Multiplication des pieds de rhubarbe


Multiplication des pieds de rhubarbe

3 décembre 2013 |   Auteur: Jenny Gloster 

L’année dernière j’ai parlé de ma plante préférée ; la rhubarbe, ou plus précisément ma rhubarbe. J’ai une variété étonnante qui est passée dans la famille de génération en génération mais le nom de la variété reste une énigme ! Tous les ans elle m’impressionne par sa précocité, sa productivité et par la vitesse à laquelle poussent de longues tiges délicieuses d’un rouge éclatant et brillant.

Je place la rhubarbe en haut du palmarès pour sa facilité de culture, d’entretien et de multiplication. La rhubarbe est très rustique et peu sensible aux maladies. Les énormes feuilles canalisent l’eau vers la racine (je n’arrose jamais) et créent une zone ombragé autour qui limite la compétition des mauvaises herbes.

Tout est facile chez la rhubarbe, même la récolte ! On a vite fait de ‘tirer’ une lourde ‘brassée’, de quoi faire un bon stock de confiture ou de compote pour l’hiver.

A la fois fruit (à cause de sa destination culinaire) et légume, je ne cesse de découvrir de bonnes recettes pour ces belles tiges. En plus de la confiture, des crumbles et des gâteaux, la rhubarbe est aussi délicieuse en sirop/limonade, glace/sorbet, sauce ou en accompagnement de certains poissons comme le maquereau et le thon par exemple.

La rhubarbe occupe une grande surface dans mon potager (je la commercialise auprès des biocoops du secteur) et je divise quelques racines tous les ans pour renouveler le stock en continu.




 

Faut-il semer la rhubarbe ou diviser les touffes ?

Il est possible de semer la rhubarbe mais il faut attendre quelques années avant que les plantes ne soient productives. Je trouve nettement plus facile de diviser la racine. De toute façon il est souhaitable de faire cette opération pour renouveler la rhubarbe environ tous les 5 à 8 ans (sinon la productivité diminue).

Comment diviser les pieds de rhubarbe ?

division de racines de rhubarbe
La division des racines de rhubarbe est une solution facile et économique. Faites cette opération à l’automne.

En automne, cette année début décembre, je divise en plusieurs morceaux quelques pieds de rhubarbe de 5 ans ou 6 ans. Pour ce faire je prends en général une bonne bêche. J’appuie fort sur la bêche pour couper la racine en profondeur. Je divise la racine en 5 ou 6 morceaux selon sa taille. Chaque bout de racine doit comporter au moins un bourgeon.
J’ai constaté que mes meilleures récoltes sont toujours précédées d’hivers froids. Pour cette raison je n’hésite pas à laisser les morceaux de souches à l’air, posées à même le sol, exposés au froid et éventuellement au gel pendant quelques jours avant de les planter.
Quand je divise ma rhubarbe j’enlève généralement une ou plusieurs souches entières. Il est aussi possible d’enlever seulement des bouts de racine et de laisser la plante mère en place. C’est ce que j’ai fait chez ma sœur, en hiver, il y a quelques années. Dans son petit jardin elle avait un seul pied de rhubarbe qui avait au moins dix ans et qui produisait de moins en moins. On voit bien quand la souche est vieille parce ce que les bourgeons ont tendance à monter au fur et à mesure et les tiges de rhubarbe issues de ces bougeons sont plus fines et plus courtes. Au lieu de diviser la racine entièrement, (ce qui voulait dire qu’elle ne pouvait pas récolter de tiges pendant 1 an) on a enlevé un bon bout de la racine et on a rajouté du compost dans le trou restant. Nous avons planté l’éclat dans un nouvel endroit. Le temps que la nouvelle plante se développe ma sœur a pu profiter quand même des tiges de la souche mère qui avait été boostée par l’apport de compost.

La plantation des racines de rhubarbe.

J’ai décrit dans l’article l’année dernière ma méthode de plantation. Je veux juste rajouter que La rhubarbe est très gourmande et qu’il faut apporter en quantité du compost et/ou du fumier dans le trou de plantation. Evitez absolument le fumier frais qui risque de brûler les racines.
Chez moi les meilleurs plants de rhubarbe sont indéniablement ceux pour lesquels j’avais préparé les trous de plantations en amont vers la fin du mois d’octobre. A cette époque il y a toujours une abondance de feuilles de consoude. Je mets les feuilles hachées dans les trous de plantations avec du fumier bien décomposé et/ou compost. Les vers de terre ont ainsi le temps de s’installer et de faire leur magie.
La rhubarbe se plaît bien ici en Bretagne où la terre est légère et bien drainante. Dans les sols lourds et argileux un apport de sable et de compost de feuilles peut aider à éviter la pourriture des racines.
Je plante la rhubarbe à 1,2 mètre dans chaque sens. Si votre jardin est petit vous pouvez laisser un peu moins de distance (80 centimètres à 1 mètre peuvent suffire). Je plante les racines seulement à 3 ou 4 cm en dessous du niveau du sol.
Laisser la plante de rhubarbe pousser pendant à peu près un an et demi avant de récolter les tiges pour qu’elle conserve son énergie et développe une forte racine. Votre production future ne s’en portera que mieux.




 



14 Commentaires

  • Wilfried dit

    Bonjour, existe t-il un livre sur la culture de la rhubarbe ?
    Merci

  • Jenny Gloster dit

    Bonjour Wilfried,

    je n’ai jamais lu de livre sur la culture de la rhubarbe et je pense que c’est n’est pas complètement indispensable, la culture de la rhubarbe est facile.

    Je pense qu’un livre sur la cuisine de la rhubarbe serait lui, très utile, il y a vraiment beaucoup de possibilités.

