Création d'un petit fruitier


Création d’un petit fruitier

5 septembre 2013 |   Auteur: Jenny Gloster 

Pour ceux qui ont suffisamment de surfaces, il est intéressant de créer un petit coin réservé aux petits fruits. Ces fruits sont chers à l’achat dans les commerces et jamais aussi bons ni aussi frais que cueillis directement dans son jardin.

Mon ami Jean de Concarneau, qui a de nombreux petits enfants (8) a planté ce printemps, à leur intention future, un coin « petits fruits »

L’objectif n’est pas de faire confitures, liqueurs ou sirops mais de permettre aux petits enfants de déguster, directement, sur les arbustes, les petits fruits.

 

Plantation de fruitiers :

framboisiers Parmi les petits fruitiers, les framboisiers sont les plus faciles à cultiver et, en général, tout le monde aime les framboises




 

Il a planté :

  • Une dizaine de framboisiers.
  • 3 groseilliers à grappe (blancs) et 3 autres à fruits rouges.
  • 2 cassissiers.
  • 2 groseilliers à Maquereaux.
  • 1 roncier (mures) et un plant croisé mure-framboise.
  • 1 Cranberry
  • 2 myrtilliers

Il avait déjà planté 4 framboisiers (de ma production)  en 2012 et il a donc pu récupérer de nouvelles pousses de framboisiers. C’est vraiment un arbuste facile à multiplier, le problème étant plutôt de limiter la prolifération.

Les autres plants ont été achetés chez un pépiniériste du secteur pour une partie et sur internet pour le reste.

Pour la plantation il a creusé des trous assez grand et mélangé au fond du trou de la terre, du compost et des feuilles hachées de consoude. Le compost provient de la déchetterie de Concarneau (c’est gratuit et très utile), la consoude a été récoltée dans un des champs de consoude de B-actif.

Les plants ont été disposés à environ 70 centimètres dans les 2 sens.

Il a rajouté un peu de compost autour de chaque pied après avoir bien arrosé.

Globalement la surface plantée représente environ 30 mètres carrés.

 

Une culture de haricots entre les fruitiers :

framboises Dès la première année, il est possible de récolter de belles framboises. Les autres fruitiers ont moins donné, ce sera pour l’année prochaine!

Comme il ne dispose pas de beaucoup de places d’une part et pour apporter de l’azote à ces jeunes plants il a semé  des haricots verts entre les rangs de fruitiers. La récolte de haricots se termine et elle a été  correcte.

Les jeunes arbustes sont encore petits et les jeunes enfants ravis de cueillir les premiers fruits ont, à peu près, respectés  les cultures de haricots (ils ont d’ailleurs participé à la cueillette des haricots et à leur consommation, sans trop de motivation, il faut le dire, à la fois pour la cueillette et la consommation !).

 

Quelques plantes aromatiques à côté des fruitiers :

Toujours pour une question de place et, sur mes conseils, par souci de la biodiversité  il a planté quelques aromatiques, entre les arbustes, en bordure de l’allée (Thym, sauge, aneth, persil plat, coriandre, rue et menthe).

 

L’objectif de Jean  n’était pas de faire une grande récolte dès cette année (l’année dernière il a mangé pas mal de framboises de l’année) mais de planter un coin spécial petits enfants pour de très nombreuses années.

 

Et vous qu’en pensez-vous ? Tous ces arbustes sont-ils « compagnons ? Que pensez-vous de la culture des haricots ? (je pense réservée à la première année, car pour la suite le développement des plants de fruitiers sera  trop important). Dans le cas présent ces petits arbustes ont un autre rôle, ils séparent le potager de l’espace pelouse ! (ils  « cachent » le potager, la maitresse de maison étant surtout adepte d’un jardin d’ornement).

 




 

 



5 Commentaires

  • jean GLAUDE dit

    Très bonne idée, je dois justement arranger un talus plein Sud-Ouest, avec un petit sentier aussi pour mes 8 petits enfants. Le dessus du talus accueillera plein de fleurs de toutes les saisons. Entre les deux, je demanderai à mon jardinier d’associer des plantes répulsives aux maladies des petits fruitiers. Entre les plants, il y aura un épais paillis pour limiter les indésirables. J’ai déjà des framboisiers en pleine forme à l’entrée du potager et j’ai commencé la fabrication de jus d’ortie.

  • Jenny Gloster dit

    Bonjour Jean Claude,

    Félicitations! Pouvez-vous nous en dire plus? Quelles plantes répulsives? Jean a eu quelques problèmes de pucerons sur ses cassissiers.

    Il a préféré le purin de consoude au purin d’ortie.

    Qu’avez-vous mis comme diversité de fruitiers.

    Dès cette année, les plus grands des petits enfants de Jean commencaient la journée par une visite au fruitier!

    C’est vraiment une bonne idée.

    Jenny

  • mimi dit

    Bonsoir,
    J’ai acheté il y a quelques mois un framboisier. J’ai déjà eu la chance d’avoir quelques framboises. Vous dites que l’on peut récupérer des pousses de framboisiers. Est ce qu’à partir un plant on peut en avoir plusieurs autres ?
    Merci d’avoir pour votre réponse

  • Jenny Gloster dit

    @mimi,
    les framboisiers sont envahissants. Tu trouveras de nouvelles pousses à proximité (parfois assez loin) des plants existants. Il suffit de les récupérer et de les replanter. En un an, à partir d’un seul pied, il est possible d’en récupérer au moins 5
    Jenny

  • PINILLA Lolita dit

    Bonjour Jenny !
    Un bonheur de vous lire quand on débute au potager !
    Une déception cette année, deux même :
    1/ tous mes fraisiers plantés à l’automne dernier sont malades, une attaque de mildiou (?) après les pluies diluviennes que nous avons subies dans le Centre ; j’ai commis l’erreur de les planter trop rapprochés et aussi d’installer des pommes de terre à proximité, comme ça sur un coup de tête, qui a transmis la maladie à l’autre ? les pdt survivront, les fraises sont immangeables… Dois-je les arracher et les remplacer ailleurs pour l’année prochaine ? 50 pieds tout de même ! et surtout quelle variété choisir pour des fruits juteux ?

    2/ j’ai planté trois cassissiers l’été dernier, achetés porteurs de qq fruits, que les merles ont dégusté, plus rapides que moi ! j’ai tout taillé scrupuleusement à l’entrée de l’hiver et soigneusement paillé ; cette année ils poussent bien vert, 1.50m de hauteur, mais pas une seule grappe florale, pas un fruit par conséquent ; mystère, aurais-je dû laisser sur le pied qq pousses de l’an passé ?

    Et en conclusion, je constate, comme vous l’expliquez au sujet de vos pieds de lavande, que les butineuses ne sont arrivées dans mon potager que lors de la floraison des lavandes proches ! Les sols et les étés sont secs en Sologne, il est difficile d’y garder des fleurs en quantité tout l’été, hormis les roses et les pissenlits (sic).

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



f3e07ed2fabccbebf43cd4b8470fe130qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq
Lire les articles précédents :
La recette du stir fry

le stir fry ou sauté de légumes : Le 'stir fry' est une méthode asiatique pour cuire les ingrédients dans...

Fermer