Installation d’une haie comestible. - Le jardin de Jenny


Installation d’une haie comestible.

6 août 2012 |   Auteur: Jenny Gloster 

Je plante une haie « fruitière »

Cet automne j’envisage de planter une haie comestible (haie gourmande) d’une cinquantaine de mètres pour de nombreuses raisons :

  • Séparation de mon jardin.
  • Apport de biodiversité
  • Haie brise vent
  • Apport de fruits comestibles à consommer nature, en cuisine ou en confitures

 

Je n’ai encore jamais planté une telle haie, aussi je suis preneur de tous conseils.



 

Diversité des arbres et arbustes :

Pour le moment j’envisage de planter :

Des noisetiers, des pruniers, des groseilliers à grappes, des groseilliers à maquereaux, des cassissiers,  des cognassiers, des figuiers, des poiriers, des pommiers, des ronciers et peut être un murier, des «chalef d’automne » ou « olivier d’automne »  (Elaeagnus umbellata). Cette dernière plante est peu connue en France mais elle présente de multiples avantages pour ce type de haie :

Date de plantation de cette haie comestible :

J’envisage de la planter fin octobre, début novembre. Dès fin août j’envisage de couvrir l’emplacement de la future haie avec une bâche plastique pour préparer la terre et éliminer un maximum de mauvaises herbes. Peu avant la plantation j’apporterai le maximum de compost pour enrichir la terre et toutes les feuilles de consoude disponibles à cette date.

 

Plantation de la haie :

Dans les trous de plantation j’apporterai des feuilles de consoude hachées. Pour les plants à racine nue j’enroberai (et je protégerai les racines avec le gel pralin universel de B-actif.

Bien sûr, pour assurer le démarrage je prévois d’arroser régulièrement (et abondamment) même s’il pleut.

Pour « donner du muscle » aux arbres et arbustes, je paillerai la totalité de la haie avec de la paille de blé noir et de la tonte de gazon.

 

Une haie pour la biodiversité.

Chaque plante aura sa fonction (ou plutôt ses fonctions)

Toute la haie servira de brise vents.

J’ai choisi, pour le moment le maximum d’arbres et d’arbustes donnant beaucoup de fruits comestibles pour la famille.

La haie attirera une multitude d’insectes. Certaines plantes très mellifères attireront les abeilles qui polliniseront les autres arbres.

L’olivier d’automne apportera un peu d’azote aux autres arbustes.

Etc..

 

Je compte beaucoup sur cette haie fruitière pour augmenter notre production de fruits mais aussi et surtout pour toujours augmenter la biodiversité de mon jardin.

 

Si vous avez déjà réalisé une telle haie, merci d’avance pour vos conseils. Pas de photos pour cet article puisque la haie n’est pas encore installée : si vous avez des photos de haie comestible transmettez les moi pour mon information, merci d’avance !




 

 



19 Commentaires

  • leonice974 dit

    bonjour Jenny!
    j’aime bien votre blog, c’est super intéressant!
    je commence ma culture potagère bio également, j’ai semé qqs légumes, préparé le terrain..je sais que c’est pas évident avec les petites betes, genre escargots, limaces..mais je me lance!
    je pense trouver des conseils sur votre blog!
    bonne culture à vous!

  • Jenny dit

    Bonjour Leonice,
    Merci pour le commentaire et bon jardinage
    Jenny

  • Jardin-deluxe dit

    Bonjour Jenny,

    Super comme idée cette haie fruitière, je trouve l’inspiration vraiment géniale, très ludique pour les enfants.
    Bon courage pour ce projet, vivement les photos ! :)

