Culture et cuisine de la pomme de terre Roseval


Culture et cuisine de la pomme de terre Roseval

21 septembre 2012 |   Auteur: Jenny Gloster 

Cet article est écrit dans le cadre du carnaval d’articles organisé par mon blog jardin. J’ai souhaité que chacun puisse présenter sa passion même ceux qui ne possèdent pas de site. J’ai donc reçu cet article de Hervé habitant Ernée (53500) . Je le remercie vivement pour sa participation.

Dire qu’une pomme de terre est mon légume préféré c’est véritablement ne pas faire preuve d’originalité. Cependant je ne vais pas vous présenter la pomme de terre en général mais une variété sympa la roseval

Origine de la variété de pomme de terre roseval

C’est une (très) vieille variété puisqu’elle existe « officiellement » depuis 1950. Comme le confirme Wikipédia la roseval est issue du croisement de la variété rosa que les anciens agriculteurs connaissent bien et de la variété Vale, beaucoup moins connue (et qui n’existerai plus).

La roseval est une variété de pomme de terre à chair ferme, de forme allongée, à peau rouge et à chair jaune.

Comme toutes les variétés à chair ferme elle se tient bien à la cuisson.

Ce n’est pas du tout une pomme de terre primeur. La récolte n’intervient qu’au moins 4 mois après la plantation (pour information la pomme de terre de la variété sirtéma arrive à maturité en moins de 3 mois)




Plantation de la pomme de terre roseval.

Je ne suis pas kamikaze et je n’aime pas trop quand mes cultures sont détruites par le gel. Je plante donc mes pommes de terre en avril (voire, même fin avril parfois). Je fais des sillons de 15 centimètres de profondeur environ, sillons espacés de 40 à 50 centimètres. Dans le sillon je laisse entre chaque plant la longueur de mon pied. Quand je dispose de feuilles de consoude séchées j’en mets au fond du sillon. Je sais que la pomme de terre est gourmande en potasse et bien sur la consoude est une grande pourvoyeuse de potasse. Je sais aussi que Jenny est une fan de consoude !

Entretien de la pomme de terre.

La roseval est assez sensible au mildiou, c’est le problème principal de cette culture. Pour essayer d’éviter ce problème je respecte une rotation sévère : pas de pommes de terre au même endroit avant au moins 5 ans ! Cela ne suffit pas toujours. Si en fin de végétation je vois apparaître le mildiou je coupe l’ensemble des feuilles. J’ai pris il y a maintenant 10 ans l’option de ne pas traiter chimiquement mes cultures. Je suis donc obligé d’accepter parfois des déboires. Disons qu’en moyenne une année sur 5 ma récolte de roseval est « faible » ! J’accepte.

Pour information, il est toujours difficile de récolter 100% des tubercules. Souvent quelques petits tubercules sont « oubliés » en terre, en particulier les petits. Parfois, l’année suivante je trouvais du mildiou sur les repousses « sauvages » de pommes de terre. Il faut en oublier le moins possible et maintenant, l’année suivante, j’élimine les plants sauvages dès leur apparition.

Consommation de la roseval.

C’est une variété de pommes de terre à chair ferme comme je l’ai écrit plus haut. Mon plaisir numéro un est de la consommer avec la raclette ; c’est délicieux. Je demande toujours à mon épouse d’en préparer plus que nécessaire et le lendemain nous les mangeons soit en salade soient rissolées (dans un maximum de beurre, ok, je sais que ce n’est pas terrible pour la santé mais j’aime tellement ça !!)

Bien sur ce n’est pas notre seule utilisation de la roseval, nous l’utilisons en particulier pour les plats de poisson. Par contre, bien évidemment nous n’utilisons jamais cette variété pour confectionner de la purée ou pour faire des frites.





3 Commentaires

  • Fabien dit

    Par le passé, les plans de pommes de terre Roseval avaient la chair légérement rosée, aujourd’hui leur chair et jaune sans aucune trace de couleur, je ne comprend pas ?

  • Mireille Macko dit

    Bonjour Jenny existe-t ‘ il des plantation faites dans le sable sous serre

  • Jenny Gloster dit

    Désolée paur le retard apporté à vous répondre;

    @fabien, je ne sais pas répondre à cette question.

    @Mireille, dans du sable pur ?  Pas à ce que je sâche !, pour produire la pomme de terre a besoin de nutriments

    Jenny

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



88ee64b66976a034de96f89e2425368aAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
Read previous post:
Mon légume préféré : la poire de terre.

Cet article est écrit dans le cadre du carnaval d’articles organisé par mon blog jardin. J’ai souhaité que chacun puisse...

Close