Le jardin : ma passion

Je suis heureuse de vous accueillir sur mon blog jardin consacré à ma passion : le jardinage. Je jardine pour le plaisir, pour nourrir ma famille, pour nous soigner (plantes médicinales) mais aussi pour des raisons économiques (nous n’achetons que très peu de nourritures) et pour des raisons liées à l’environnement et à la santé. En effet je jardine bio, jamais un produit chimique n’entre dans mon jardin ! Pour en savoir plus sur mon jardin et ma passion

Réalisation de boutures de vigne

bouture de vigne

Le bouturage de la vigne est facile. Plusieurs méthodes sont possibles

Et oui, la vigne pousse en Bretagne. Cette année n’a pas été particulièrement favorable au niveau climatique et pourtant ma production de raisin a été pléthorique.

Pour faire pousser la vigne et avoir de belles récoltes chaque année il vous faudra néanmoins une serre. L’idéal est de planter la vigne à l’extérieur de la serre (pour ne pas trop consommer les éléments fertilisants de la serre) et de tailler le cep pour qu’il se développe dans la serre.

La vigne se reproduit très bien par bouturage.

C’est le moment de réaliser ces boutures quand les feuilles tombent, donc en sève descendante !

J’utilise au choix 2 méthodes de bouturage :

Je bouture une tige de vigne de 30 cm :

Méthode 1 : J’utilise un bout de tige de l’année,  d’un bon diamètre (un centimètre) et d’une longueur d’environ 30cm. Je coupe le haut de la tige en biais. J’enlève tous les boutons présents sur la tige sauf les 2 boutons du haut. Je plante la tige ainsi découpée dans la terre (en pleine terre, pas dans la serre) et j’enfonce un tiers de la tige dans le sol (10 cm sur 30). Le bas de la tige est coupé lui à l’horizontale, juste en dessous d’un bourgeon.

Je bouture une tige de vigne de 3 cm :

Méthode 2 : je prends une très courte tige d’environ 3 centimètres de long avec un bourgeon au milieu. J’enlève l’écorce du côté de la tige que je pose sur la terre. En général je mets 3 à 4 micro-tiges dans un pot. Vous pouvez aussi ne mettre qu’un « futur plant » dans un godet. La terre doit rester en permanence humide pour que le bourgeon démarre.

Avouez que c’est très facile !

Cette technique est efficace à 100% pourvu que votre terre reste humide en permanence.

La vigne pousse vite. Vous pourrez faire votre première récolte (petite bien sûr) dans 3 ans.

15 Commentaires

  • No GravatarYannick dit :

    Hello Jenny,
     
    Si un jour je souhaite mettre une vigne, je serais ou trouver les bonnes informations ;-) Merci pour la qualité de ton article.
    A bientôt
    Amitié
    Yannick
     
     

  • Bonjour
    Je suis très contente de découvrir votre blog. Je vais débuter mon potager ce primtemps (je suis déja passionnée de plante sauvage)
    et c’est avec plaisir que je viendrai dès que j’aurai une minute, découvrir toute les perles de votre blog qui semble très complet
    a tout bientôt
    Princesse Oser

  • No GravatarJenny Gloster dit :

    @ Yannick, merci pour ton commentaire. J’aime beaucoup le raisin. Cela marche très bien en Bretagne grâce à la serre.

    @princesse Oser, Si vous voulez débuter votre jardin au printemps il n’est pas trop tard pour couvrir le sol d’une bâche noire. Vos auxiliaires feront une partie du travail à votre place.

    Bon jardinage et bon week-end

    Jenny

  • je suis tres content de toutes ces explication j’aimerai bien avoir des exlication sur la plantation des pepins de raisins  merci

  • comment faire pousser les noyaux de peches prunes et comment peut reussir et avoir la meme varieté  merci

  • No GravatarJenny Gloster dit :

    @Rachid, en général on fait des boutures de vignes plutôt que de semer les graines.  Les vignes sont pour le plupart hybridées et il y a toutes les chances pour qu’ un grain de raisin n’ait pas les mêmes caracteristiques génétiques que la vigne dont il est issu.  A mon avis il vaut mieux faire des boutures de vignes, c’est très facile.

