Mes outils au jardin


Mes outils utilisés au jardin.

17 mai 2013 |   Auteur: Jenny Gloster 

 » Un bon ouvrier a toujours de bons outils  »

C’est vrai pour tout métier y compris pour le jardinage. Même si on ne jardine qu’occasionnellement la qualité de nos outils joue sur notre efficacité face au travail à faire. Pour moi les outils de jardin c’est hyper important. J’ai des idées bien arrêtées que je voudrais partager sur le choix d’outils de jardinage.




Premier point : Je n’utilise aucun outil motorisé mis à part la tondeuse à gazon.

Ce choix est guidé par mes méthodes de travail peu compatibles avec l’utilisation d’un motoculteur par exemple : culture en buttes, paillage généralisé, engrais verts, j’évite de retourner la terre parce que ça endommage la structure du sol … je trouve que ces méthodes facilitent le jardinage même avec une surface assez importante.

Deuxième point : je choisis des outils robustes et ergonomiques.

outils de jardin Pour jardiner, utilisez peu d’outils mais choisissez les avec précaution

Je pense souvent à ce que me disait une voisine agricultrice très âgée : « je ne suis pas assez riche pour acheter du matériel pas cher ». L’utilisation de mes outils est « intense », je recherche des outils qui durent. C’est le cas puisque j’utilise la même bêche, la même fourche bêche etc… depuis plus de 10 ans. Très souvent les gens qui passent chez nous me demandent où j’ai trouvé mes outils. Dans les plupart de jardineries on trouve beaucoup d’outils relativement chers, pas du tout robustes (en particulier les longs manches en sapin) et peu ergonomiques… J’ai envisagé de proposer sur mon blog ce que je considérais être de « bons outils » de jardinage. J’ai abandonné l’idée car mon blog n’est pas commercial et je ne sais pas mettre en place un site marchand. J’ai donc proposé à mon mari Oliver de bien vouloir mettre en vente sur le site B-actif des outils de jardin de qualité, ce qu’ils viennent de faire.

Sur mes conseils ils ont choisi les outils Joseph Bentley, la Rolls des outils de jardin.

En dehors de leur robustesse ces outils sont ergonomiques. Quand on consacre beaucoup de temps au jardinage, c’est important d’être à l’aise avec ses outils et surtout d’éviter les problèmes de dos.

Troisième point : j’utilise très peu d’outils différents.

Je considère qu’il est possible de démarrer son jardin avec 6 outils. Moi, en dehors du seau, des gants et de la brouette, je n’utilise que les outils suivants que je vais détailler un peu plus dans le prochain article :

  • Fourche bêche : C’est pour moi l’outil le plus important dans mon jardin. Je l’utilise en permanence et pour de nombreuses fonctions. Si vous devez « investir sérieusement » dans un outil réfléchissez bien au choix de votre fourche bêche.
  • Bêche. La bêche est indispensable pour creuser les allées, pour bien délimiter les bordures, pour creuser des trous de plantation d’arbres et d’arbustes, pour charger la brouette, etc… Vous verrez dans le prochain article que la bêche de Joseph Bentley possède des caractéristiques utiles et importantes.
  • Houe. Pour biner je préfère une « houe hollandaise » c’est-à-dire une « dutch hoe ». Cet outil, qui est pour moi l’outil le plus important après la fourche bêche est peu utilisé en France. Je pense néanmoins que l’essayer c’est l’adopter. C’est un outil qui travaille dans des conditions « faciles », la solidité n’est pas un critère déterminant !
  • Râteau : Le râteau est indispensable au jardin. Cet outil ne pose pas de problèmes, vous le connaissez tous. Cet outil est peu « sollicité » ou plutôt il ne fait pas d’opérations difficiles, son choix est donc moins capital, j’utilise néanmoins le râteau de Joseph Bentley puisqu’il est à la fois léger et robuste. le mien a 14 ans.
  • Truelle : Ma truelle préférée est « théoriquement » une truelle de repiquage mais je la trouve tellement agréable que je l’utilise pour planter, repiquer, désherber, diviser….
  • Sécateur. Avoir un bon sécateur, bien tenu en main, avec une lame de bonne qualité , facile à utiliser est aussi agréable. Pour le moment je n’ai pas encore trouvé le sécateur de mes rêves. Dès que je l’aurai trouvé, je proposerai aussi à B-actif de le commercialiser.

Vous pouvez constater que le nombre d’outils est vraiment peu important. Vous savez que j’essaie d’avoir un potager rentable en dépensant le moins possible. Nul besoin de remplir un garage d’outils nombreux, peu robustes, non ergonomiques, destinés à dormir ! J’ai peu d’outils mais je les utilise tous les jours.






3 Commentaires

  • Philippe dit

    Bonjour,

    Je cherche aussi des outils de qualité, et la marque Joseph Bentley semble produire des produits solides. En ce moment, je cherche un bon sécateur. Quelle marque de sécateur utilisez-vous, s’il vous plait ?

    Cordialement.
    Philippe, des Vosges

  • David dit

    Bonjour,
    pour les outils, j’ai récupéré pas mal d’outil dans la famille.
    J’ai ainsi 1 fourche bêche et 2 fer de fourche bêche, donc un peu de stock. (et 4 bêches, mais je m’en sert moins)
    Pour les manches, suffit de tailler une branche et c’est partie pour un tour.
    On fait pas mal de manche en noisetier, car ça pousse vite et droit! ;)

    Sinon pour le sécateur, j’utilise un sécateur à raisin tel ceux utilisé pendant les vendanges.
    Le mécanisme est basique, mais finalement la lame coupe bien et durablement!

  • Robot2maison dit

    Très bon article et je suis assez d’accord avec 6 outils de jardins il y a de quoi faire pour l’entretenir. Pour ma part j ai reccuperé des anciens outils de mes grands parents que j’utilise encore aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



0e5833f8e5fc751711ca40c95a73c7ef??
Lire les articles précédents :
Culture de l’épinard, suite

Hier j'ai publié un article sur la culture de l'épinard. Dans cet article Jean a fait une erreur de diagnostic,...

Fermer