Récolte de graines de tomates - Le jardin de Jenny


Récolte de graines de tomates

6 septembre 2012 |   Auteur: Jenny Gloster 

Nous approchons à grand pas de la fin de l’été. La période de récolte des graines est donc là.

C’est le moment de récolter les graines de tomates :

Actuellement les tomates qui sont en pleine production, c’est lemoment de penser à l’année prochaine et de faire ses propres graines de tomates..

Je n’aime pas beaucoup acheter des graines car elles sont souvent hors de prix et il n’est pas en plus évident de trouver des graines bio. En récoltant mes propres graines je fais des économies et je sais ce que je sème (à condition de bien étiqueter ce que je ne fais pas toujours malheureusement !)



 

Repérage des pieds de tomates porte graines :

Au début de l’été, en général je plante un petit piquet de couleur au pied des plants que je vais utiliser comme porte graine. Je choisis bien sur les plus beaux, les plus vigoureux et les plus sains. Par ailleurs je ne récolte jamais de graines de plants hybrides F1. Je ne peux guère me tromper puisque je n’utilise des graines F1 que pour le maïs doux (parce que j’ai trouvé cette variété beaucoup plus « douce »)

Pour le moment je ne respecte pas le calendrier lunaire, je n’ai pas constaté de différence et cela me complique la vie car je récolte mes graines quand il fait beau et que le séchage est facile.

Je prépare mes graines de tomates :

faire ses propres graines de tomate
Les tomates sont en pleine production, pensez à faire vos propres graines pour les semis de l’année prochaine

Sur le pied porteur de graines sélectionné précédemment je choisis 5 ou 6 tomates (en fonction de la taille) bien mures et bien saines. Je m’installe ensuite à ma table et je coupe les tomates en 2. Comme les tomates sont bien mures les graines sont faciles à enlever (avec la pulpe bien sûr !)

Je verse les graines et la pulpe dans un récipient contenant de l’eau (un bol par exemple) et je laisse le tout se reposer 2 à 3 jours (à ce stade il faut toujours avoir un peu d’eau dans le bol).

Une pellicule se forme au-dessus du bol, pas de panique, c’est normal !

Après ces 2 ou 3 jours j’enlève la pellicule et je mets les graines dans un tamis que je passe sous le robinet. Je rince  les graines qui sont maintenant propres et je les étale sur un papier cuisson pour le séchage. Pour que les graines sèchent bien je les conserve donc dans un endroit ventilé et je les remue en général une fois par jour (cette opération permet aux graines de sécher sur toutes les faces et de ne pas se coller entre elles). La période de séchage dure en général 2 ou 3 jours en fonction de l’hygrométrie. Je ne réalise pas cette opération de séchage en plein soleil mais plutôt à l’ombre.

Il ne me reste plus qu’à mettre ces graines dans un sachet plastique et de noter la variété et l’année.

Les graines de tomates peuvent se conserver plusieurs années mais l’opération est tellement facile qu’il me semble inutile de prendre des risques de non germination. Je n’utilise jamais de graines de tomates de plus de 2 ans.

Ce n’est plus totalement  le moment mais suivez ce lien pour connaitre mes 22 conseils pour réussir une culture de tomates. 

.

La tomate plante autogame :

La tomate est une plante autogame c’est-à-dire que le pollen d’une fleur féconde les ovules de la même fleur (l’hybridation croisée entre des fleurs de pieds différents est très rare). Votre graine sera donc conforme à la plante mère. Ce n’est pas le cas de certaines courges ou courgettes par exemple pour lesquelles il faut faire attention car fréquemment, les fleurs femelles sont fertilisées par le pollen d’autres  plants. Vous vous retrouvez avec des graines d’une nouvelle variété hybride. Pour éviter ce problème il est possible de réaliser une pollinisation manuelle (chronophage) ou de planter des portes graines à distance respectable des autres plants.



 

Share on LinkedIn0Pin on Pinterest19Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Email this to someone


5 Commentaires

  • Gateau gaga dit

    wahou c’est passionnant! et c’est bien précis. Merci pour ton super article. Bisous

  • Jenny Gloster dit

    Bonjour Gateau gaga et merci pour ton appréciation.
    Faire ses graines soi-même c’est facile et rentable
    Jenny

  • Loulou dit

    l’année dernière j’avais posé une jardinière avec des plants de tomates cerises qui n’ont rien donné, sur un petit plan de terre. Cette année plusieurs pieds de tomates cerises ont poussé à cet endroit (alors que la jardinière avait juste été posée) malheureusement ceux-ci ont envahi mes framboisiers et les tomates, un peu cachées du soleil (assez rare d’ailleurs celui-ci), ont du mal à rougir. Crois-tu que je puisse les cueillir vertes et qu’elles muriront à un endroit précis dans ma maison ?
    merci d’avance pour ton aide et merci pour ta visite sur mon blog :)

  • Jenny Gloster dit

    Bonjour Loulou,
    J’aime beaucoup tes recettes de cuisine. J’aimerai bien que tu en écrives une dans le cadre de mon carnaval d’articles.
    Il est possible de finir le mûrissement des tomates sur un revers de fenêtre bien ensoleillé par exemple. Par contre si les tomates sont totalement vertes le résultat est souvent décevant.
    Il est aussi possible d’utiliser les tomates vertes en cuisine; par exemple beignets de tomates vertes ou confiture de tomates vertes. Par contre cela se fait en général avec de grosses tomates et pas avec des tomates cerises.
    A bientôt
    Jenny

  • Sonka dit

    Je découvre avec émerveillement votre blog, bravo pour ce formidable travail de partage !
     
    Pour les graines de tomates : savez-vous expliquer à quoi sert l’étape du repos et de la pellicule ? Jusqu’à présent, je récupère mes graines de tomate sans repos, en les rinçant et séchant directement dès la récolte. Je n’ai pas constaté de problèm mais peut-être y a-t-il des avantages que j’ignore ?

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



38b2ed5823222a175e6e33420350a1dd,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,
Lire les articles précédents :
Un jardin : Naturel : Bien sûr !

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs « Pourquoi pas naturel ? » organisé par le blog Forme et bien-être. Si vous avez lu et...

Fermer