Manger les hauts des fèves !


Manger les hauts des fèves !

18 mai 2015 |   Auteur: Jenny Gloster 

La fève est un des légumes que j’aime bien. J’ai d’ailleurs déjà écrit plusieurs articles sur sa culture dont un des premiers articles de ce blog : la culture des fèves d’automne.

J’entends souvent des personnes me dire qu’elles ne sont pas fan des fèves et j’avoue que c’était mon cas il y a encore quelques années. Je les semais tous les ans à la fin d’octobre, un peu par habitude, parce que ça fait un bon couvre sol pendant l’hiver. Les fèves, comme toutes les légumineuses fixent l’azote de l’air et de ce fait enrichissent la terre et c’est une culture facile qui, de plus, ne craint pas les limaces ! Mais à l’époque on se lassait vite des fèves cuites à l’eau (surtout quand elles devenaient grosses). J’ignorais toutes les bonnes recettes possibles à confectionner avec des fèves.



Les fèves : un légume à bien découvrir :

Heureusement, au fil des années, on apprend des choses et j’ai changé mon opinion sur ces haricots – c’est maintenant un de mes légumes préférés ! Les fèves sont polyvalentes et délicieuses à tous les stades de leurs développements.

hauts de fèves je cueille le haut des fèves

La révélation a été pour moi, en grand partie, les livres ‘Plenty’ et ‘Plenty More’ de Yotam Ottolenghi (jetez un coup d’œil sur Google images) : de véritables inspirations pour les recettes végétariennes. Ses recettes sont souvent des mélanges de légumes de saison, éclectiques et savoureux aux influences d’Europe et du Moyen Orient.
Feuilleter ces livres donne vraiment envie de cultiver un grand choix de légumes et une abondance d’herbes aromatiques pour pouvoir faire ses recettes avec des ingrédients frais du jardin. Ça se voit que Yotam Ottolenghi aime bien les fèves. On trouve dans ses livres les recettes de burgers, houmous (recette du proche orient composée principalement de pois chiches, mais aussi avec des fèves), soupes, salades composées, sautés, purée…
Je partagerai bientôt quelques-unes de mes recettes préférées au fil de la saison.

feuilles de fèves cuites Appétissant; n’est-ce pas?

Mais la principale raison pour publier cet article aujourd’hui est que j’ai appris récemment (vous le saviez peut être déjà) que les hauts des tiges, ces jolis petits éventails, sont tout à fait comestibles et bons à manger !

Recette de cuisine utilisant les jeunes feuilles de fèves :

Après cueillette, je rince à l’eau fraîche et je mets à cuire simplement pendant quelques minutes dans une poêle avec une noix de beurre ou de l’huile d’olive. Je trouve ça très bon en accompagnement et aussi en omelette avec un peu de fromage râpé.



Récolter les jeunes feuilles de fève améliore la production :

C’est aussi important et très utile d’enlever les hauts des tiges. Cette opération fait que la plante ne grandit plus en hauteur mais va concentrer son énergie dans la production de belles gousses. Le meilleur moment pour faire cette récolte c’est quand les plants sont en fleurs et quand on commence à voir apparaître les jeunes gousses. En plus les pucerons (le seul problème de cette culture) sont attirés par ces jeunes feuilles : Encore une bonne raison de les enlever.

récolte feuilles de fèves La récolte de feuilles de fèves est facile et abondante



Tags:

16 Commentaires

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



e87e02a8972e4e12ff9f2e7d1c301fc5:::::::::::::::::::::::