Recette du panna cotta au romarin


Recette du panna cotta au romarin

24 septembre 2014 |   Auteur: Jenny Gloster 

Comme je l’ai écrit dans mes précédents articles sur le romarin, en cuisine, cette plante aromatique apporte une multitude de possibilités.  Un tout petit peu de romarin peut donner le ‘je ne sais quoi’ qui permet de varier les recettes.  Après la recette de la focaccia au romarin, je vous présente aujourd’hui ma recette du Panna cotta au romarin que j’aime beaucoup et qui rencontre beaucoup de succès dans la famille

J’ai goûté ce dessert  au restaurant la ‘Cigale Egarée‘ de Quimperlé à proximité de chez moi (29)  et j’ai trouvé ça exceptionnel.  Bien sûr, le chef ne donne pas ses secrets mais après plusieurs essais, je pense avoir trouvé quelque chose de très rapprochant et surtout de très bon. 



Ingrédients pour la confection du panna cotta au romarin (pour 6 personnes)

2 feuilles de gélatine (2 x 2g)

300g de crème semi épaisse entière

100g de sucre

170ml de lait entier

2 brins de romarin

De l’huile végétale pour graisser les moules

Ma recette du panna cotta au romarin :

panna cotta Après avoir mangé, en dessert, du panna cotta dans un bon restaurant, j’ai « réinventé » ma propre recette. Dites moi si elle vous plait.

Je commence par  huiler les moules (des petits bols ou des tasses d’expresso font bien l’affaire).  Il suffit de très peu d’huile, c’est juste pour que le panna cotta se démoule plus facilement.

Je fais tremper les feuilles de gélatine dans un verre d’eau froide.

Je passe  un rouleau de pâtissier sur les brins de romarin (pour faire sortir son arôme).  Je mets le lait et le romarin dans une petite casserole et je fais mijoter à feu très doux pendant 8 à 10 minutes.

Dans une autre casserole je mets la crème et le sucre et je fais frémir en remuant pour faire fondre le sucre, puis j’enlève la casserole du feu.

Je sors les feuilles de gélatine de l’eau et je les ajoute à la crème en remuant pour qu’elles se dissolvent.

Je place une passoire au-dessus d’un bol et j’y verse la crème/sucre et le lait/romarin.  Je mélange avec une cuillère et je répartis la préparation entres les différents moules.

Je laisse refroidir au minimum 4 heures (en général, je laisse la nuit).

Pour démouler, je pose les moules dans bain un d’eau chaude quelques secondes et je les retourne sur les assiettes.

Je sers nature ou avec quelques fraises (ou un coulis de fraise ou de framboise) ou un filet de miel.






Tags:

9 Commentaires

  • Melle Blanche dit

    Tu éveilles ma curiosité et ma gourmandise. Je vais tester. Merci !

  • Suzan dit

    Bonjour Jenny, je fais souvent des panna cotta, au romarin je ne connais pas mais je suis tentée.
    Par contre j’utilise de l’agar agar plus bio que les feuilles de gélatine car il est issu d’une algue.
    Sinon en suivant tes conseils pour les tomates, je me suis lancée, c’est une première, et sur ma fenêtre j’ai une belle production de tomates de collection, rouges, jaunes, rouges et vertes. Pas de mildiou malgré la forte humidité mais j’ai mis du purin d’orties.
    Merci pour les conseils.

  • automnejbtine dit

    Recette testée mais à mon goût trops de romarin … j’en mettrais moins la prochaine fois et également moins de sucre !!
    Merci pour votre blog passionnant

  • Jenny Gloster dit

    @Melle Blanche et Suzan, merci pour les commentaires. L’agar agar est un bon produit effectivement.

    @automnejbtine – J’aurais dû préciser la taille des brins de romarin dans la recette. J’utilise 2 brins d’environ 5cm. L’arôme du romarin est puissant et il suffit de très peu pour parfumer délicatement.

    Jenny

  • desproges dit

    Super !
    Je viens de vous découvrir grâce au Journal des Femmes.
    Votre petite Panna cotta me tente bien et je pense qu’elle fera partie de mes prochains essais.
    Ce soir, je ne vais pas pouvoir mais … dès demain je vais me permettre de faire un petit tour chez Vous.
    D’une passionnée de Jardin et de Cuisine.
    Bonne soirée.
    Mie

  • Mie dit

    J’ai fait votre Panna Cotta hier soir et super bon aujourd’hui.
    Changements apportés : moins de sucre soit 70g , de l’agar/agar 1cc pas vraiment pleine et comme la couleur me paraissait un peu pâlotte (mais ça c’est juste une question de Déco) j’ai mis 2 gouttes de colorant alimentaire Jaune et 1 goutte de Bleu pour un ton vert pâle !
    Un grand Merci car je n’aurais pas pensé utiliser mon romarin de cette façon .
    Je ne démoule pas, je fais dans de jolies petites verrines.
    Bonne soirée.

  • Moooî dit

    Miam! ça à l’air succulent! Je prends en compte les remarques dans les commentaires précédents notamment celle de ne pas mettre trop de romarin car je suis curieuse de nouvelles saveurs certes, mais déjà que panna cotta rime plutôt avec accompagnement de coulis de fruit, je vais restée prudente! Merci pour ces recettes originales qui sortent de l’ordinaire et nous font découvrir de nouvelles associations gustatives!

  • mb dit

    Remplacez le gélifiant par des blancs d’oeufs et faites cuire au four au bain-marie à 120°C pendant une heure: c’est d’un tel fondant que la panacotta à la gélatine ne sera plus qu’un vague souvenir à la texture d’un pneu…sinon, le romarin est absolument génial dans les desserts

  • Claudine dit

    Je viens de m’inscrire à votre newsletter et à la lecture de vos recettes, j’ai déjà plein d’envies !!
    Merci.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



4d24cc07ca176f2908bc4492cb8803ba)
Lire les articles précédents :
Recette de la focaccia au romarin

Après mes articles consacré à la culture du  romarin, au bouturage du romarin et à une vue d’ensemble des différentes...

Fermer