Culture de la betterave rouge, cuisine de la betterave rouge


Mon légume préféré : la Betterave rouge

30 septembre 2012 |   Auteur: Jenny Gloster 

Cet article est écrit dans le cadre du carnaval d’articles organisé par mon blog jardin. J’ai souhaité que chacun puisse présenter sa passion même ceux qui ne possèdent pas de site. J’ai donc reçu cet article de Yvonne de Château-Gontier (53200). Je la remercie vivement pour sa participation.

Je suis heureuse de participer à ce challenge en présentant un de mes légumes préférés : la betterave rouge. Pourquoi ai-je fait ce choix ? Parce que la culture est très facile à réussir et parce que la betterave rouge peut se cuisiner de multiples façons toutes plus originales les unes que les autres.

Culture de la betterave rouge :

betterave rouge, baratin la betterave rouge est de culture facile et vous pouvez la consommer de multiples façons

Je sème de la betterave rouge plusieurs fois par an pour étaler la production mais j’en sème systématiquement le vendredi saint. Cette date était autrefois utiliser par un voisin agriculteur qui m’expliquait que ce jour-là la lune était favorable aux betteraves. Je n’ai aucune explication scientifique, je ne connais pas bien le jardinage avec la lune, je conserve juste une tradition agricole. J’aimerai bien d’ailleurs que des visiteurs du blog de Jenny me disent si j’ai raison.

Je sème en ligne à raison de 3 graines tous les 20 centimètres. Souvent je ne sème qu’une ligne, en cas contraire je laisse 30 centimètres entre les lignes. Je ne repique pas les betteraves, je les sème directement en place. Après la levée je pratique le démariage des betteraves, c’est à dire que je ne laisse qu’un, parfois 2 plants par poquet.




Entretien de la culture de betterave rouge.

Mon entretien se limite au binage. Je sais que je devrais pailler cette culture mais je n’ai pas encore adopté (à tort) cette technique. Il m’arrive parfois de l’arroser par forte chaleur si j’arrose des plantes voisines. Je sais qu’en cas de sécheresse prolongée la betterave rouge poussera moins vite mais surtout sera moins savoureuse (présence de fibres)

Il m’arrive de couvrir les jeunes semis d’un voile de protection pour protéger les betteraves des altises.

En dehors des attaques d’altises je n’ai jamais rencontré de problèmes de maladies ce qui explique d’ailleurs ma préférence pour cette plante.

Récolte des betteraves rouges.

Je commence les premières cueillettes dès le mois de juin. A cette période les salades sont très appréciées et les jeunes betteraves rouges sont les bienvenues (avant les premières récoltes de tomates en particulier)

La récolte des betteraves rouges se poursuit jusqu’en octobre voire même parfois novembre. En général je cueille ce qu’il me faut pour la cuisine du jour. En octobre je récolte tout ce qui reste et je les conserve dans ma cave au frais.

Comment je cuisine les betteraves rouges ?

Je cuisine souvent des betteraves rouges et de nombreuses façons.

En salade bien sûr (seules ou avec d’autres légumes pour apporter de la couleur par exemple carottes),

En sorbet (très facile à faire),

En gratin,

En verrines (je n’aime pas trop mais cela apporte diversité et couleur, je rajoute en général du basilic et je trouve d’ailleurs que la betterave rouge se marie très bien avec le basilic)

Sous forme de Borchtch polonais.

En gaspacho

En soupe ….





9 Commentaires

  • manuella dit

    Très intéressant ton billet ! je suis incollable sur le sujet maintenant!!! Bonne soirée.
    Manuella.

  • Jenny Gloster dit

    Bonjour Manuella et merci pour ton commentaire,
    Jenny

  • matiss dit

    De base, douces, terreuses, les betteraves rouges sont les betteraves auxquelles la plupart d’entre nous pensent quand nos esprits se tournent vers «les betteraves». Les betteraves rouges peuvent être utilisées de plusieurs façons comme en salade .

  • cardamine dit

    Bonjour, Jenny et merci de ta visite sur mon blog. Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’écrire un texte sur ma plante préférée. le problème, c’est que ce sont toutes mes préférées. chaque fois que je découvre une nouvelle fleur, dans un mag, sur une fête des plantes ou dans un jardin ami, je la met dans ma liste des préférées et l’imagine déjà dans mon jardin. Bref, je les aime toutes, même les pissenlits, les orties et les autres aussi…
    A bientôt

  • Jenny Gloster dit

    Bonjour Matiss, merci pour ton commentaire. La betterave rouge a surtout l’avantage d’être très facile à cultiver. Son inconvénient (de mon point de vue) : elle réclame beaucoup d’énergie pour sa cuisson.
    Bonjour Cardamine, moi aussi j’aime toutes les plantes (ou presque, l’oxalis, par exemple, faisant exception).C’est très intéressant pour la biodiversité d’avoir beaucoup de plantes différentes dans son jardin ou son potager.
    Jenny

  • TAVARES dit

    Bonjour et bravo pour tous ces commentaires
    C’est vrai que pour faire cuire une bettterave cela demande beaucoup d’énergie, mais pourquoi ne pas la consommer crue?
    Moi je la consomme crue comme les carrottes en salade avec vinaigrette ou pas
    et c’est très vite rappée
    Carlos

  • Alaise dit

    bonjour , pouvez vous me dire dans quelle partie de la betterave rouge trouve t on les graines?? pour pouvoir resemer ensuite..merci

  • Jenny Gloster dit

    @Tavares, C’est vrai, la betterave rouge peut se consommer crue.
    @Alaise, la betterave rouge est une plante bisannuelle, c’est à dire que son cycle se développe sur 2 ans. La première année est « végétative », la betterave se développe, la deuxième année la plante produit fleurs et graines. Il faut donc laisser un pied de betterave en place 2 ans et donc récolter les graines la deuxième année.
    Jenny

  • PINILLA Lolita dit

    Merci pour l’ensemble des informations et notamment pour la récolte des graines ! moi aussi j’aime les petites betteraves rouges, ne connaissant pas encore les autres j’en cultive pour la première fois et je n’ai pas dépressé, j’ai oublié, mais pas grave, elles poussent bien !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



028a87dd2ee0c6f4256d43ec20230d17<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<
Lire les articles précédents :
Ma plante préférée : le céleri rave

Cet article est écrit dans le cadre du carnaval d’articles organisé par mon blog jardin. J’ai souhaité que chacun puisse...

Fermer