130588a''''''''''''
Read previous post:
Mon légume préféré : Le coco paimpolais

Cet article est écrit dans le cadre du carnaval d’articles organisé par mon blog jardin. J’ai souhaité que chacun puisse...

Close