  • francoise dit

    je pense moi aussi a l automne me faire une haie fruitiere j ai recolté les noyaux pépins aux hasard de mes rencontres les fruits que je consomme j en garde les noyaux j ai ainsi un amandier qq pêchers 1 brugnonier 1 pommier noisetier prunier qui donnent au bout de 3 ans il faut juste etre patient mon jardin est tout petit maison comprise j ai 1000 metre carré
    il est divisé ainsi une partie reserve au chiens
    une partie jardin potager 300 metres carré sol vivant carton tonte du voisin paille fumier de cheval brf bon pas de haricots cette année je crois que j arrive a un tournant ou les escargots ou les legumes j ai un choix a faire ce sont des escargots blancs …je tons rarement chez moi l an dernier une fois 300 m de pelouse fleurs et la maison …..bon c est vrai que je conduis les arbres en mini sur la pelouse j ai 4 pommiers 2 poiriers 3 cerisiers de la vigne du goji qui a fleuri framboisiers mirabelliers voila ma petite espérience
    je fais enormement de semis bouture fleurs arbuste ca prends tant mieux autrement tant pis quand j en ai de trop je donne
    voila mon temoignage j habite en charente maritime pres de la Rochelle

  • Jenny Gloster dit

    Bonjour jardindeluxe,
    Merci pour les encouragements, j’aimerai bien quelques conseils aussi (provenant d’un jardin de luxe en plus)
    Bonjour Françoise,
    Merci pour cet excellent commentaire. Dans la liste des cultures que tu présentes n’y aurait il pas un manquant? Je veux parler de la consoude bien sur. Je parle pour Oliver, mon mari, qui est un des membres fondateurs et actifs de B-actif (www.b-actif.fr)
    Je ne suis pas sure d’avoir compris un point? Élèves tu des escargots ou est-ce des escargots « sauvages » qui envahissent le jardin?
    Amicalement,
    Jenny

  • Cricri la Grelinette dit

    Bonjour Jenny, tout d’abord merci pour le gentil mot laissé sur mon petit blog. Bravo pour l’initiative d’une haie fruitière, l’idée de la bâche avant protection est excellente et la terre sera de toute beauté le jour de la plantation, bonne continuation et ton blog est formidable.
    Au plaisir de revenir souvent, Cricri.

  • Jenny Gloster dit

    Bonjour Christiane,
    Merci pour ton commentaire.
    Dans ton site il est, bien sur, question de basse cour.
    As tu déjà rencontré des problèmes de poux sur les poules et si oui comment règles-tu le problème?
    En fait je cherche le maximum de contributions pour mon dernier article (quelle est votre plante préférée, votre recette de cuisine favorite …) voir : http://www.le-jardin-de-jenny.fr/quelle-est-votre-plante-votre-fleur-votre-legume-ou-votre-recette-de-cuisine-prefere.html

    Pour éviter les problèmes de poux j’utilise de l’absinthe ou de la tanaisie que je fais pendre dans le poulailler.
    Pour le moment cela semble marcher.
    Si tu as déjà réfléchi à la question tu pourrais, peut-être écrire un article sur ton blog (ou d’ailleurs sur un tout autre sujet)
    En écrivant pour ce carnaval d’articles il est possible d’augmenter la visibilité de ton blog qui mérite le détour.
    Bon week-end
    Jenny

  • CYBELE dit

    bonjour jenny
    merci pour mon pommier je vais lui semer des fleurs au pied
    pourtant j’ai des abeilles dans le jardin ?
    je viens de voire une solution pour les poux
    de poule peux tu me dire ou trouver les plantes je ne les connais pas ?
    ton blog est super tu ma donnée envie de planter un pêché
    peu tu me dire si je peux planter des framboisiers en ce moment ? ma voisine veux
    m’en donner
    tu ma fais rire avec ta chouette quand j’étais petite j’avais sauvée une un bébé qui me suivait partout elle dormait dans ma chambre j’étais dans le midi et je suis en retraite en Bretagne j’ai des poules mon jardin et un petit York
    bon jardinage
    CLO

