Comment bouturer du basilic


Comment bouturer du basilic ?

4 février 2014 |   Auteur: Jenny Gloster 

Vous savez tous que j’adore le basilic que j’utilise à toutes les sauces. Je cultive du basilic à grande feuille, le plus commun, du basilic grec, celui que je préfère, et du basilic thaï.

Mes méthodes de culture du basilic sont très « communes ». Je sème en alvéole, puis je plante dans des godets plus grands, enfin je replante en pleine terre ou en serre, en particulier aux pieds des tomates. Il est en effet reconnu que le basilic éloigne des ravageurs de la tomate.

Avec ces techniques je produis de grandes quantités de basilic. Pour pouvoir en disposer en hiver, je congèle une partie de ma récolte en forme de pesto quand la production est trop abondante.

 

Culture du basilic dans la cuisine et multiplication.

Je vais, une nouvelle fois, compléter cet article sur le basilic avec  mon amie Marie Madeleine  (qui m’a donné sa recette de ‘compote de poule’). Elle adore le basilic et, connaissant son point faible,  cet été je lui ai souvent donné des feuilles de basilic (en général une fois par semaine). Elle a pris l’habitude de placer ce basilic dans un verre d’eau pour le conserver.

Bouturage du basilic :

Un jour de juillet, Marie Madeleine a eu la surprise de voir des racines pousser sur les tiges submergées dans l’eau. Délicatement, elle a empoté ces « boutures » et toutes ont « pris » !

Je ne connaissais pas cette méthode de multiplication du basilic , et je pense que c’est une très bonne découverte qu’elle a faite, pour la simple raison que c’est rapide et facile a réaliser : cela donne des plants de basilic bien démarrés en 3 semaines!

bouturage du basilic
Environ 15 à 18 jours après avoir mis les tiges dans un verre d’eau les radicelles apparaissent

La méthode de bouturage : Couper, aux ciseaux, des branches de basilic de 8 – 10cm et enlever la tête (pour favoriser une forme touffue), mettez ces petites branches dans un verre d’eau auprès d’une fenêtre pendant 15 à 20 jours. Au bout de ce laps de temps vous aurez la surprise de voir des racines apparaître. C’est d’ailleurs spectaculaire, 3 jours après l’apparition des premières radicelles elles ont déjà près de 2 centimètres de long et en 5 jours il faut planter car les radicelles feront environ 5 centimètres.




 

boutures de basilic
En 5 jours les radicelles ont poussé de 5 cm

La plantation des boutures de basilic.

Cet été Marie Madeleine a planté ces tiges de basilic recouvertes de radicelles dans 2 petits pots. Elle a placé ces pots dans sa cuisine et depuis elle en cueille en permanence (presque tous les jours). C’est vraiment très agréable d’avoir ce basilic à portée de votre assiette. Ce n’est peut-être pas la méthode idéale pour avoir une grande production, mais elle est très efficace pour avoir une petite production nécessaire pour agrémenter vos plats. Dans le cas de Marie Madeleine, son mari n’aime pas le basilic. Ces 2 pots de basilic lui ont permis de produire toute la quantité nécessaire pendant 6 mois, impressionnant, non ?

plantation du basilic
Je plante une bouture de basilic
culture du basilic en cuisine
L’opération a pris 5 minutes, ce basilic va produire pendant 6 mois

Je vais à l’avenir adopter cette technique pour produire un peu de basilic pour l’hiver. En effet le basilic frais est incomparable par rapport au basilic congelé. De plus je trouve que les plants de basilic sont plutôt décoratifs dans la cuisine.

Marie Madeleine n’a apporté aucun élément fertilisant à la terre de ses pots de basilic pendant ces 6 mois. Comme les plants commençaient à devenir rachitique elle vient de recommencer l’opération de bouturage en ce mois de janvier (ce qui nous a permis de prendre les photos). Les nouveaux plants ont été mis dans de nouveaux pots avec un bon terreau mélangé à de la bonne terre du jardin. Elle est repartie pour une nouvelle production de 6 mois.

A noter que  Marie Madeleine cueille les feuilles mais aussi les fleurs avant qu’elles ne se développent. Elle consomme d’ailleurs ces très jeunes fleurs qui sont très bonnes au goût. Si vous laissez les fleurs s’épanouir la production de nouvelles feuilles s’arrêtera.