    J’ai trouvé sur le net le livre de Guy Jacquy intitulé la Rhubarbe mise à nu, je ne sais pas du tout ce qu’il vaut, si tu l’achètes (ou un autre) donne nous ton avis, merci..  

    Jenny

     

  • patrick Taglang dit

    Bonjour, Jenny
    Ta variété de rhubarbe vient-elle de Grande-Bretragne?
    Là-bas, la variété la plus cultivée est Victoria qui a un bon rendement.
    Chaque année, je passe au Faouët qui n’est pas loin de chez toi, si tu a envie d’arbustes que je peux bouturer ou de plantes à diviser, n’hésite pas à me faire signe.
    Je pense à LMonicera x purpusii « Winter Beauty » qui vient de boutures de Kew données il y a trente ans (par exemple)
    Amicalement.
    Patrick

  • Jenny Gloster dit

    @Wilfried, après réflexion, je change d’avis, un livre sur la rhubarbe culture et utilisation serait une très bonne idée. Je sous-estime sans doute tout ce qu’il vaut mieux savoir sur la culture de la rhubarbe : choix des variétés, choix des terrains, semis et dicvision de touffes, plantation, entretien,  utilisation des feuilles en tant qu’insecticide …..

    Et bien sur les multiples utilisations culinaires.

    @Patrick, ma variété vient effectivement d’Angleterre, peut être Victoria, est-ce une variété très précoce?

    Merci pour ta gentille proposition, je vais y réfléchir sérieusement

    Jenny

  • Graine de blé noir dit

    Bonjour Jenny,
    Je découvre ton blog grâce à la télé !
    Je n’ai pas divisé ma rhubarbe, on est déjà en décembre, tu crois qu’il est encore temps ? Ou puis-je le faire au printemps, quand elle réapparaitra ?
    Moi aussi, j’adore la rhubarbe, et je veux la diviser pour en avoir plein !
    (j’adore le jus de rhubarbe, et la confiture, et la compote)

  • Jenny Gloster dit

    @Graine de blé noir;  A vrai dire je ne sais pas si cela dépend de la variété mais avec la variété que j’ai (je ne connais pas son nom) j’arrive à faire les divisions pendant tout l’hiver sans problème (en Bretagne, comme toi).  Si les éclats sont petits et si tu préfères ne pas prendre de risques tu pourrais aussi les empoter et les mettre sous serre jusqu’au printemps

    @Patrick, j’ai revu mes vieux documents, je ne connais pas le nom de ma variété, par contre je sais que ce n’est pas la variété victoria que j’ai testé il y a quelques années (j’avais oublié ce nom aussi!!)

    Jenny

  • yvon dit

    Bonjour Jenny,
    Dis-moi, Jenny, si j’ai raison de couper les tiges qui portent des fleurs sur mes pieds de rhuibarbe?
    Merci pour ta réponse. 
    Bonne journée.Yvon. 

  • Jenny Gloster dit

    Bonjour Yvon,

    Tu as raison,  il vaut mieux couper les tiges qui commencent à monter en fleur dès leur apparition.  Ces tiges florales demandent beaucoup d’énergie à la plante qui fera moins de belles tiges.

    Jenny

  • claude dit

    bonjour, j ai planter des pieds de rhubarbe au printemps, je trouve que je n ai pas beaucoup de tige à couper es ce normal. Merçi pour la rèponse

  • Jenny Gloster dit

    @ Claude- Oui c’est normal, les pieds de rhubarbe prennent en général 2 ou 3 ans avant d’être vraiment productifs. Cela dépend aussi de la variété, certaines sont beaucoup plus productives et hatives que d’autres.

    Jenny

  • Marie-Christiane dit

    Bonjour,
    Peut-être que tu connais déjà ce bouquin mais je conseille : « La cuisine de la rhubarbe » de Mary Prior, aux éditions Utovie. C’est un recueil de recettes de toutes origines, très variées, une mine d’or quand on aime la rhubarbe !
    En ce qui me concerne j’ai planté n’importe comment – déménagement oblige – mes pieds de rhubarbe dans un terrain sableux, en plein soleil, en Médoc. Le démarrage au printemps était laborieux ; j’ai trouvé de l’argile (dans le sous-sol en arrachant des rumex) que j’ai recueillie dans un seau, je l’ai enfouie au pied de mes rhubarbes, et j’ai aussi ajouté une poignée de corne broyée. Un des trois plants produit depuis des tiges énormes. Mais ils sont trop serrés, et je vais les écarter un peu cet hiver. Je suis en train de tester ta recette de confiture rhubarbe-cassis, pour l’instant ça trempouille, ça sent bon ! Merci. Marie-Christiane

  • edouard aubree dit

    ce blog est tres pationnant et instrucif. je dois diviser ma rhubarbe , je vais faire les trous maintenant pour les planter en décembre.

    je souhaiterai savoir si pour la première année je dois laisser sans doute la production mourir d’elle même si j’ai bien compris!….

    ai je bien compris pour espérer une belle production en 2018.

  • Mathieu Vermes dit

    N’hésitez pas à regarder notre vidéo sur la rhubarbe : https://www.youtube.com/watch?v=bCjfHKrEdnQ

    Mathieu Vermes, producteur de rhubarbes en Picardie.

  • FELFOUL BOUALEM dit

    J’habite en Algérie ,et cette magnifique plante n’existe pas chez nous,je vous demandes a tout et toutes d’essayer de m’envoyer par colis postal des éclats de RHUBARBES. MERCI

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



e3f809a740cf059f919ba44bc3293ffd````````````````````````
Lire les articles précédents :
Mon blog à la télé !

Il y a quelque semaines Rémy Deveze journaliste pour l'émission 'silence ça pousse' m'a demandé de participer à une petit...

Fermer