    Jenny

  • No GravatarMarco Gonzalez dit :

    bonjour Jenny.
    Je trouve votre article tres interessant, je suis entren de acheter de vignes, je ne suis pas encore sur laquelle est la mieux appripie pour le terrene ou je voudrais les transplanter, mais grace à votre article je vais essayer de faire des boutures, je ne sais pas si vous pouvex me conseiller un peut mieux.
    Merci pour votre attention et votre aide dans l’article.
    Marco G

  • No Gravatarwilliam dit :

    Bonjour,
    et si je coupe une branche de vigne au hasard de mes balades?
    j’en es prise une et mise dans un verre d’eau, ça marchera vous penser?
    Merci pour l’aide précieuse ;))

  • No GravatarSylvain dit :

    Bonjour,
    j’ai tenté la bouture d’une tige de 3 cm d’une vigne, cela marche bien appartement, merci beaucoup, je voulais juste savoir combien de temps je devais laisser la tige pousser sous la serre et si ensuite je devais la laisser pousser normalement dans  un pot avec du terreau, merci pour votre réponse 

  • pourquoi ne pas plater directement dans un pot avec du terrau pour pouvoir gagner et du temps et le developpement du plan

  • No GravatarJenny Gloster dit :

    @ Marco, je ne sais pas comment vous conseiller plus. J’ai essayé de décrire les étapes par le menu. Si vous suivez ma méthode cela va marcher.

    @william, Je ne sais pas si cela va marcher, essayez et donnez-nous le résultat. Par contre si vous utilisez ma méthode numéro 2, que moi je trouve simple ça marche à tous les coups.

    @Sylvain, il est possible de planter quand la bouture a bien pris.

    A Belkhiri, j’obtiens de meilleurs résultats en posant la bouture sur la terre, je ne me pose plus de questions, mais il est évident que d’autres techniques peuvent marcher

    Bon jardinage à tous et désolée pour le retard de mes réponses.

    jenny

  • No Gravatarfranky dit :

    Super ces conseils de bouturage de vigne !mais une petite question: pour la méthode 2, à quelle période faire les boutures ? est-ce possible au moment de la taille de printemps (mars-avril) ?

  • No GravatarJenny Gloster dit :

    @Franky, Je fais mes boutures de 3cm fin novembre quand je taille les latérales à deux bourgeons.   C’est aussi possible à cette époque de couper les longueurs de 20-30cm. Dans ce cas il faut enterrer les petites tiges verticalement (en laissant un bourgeon apparent) pendant l’hiver. Puis en février/mars on déterre les longueurs et on en fait des boutures de 3cm (un bourgeon au milieu) 

    Bonne année

    Jenny

  • No GravatarMr TINCA dit :

    Bonjour,
    Je voulais juste vous dire que la méthode des boutures de 3cm fonctionne très bien, 100% de réussite sur 6 boutures avec des rameaux récoltés l’ors de la taille, il y a environs 3 semaines.
    J’ai aussi testé les boutures de 30 cm, pour l’instant, je suis en attente.
    Merci pour ces précieux conseils.
     
     
    J

  • No GravatarMr TINCA dit :

    Je vais me lancer dans le bouturage de pêchers de vigne  (plus délicat) afin de sauver deux individus remarquables qui commencent à déperrir.
    Si vous avez des conseils, je suis preneur
    Merci

Laisser un commentaire

 
Newsletter
Découvrez mon livre blanc :
Devenez jardinovore.

Télécharger le livre blanc
Le livre blanc vous sera envoyé instantanément à l'adresse mail indiquée dans ce champ.
Commentaires récents
  • sadiki: Merci beaucoup pour l information.
  • Mylène Poirier: Bonjour Jenny! J’ose t’écrire, car je vis...
  • Jardin et Maison: Merci beaucoup Jenny pour cet article. Il est vrai que pour...
  • Sohlbank: Bonjour, quel Genre de paillage pour les pieds de tomates? merci...
  • Robert: Je suis furieux tout est perdu pour 2014, une douzaine de m2,...
Blogs et Sites amis

B-actif le spécialiste de la consoude

Consoude au Jardin

Lire les articles précédents :
Semis des fèves d’automne

Comme je vous l’ai annoncé dans mon précédent article sur les bruches, c’est le moment de semer les fèves d’automne....

Fermer