 

Consommation du basilic.

Pour ma part j’utilise le basilic à toutes les sauces car, à la maison, nous aimons tous cette plante aromatique. Dans le cas de Marie Madeleine, c’est très différent, elle est la seule chez elle à l’aimer. Sa production ne lui sert qu’à apporter une touche de vert dans son assiette et surtout ce goût inimitable du bon basilic frais, cueilli moins de 5 minutes avant la consommation. C’est très différent du basilic à moitié fané que vous trouvez dans les grandes surfaces et qui coûte d’ailleurs fort cher (en général). Ce basilic cultivé dans la cuisine ne coûte absolument RIEN.

culture du basilic en cuisine
Ces 2 petits pots de basilic viennent de produire pendant 6 mois, impressionnant!




 

 



Tags:

17 Commentaires

  • Toupetipti dit

    Encore une excellente idée, merci beaucoup Jenny (et Marie Madeleine)!

  • Anto dit

    Super, justement je vienss d’acquerir un appartement avec un balcon particulieremnt long et je pense bien me fair eun petit espace spécial plantes aromatiques, herbes, pousses et pourquoi pas des minis potagers. Donc ton tutoriel arrive à merveille !

  • Christian @ conseil jardin dit

    Merci pour ces infos sur le basilic. Pour les boutures, on peut faire la même chose avec des branches de taille de tomates. Ca permet de se refaire rapidement des plants de tomates pour l’arrière saison. Je repique en juillet et ca donne en septembre et octobre (voir même jusqu’à mi-novembre comme cette année)

  • Jenny Gloster dit

    @toupetipi, merci

    @Anto : et sur un balcon pas de problèmes ni d’escargot ni de limaces !

    @Christian- J’ai bien envie d’essayer le bouturage de plants de tomates, il paraît que ça prend très facilement. Merci pour ce rappel!

    Jenny

  • Samia dit

    Je met cet article en favori, j’aime beaucoup le basilic et je n’aime pas en acheter au supermarché. Merci pour cette excellente idée !

  • Jenny Gloster dit

    @Samia, Tu as raison, du bon basilic frais et gratuit, c’est sympa.

  • Pascaline dit

    Bonjour,
    La technique de bouture d’eau est valable pour un grand nombre de plantes aromatiques  : menthes, sauges…
    Mais aussi les plantes d’appartement !

  • Lydie72 dit

    Bonjour Jenny, merci pour ton article super intéressant. Petite question, je n’arrive pas à garder un basilic vivant, que ce soit en extérieur ou en intérieur aurais-tu des conseils à me donner ? Cela me fait penser aux plantes médicinales, j’ai vu que tu en cultive pour soigner les petits maux. Aurais-tu un livre à me conseiller sur la culture et l’utilisation de ces plantes ? Je souhaiterai moi aussi avoir une culture de plantes médicinales pour soigner les maux courants afin d’éviter les médicaments pas très bon pour la santé. Merci pour ta réponse. Bon week end !!! 

  • Jenny Gloster dit

    @Pascaline, je vais effectivement utiliser cette technique pour d’autres plantes aromatiques.

    @Lydie, Je ne comprends pas bien d’où vient ton problème, le basilic est facile à cultiver. Fais comme Marie Madeleine, réessaie en intérieur. Pour voir si cela vient de ta terre, esssaie un pot avec ta terre et un pot avec de la terre récupérée chez une amie ou au bord d’une route. Marie madeleine installe ses pots de basilic sur la paillasse de sa cuisine, au bord d’une fenêtre.

    Je n’ai pas de livre précis sur les plantes médicinales, désolée. Par contre j’ai prévu de réaliser une petite série d’articles sur les plantes médicinales. J’espère que ces articles t’apporteront un début d’informations.

