Bouturage de poire de terre ou Yacon


Bouturage de poire de terre ou Yacon

30 octobre 2013 |   Auteur: Jenny Gloster 

Il y a environ 1 an en septembre 2012, j’ai publié sur mon blog un article qui m’avait été transmis par Jean de Trélazé : mon légume préféré : la poire de terre.
Je ne connaissais pas ce légume. J’ai été convaincu par l’enthousiasme de de Jean et j’ai planté cette année quelques pieds de poire de terre (ou yacon).
A priori c’est une plante très facile à cultiver : elle ne m’a posée aucun problème. A noter toutefois que cette plante est particulièrement adaptée aux grands jardins car son « envergure » est importante.
J’étais pressée de gouter ce nouveau légume et j’en ai déjà récolté une partie, sans doute un peu trop tôt. J’ai bien aimé le goût et je vous parlerai de mes premières recettes de poire de terre rapidement. Cette plante m’intéresse et j’ai donc décidé de la multiplier de multiples façons.
Aujourd’hui je veux vous parler d’une de ces méthodes :

Le bouturage de poire de terre à l’étouffée :

préparation bouture poires de terre
Le bouturage des poires de terre semble simplissime, mais pour le moment je ne l’ai encore jamais fait




 

Je n’ai encore jamais réalisé ce bouturage puisqu’en 2013 c’était ma première année de culture du yacon. J’ai trouvé la méthode dans cet excellent article consacré à la culture de la poire de terre. J’espère que je vais réussir, je vous donnerai le résultat. Je dois reconnaître que je suis un peu sceptique, par contre si j’échoue, aucune importance, je n’aurai rien gaspillé puisque je n’utilise que des tiges « gélives » qui de toute façon seront détruites par l’hiver.

Comment réussir ces boutures de poire de terre ?

bouture de poire de terre
La bouture est prête à être mise en terre

Je coupe un bout de tige juste en dessous d’une « jonction » de feuilles.
Je coupe les feuilles pour ne laisser que le bout de tige avec les bourgeons.
Puis je plante les boutures dans un mélange de terreau et de perlite (3/4 terreau et ¼ de perlite). J’enfonce presque la moitié de la tige est dans le terreau. J’ai installé 3 boutures dans un pot et j’ai, bien sûr, arrosé. J’ai ensuite façonné deux arceaux en fil de fer pour éviter que le plastique ne touche les boutures (sinon l’humidité risque de faire pourrir les feuilles), et puis j’ai couvert le tout avec (dans) un sac plastique transparent. J’ai mis le pot dans un coin à l’ombre dans la serre. L’humidité, la chaleur légère et l’ombre doivent favoriser l’enracinement des boutures.
J’espère que cela va marcher mais je ne fais pas de soucis, j’ai d’autres méthodes de multiplication prêtes pour le printemps !

boutures de poire de terre à l'étouffée
Voici mes boutures de poire de terre, l’année prochaine je vous ferai part des résultats!




 

 

Share on LinkedIn0Pin on Pinterest100Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Email this to someone


8 Commentaires

  • Clément dit

    La poire de terre est une plante complexe qui se rapproche vaguement du tournesol. Concernant le bouturage, ça doit être assez délicat, mais ce qui est sûr c’est qu’il n’y a que le résultat qui compte. Cette technique devrait donner du bon résultat car le sac en plastique est très efficace ! L’avenir nous le dira.

  • Jenny Gloster dit

    @Clément Je suis sure que les boutures aurais pris mais les chiots ont détruit mes 2 essais !

    Jenny

  • Filou dit

    Bonjour.
    Bête question:
    vous avez fait ce bouturage à quelle période ?
    Moi, je viens juste d’acheter un plant que je vais installer…

  • Jenny Gloster dit

    @ Filou – J’ai fait les boutures en début Septembre (je ne peux pas dire si cela marche, mes boutures ont été détruites avant de faire des racines) mais finalement je pense que ça marcherai mieux au printemps

  • LLORACH dit

    Bonjour,
     
    Puisque le yacon ressemble à la pomme de terre (tubercule) pourquoi ne pas garder quelques fruits pour les replanter l’année suivante ??
     
    Est-ce possible ?

  • Monteiro dit

    Le bouturage marche? ou non?

  • Jenny Gloster dit

    @Llorach, on peut replanter des morceaux de tubercule ou plutôt des morceaux de collets voir : http://www.le-jardin-de-jenny.fr/la-poire-de-terre.html

    @monteiro, le bouturage marche, à utiliser en première année, par la suite il est plus facile de replanter des morceaux de collet.
    Jenny

  • guillaume dit

    Oui le bouturage marche
    J utilise les branches latérales ,après la récolte
    Je les place dans une serre chauffée par une couche chaude

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



772037e63f8954e448285e553ba05cbe11111111111111111111111
Lire les articles précédents :
Culture et consommation de la courge gem squash :

C'est le moment de récolter les courges pour les stocker au sec à l'abri du froid pour l'hiver. C'est tellement...

Fermer