Haie comestible:


Haie comestible (suite).

5 février 2013 |   Auteur: Jenny Gloster 

Au mois d’août je vous ai annoncé la plantation d’une haie comestible. Voilà, cela avance, ma haie « fruitière » est presque intégralement plantée. Finalement j’ai voulu y installer des arbustes peu connus mais à priori utiles au niveau biodiversité et donnant des fruits comestibles.

Liste des plants de la haie fruitière actuellement installés :

Lonicera caerulea variété kamtschatica :

C’est un chèvrefeuille bleu. Je ne vous présenterai pas de photos, bien sûr, puisque je ne disposais pas  jusqu’à présent de plants de ce type. Les fruits sont petits, sucrés et juteux et se récoltent au mois de juin. On peut les manger sous forme de fruits, en faire des jus ou les transformer en confitures. J’aurai l’occasion d’en reparler si la production est au rendez-vous.




 

L’aronia noir  ou Aronia Melanocarpa:

La taille de cet arbuste est aussi relativement petite (moins de 2 mètres). Les fruits récoltés à l’automne peuvent aussi se manger et être transformés en jus, confitures et sorbets. Si j’ai bien compris, il se pourrait que je sois en concurrence avec les oiseaux pour cette récolte ; à voir !

Feijoa sellowiana ou goyavier du Brésil:

Les fruits ont la forme de kiwis mais leur gout rappellerait l’ananas/fraise. Cet arbuste peut devenir beaucoup plus grand que les précédents. A priori il résiste à la fois aux grands froids et à la sécheresse. Les livres annoncent que la zone des cultures est identique à celle du kiwi ; ça tombe bien j’ai de très bons rendements en kiwis.

Elaeagnus umbellata  appelé improprement Olive d’automne:

Le fruit qui doit se consommer bien mur se récolte en décembre. Vous pouvez déjà constater à la lecture de ces premiers arbustes que la récolte va se répartir sur plus de 6 mois ce qui est un de mes objectifs (disposer de fruits pendant une longue période). J’ai voulu planter cet arbuste parce qu’il a la capacité de fixer l’azote grâce à des nodosités présentent sur les racines. J’espère qu’il apportera de l’azote aux autres arbustes.

Cerisier de Montmorency :

J’espère en récolter suffisamment pour manger des cerises (en frais) mais aussi pour faire des jus et tartes (et même, peut-être des cerises à l’eau de vie).  Les  cerises de montmorency sont très riches en antioxydants notamment la mélatonine qui favorise un bon sommeil.

Un figuier:

J’ai déjà des figuiers (brown turkey) qui donnent bien sur notre terrain. Ils sont protégés à côté de bâtiments et dans des zones abritées. Ici je vais pouvoir vérifier si les figuiers sont aussi productifs en étant plus exposés au vent.

 

Un pommier reinette : Cox’s Orange Pippin :

C’est un pommier créé en grande Bretagne au goût excellent.

 

En plus de ces arbustes j’ai mis des cassisiers dans les espaces disponibles. Je les déplacerai plus tard quand les arbustes auront atteints leurs tailles adultes.

 



 



6 Commentaires

  • Atalanta dit

    Super idée. On peut voir des photos?

  • Jenny Gloster dit

    @atalanta,

    Eh non pas de photos! J’en ai fait mais pour le moment cela ne donne rien de visuel. Par contre je posterai des photos cet été je pense.

    Jenny

  • Brigitte dit

    j’adore ce qui est comestible dans la nature alors, une haie comestible, c’est super. J’ai déjà eu un  feijoa et les fruits sont très bons . Une découverte pour des arbustes qui pour certains me sont inconnus. J’ai pourtant passé une partie de ma vie au milieu  des plantes décoratives ou fruitières. Vive la culture, grâce à vous, je vais chercher à en savoir plus sur tout ça. Merci et à bientôt

  • Yannick dit

    Bonjour Jenny,
    Très sympa ce genre de haie !! Comme tu le dis, cela permets d’abriter de nombreuses espèces. On a plus qu’à attendre les photos cet été ;-)
    A très bientôt et merci pour ton partage
    Yannick
     

  • Jenny Gloster dit

    @Brigitte, moi aussi je vais découvrir certains de ces arbustes! Nous attendons avec impatience de voir les fleurs puis les fruits.

    @Yannick, promis je posterai des photos, cet été je pense.

    Jenny

  • guillory dit

    Bonjour Jenny et compliments pour votre blog si intéressant.
    J’espère que votre haie comestible vous apporte satisfaction car je compte en installer une dans mon potager afin d’y créer une parcelle ombragée inexistante actuellement.Il y aura: un ragouminier, 2 variétés de baies de mai (nécessaires pour la pollinisation),un leycesteria ou arbre à faisan, une épine vinette, un arbousier et un goji.
    Je crois savoir qu’il existe d’autres variétés d’arbustes fruitiers plutôt rares mais il faut bien faire un choix.Pour ma part, j’ai voulu prendre en compte la taille adulte de ces arbustes. L’avenir me dira si j’ai bien fait.
    Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



f37ab014c9859ea2db96c0dbcd60a4f3MMMMMMMMM
Lire les articles précédents :
Recette facile : glace kiwi et sorbet kiwi

Glace au kiwi: Très récemment je vous ai présenté ma recette de confiture de kiwi. J’ai en effet une récolte...

Fermer