    Jenny

  • Dounia dit

    Bonjour Jenny,
    Merçi pour la multiplication du basilic,magic!
    …Es-tu à la bougie une 2è fois? J’espère qu’un nouveau coup de vent n’a pas transformé ta serre en montgolfière,ni que tu nages un crawl dans ton jardin!
    →       
    Dommage que les commentaires ne soient pas datés,cela pourrait parfois être utile …if possible,and if you please…
    pensées *

  • Jenny Gloster dit

    Pascaline, je reviens un peu sur ta question. Marie Madeleine a cultivé son basilic en prenant de la terre de son jardin et un tout petit peu de terreau qui lui restait; rien d’autre. Pour ma part j’utiliserai de préférence du terreau avec ou sans rajout de terre. L’exposition est aussi importante, je mettrai le basilic au bord de la fenêtre, si possible au sud. Enfin, peut être que tu rajoutes trop d’eau. La terre doit être humide mais pas trop.

    Je n’ai pas voulu noter le livre que j’utilise comme « référence » pour les plantes médicinales car il est ancien et écrit en langue anglaise. Mais peut-être lis tu couramment l’anglais. Le livre de 2002 s’intitule  New Book of Herbs et a été écrit par Jekka McVicar.  Ce livre peut toujours s’acheter sur internet. A priori elle a écrit depuis d’autres livres que tu peux trouver sur son site http://www.jekkasherbfarm.com/

    @Dounia, Je ne suis pas à la bougie, par contre j’ai beaucoup de soucis avec internet. Je vais voir pour rajouter la date des commentaires, mais ça m’inquiète un peu, on pourra trop facilement voir le temps que je mets à répondre à certains commentairesClin d'œil

    Jenny

  • Dounia dit

    OUPS! pour bien comprendre, après la →…j’avais mis une image gif extérieure qui n’est pas restée,je n’ai pas fait attention,je tâtonne un peu.
    Je suis rassurée de savoir que ça va~~quand même…
    Sincèrement,on ne peut pas être au four(et à l’ordinateur) et au moulin-jardin… je trouve que tu réponds vraiment vite ,avec beaucoup de précision. Une telle organisation est un vrai un casse-tête chinois,j’admire!
    Nous ne sommes pas à un jour près ,je crois .Je pensais à la date surtout pour les commentaires à tes articles,qui eux sont peut-être écrits plus tard,alors on ne sait pas quand est hier,ou la semaine prochaine je planterai etc… un détail qui n’est pas si important ,ne t’inquiètes pas pour cela 
    *

  • Dounia dit

    …encore une fois ,même tes émoticônes ne restent pas..!?il doit me manquer l’astuce…

  • Kristel dit

    mes boutures deviennent molles…pourquoi? est-ce une question de trop de chaleur? j’habite aux Antilles

  • Anne dit

    Bonjour, ma tige de basilic dans un verre d’eau ne fait pas e racine au bout d’une semaine. Au lieu de cela, la partie coupée noircit. SAVEZ vous pourquoi?

  • Jenny Gloster dit

    @Kristel et Anne, je ne sais pas quoi vous répondre. J’ai réalisé, et surtout, une amie a réalisé ce type de boutures tellement souvent sans aucun problème. Pour Anne je pense qu’il faut simplement être patiente. Pour Kristel, la température est sans doute en cause mais cela devrait néanmoins fonctionner

    Jenny

     

  • Aimée dit

    Bonjour!

    Merci pour le partage.
    Moi je connais que la bouture fonctionne sur le basilic Thaï (aussi le Menthe, la menthe, et bourrache officinale? = « borage » en anglais). Mais je ne sais pas sur les autres espèces de basilic est-ce que ça marche ou pas. Le basilic dont vous parlez ici est bien le basilic Thaï non?

    Et j’ai une autre question, si c’est mieux de laisser les feuilles pour la « santé » du plante ou c’est mieux de les récolter avant qu’ils soient tous plus verts et tombent?

    J’avais un pied de basilic (je ne sais plus quel espèce) qu’il était en super forme mais qu’il était mort du jour lendemain. Tandis que sur la même terrasse, l’autre basilic (genre grand feuille je crois) qui pousse plus tard a tenu le coup et resté vert depuis des mois. Là ils sont tous remets à l’intérieur et je me demande si je dois récolter et tenter la bouture avant l’hiver arrive…

    Merci et bien à vous,
    Aimée

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



66644b8ccee9aeaa7b728b093cc64ca2OOOOOOO
Lire les articles précédents :
Je récolte des pommes de terre nouvelles le premier février.

Nous aimons beaucoup les pommes de terre nouvelles. En 2013, 100,000 tonnes ont été consommées en France. L’arrivée des «...

Fermer