Je récolte et je sème mes propres graines !


Je récolte et je sème mes propres graines !

21 mai 2012 |   Auteur: Jardin Jenny 

Plants de consoude préparés à partir de mes propres boutures

Je récolte mes graines par souci d’économie.

Comme vous le savez maintenant j’ai un jardin de grande taille. L’achat de graines peut donc s’avérer très coûteux. Je produis donc, chaque fois que c’est possible, mes propres graines que ce soit pour la production de fleurs ou pour le potager.

Prenons l’exemple des fèves ou des haricots : l’achat d’un petit sachet de graine coûte en général de 7 à 8 Euros. C’est considérable quand on souhaite réaliser beaucoup de semis comme dans mon cas. De plus dans le cas des haricots et de pois la récolte de graines ne pose absolument aucun problème.


Certaines graines bio difficiles à trouver.

Par ailleurs il n’est pas très facile de trouver des semences potagères bio, en particulier pour des plantes relativement rares comme par exemple la bourrache, l’angélique, la tanaisie etc… Comme je cultive mon potager en bio je préfère utiliser mes propres graines.

En utilisant ses propres graines vous n’avez pas à vous inquiéter de trop du taux de germination surtout si vous semez en godets ou en alvéoles (comme moi).

Comment récolter ses graines ?

C’est facile pour certaines espèces et variétés mais un peu plus difficile pour d’autres.

D’abord évitez de faire vos propres graines à partir de plants de semences hybrides F1. En règle générale la deuxième génération ne ressemble pas beaucoup aux hybrides F1. Pour ma part je n’achète presque jamais de graine mais lorsque cela m’arrive je regarde très bien l’étiquette et je n’achète presque  JAMAIS de semences hybridesF1 (une exception les semences de maïs doux hybride F1 sont beaucoup plus productives chez-moi) .

Pour certaines espèces faites attention aux hybridations croisées dans votre propre jardin. Je fais particulièrement attention pour les courges et courgettes qui se croisent très facilement.

Je fais encore plus attention aux courges de la variété butternut qui sont très bonnes au goût. Les semences sont difficiles à trouver. Parfois vous acheter ces semences et vous n’obtenez pas la variété espérée (cela m’est arrivé)

Donc si vous souhaitez ressemer des doubeurre ou butternut plantez les très loin d’autres cucurbitacées sous peine de ressemer des variées « croisées.

Pour produire mes propres graines je choisis, bien sûr, les plus beaux fruits et les fruits très sains.

semis de graines du jardin
Je sème mes propres graines pour des raisons économiques

L’objectif de cet article n’est absolument pas de parler des droits d’utilisation des semences de ferme. Je n’ai pas encore eu le temps d’étudier cette règlementation qui me parait très « dangereuse ». Je pense néanmoins qu’elle ne s’applique pas véritablement aux jardiniers amateurs, du moins je l’espère. Je suis d’ailleurs preneur d’informations sur le sujet. N’hésitez pas à en parler dans vos commentaires.





11 Commentaires

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



567d5610db6473af7b4e3f3cf769cfcdcccccccccccccccccccc