  • CYBELE dit

    Jenny
    je viens de penser que j’ai un figuier
    a donner si tu le veux il est a toi ou qui le veux je me régale avec ton blog il est très
    intéressent j’apprend plient de choses bon courage

    cybele

  • Jenny Gloster dit

    Bonjour Clo,
    Il est possible de planter des framboisiers en ce moment. Pour ma part je plante plutôt au printemps mais les 2 solutions sont possibles.
    Pourquoi diable ne pas garder le figuier? Il faut le garder sauf si c’est un manque de places. Les figues c’est extra et en plus on peut en faire beaucoup de choses. J’ai en réserve une multitude de recettes avec des figues que je présenterai progressivement.
    J’ai de l’absinthe et de la tanaisie dans mon jardin depuis des années. Je ne me rappelle pas ou j’ai trouvé les graines il y a plus de 10 ans. Je suppose qu’on en trouve dans toutes les graineteries. Sinon on peut en commander en bio à la ferme Sainte Marthe.
    http://www.fermedesaintemarthe.com/A-9616-absinthe-commune-ab.aspx
    Bon jardinage
    Jenny

  • Pingback : La biodiversité dans le jardin de Jenny

  • Pingback : La biodiversité dans le jardin de Jenny

  • Pierre dit

    Bonjour Jenny
    Je viens de découvrir ton blog suite au e-book inter-jardiniers auquel tu as participé. Superbe initiative à renouveller impérativement!!!
    En ce qui concerne les haies fruitières, il y à maintenant 6 ans que j’en ais réalisées dans ma campagne nivernaise et il faut bien avouer que, hors l’efficacité de brise vent, la pousse relativement rapide des petits arbustres à fruits, l’attirance sur les abeilles, et la beauté toute simple due à la multiplicité des genres, ce sont surtout les oiseaux qui se régalent, et ils ont bien raison! tant pis pour notre panier mais tant mieux pour nos yeux et nos oreilles…
    Bonne continuation, et pleins de beaux et bons fruits et légumes pour cette nouvelle année.
    Pierre

  • patrick Taglang dit

    Bonjour, Jenny
    Cette semaine je vais bouturer des casseilles.
    Cet arbuste assez grans fait de bonnes haies avec de bons fruits.
    Si tu as encore de la place, fais-moi signe.
    Amicalement

  • Jenny Gloster dit

    @Pierre, désolé, j’avais loupé ton commentaire. Moi j’espère récolter des fruits, comme je l’ai déjà écrit par ailleurs, j’accepte de partager 10% de ma récolte avec les oiseaux et les rongeurs mais pas plus.

    @Patrick, je serais preneur effectivement de boutures de casseille qui pour mes lecteurs est issu d’un croisement de cassis et de groseille. Merci

    Jenny

  • patrick Taglang dit

    Bonjour, Jenny
    J’ai du mal à lire les commentaires sur l’avis de répopnse mais j’ai compris que la prochaine fois que je vais en Bretagne j’apporte des boutures de casseille.
    C’est bien un hybride américain entre un cassis et une groseille à maquereau sans épine.
    Cela fait un fruit noir, gros comme une bille et très productif sur un arbuste de 2mx2m.
    Amicalement.
    Patrick

  • carole dit

    Bonjour ! 
    Je vais aussi planter une haie comestible cet automne. 
    J’ai commencé les plans, en avez-vous fait ? 
    @Françoise : moi aussi j’habite près de La Rochelle ! ce serait bien de se rencontrer et d’échanger !

  • anne dit

    surtout pas de noisetier ! ou alors 1seul à l’extrémité de la haie
    c’est très envahissant !
    bien les groseilliers et framboisiers , facile et tellement bon
     

  • Jenny Gloster dit

    @ Anne – c’est vrai que le noisetier demande beaucoup de place (mais c’est tellement bon!)

    Jenny

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



ffebd2b73625bc5d614682a333bdccff^^^^^^
Lire les articles précédents :
La roquette : culture et consommation

La roquette est de plus en plus présente dans les jardins (et dans nos assiettes) actuellement. Pour notre part nous...

Fermer