Les baies de gojis en Bretagne


Les baies de gojis en Bretagne

27 novembre 2014 |   Auteur: Jenny Gloster 

Les baies de gojis séchées sont devenues populaires depuis quelques années pour leurs vertus assez extraordinaires : riches en vitamines, minéraux, oligo-éléments et aux propriétés anti-oxydantes.
Même si les prix des gojis séchés que l’on trouve dans les magasins ont diminué, cela reste encore un produit de luxe. D’où l’intérêt de les faire pousser soit même ! Mais est-ce que cela pousse bien en Bretagne ?



 

Il y a environ 8 ans, j’ai planté, dehors, une rangée de 10 plants, pour voir. Les plants se sont établis rapidement – j’ai récolté les premiers fruits au bout de 3 ans. Les petites fleurs mauves apparaissent tout le long des longues tiges en fin juillet et les baies commencent à apparaître, généralement, en fin septembre jusqu’aux gelées.
Cette automne, malgré la présence d’un peu d’oïdium blanche sur les feuilles, j’ai eu des bonnes récoltes – j’ai même vendu quelques barquettes au magasin bio ! Je pense que cette belle récolte était due au beau temps de septembre et octobre. L’année dernière, par contre, il y avait beaucoup moins de fruits.

La culture de gojis

culture du goji
La culture du goji est facile même en Bretagne

Les plants sont très rustiques, ils résistent à des températures de -15°C et ne demandent pas de soin particulier. Un sol nourri et bien drainant et une exposition ensoleillée sont des conditions de réussite. Je taille toutes les tiges assez radicalement en février (environ 30cm du sol). C’est le meilleur moment je trouve, de désherber autour des pieds, sinon plus tard dans la saison quand ces longues tiges ont poussé l’accès est difficile.
Les gojis se bouturent facilement. Les branches touchant la terre se marcottent par fois toutes seules.

Le goût des gojis frais

Le goût des baies fraîches n’est pas désagréable mais, à mon avis, ce n’est pas très bon non plus!  Es-ce parce qu’elles sont tellement riches en minéraux et vitamines que les baies laissent un arrière-goût un peu métallique en bouche ? Peut-être qu’au Tibet et autour de l’Himalaya où le goji pousse à l’état sauvage, le goût est différent. Je ne sais pas, mais du coup, on essaie de trouver les meilleures façons de consommer notre précieuse récolte pour profiter des multiples bienfaits sans devoir trop les goûter.

Consommation des baies de goji :

Pour l’instant j’en mets :
Dans les boissons ‘smoothies’- par exemple – bananes, jus de pommes, coulis de framboises et une poignée de gojis fraîches – le tout mixé en robot.
Dans les crumbles- j’arrive à en glisser une petite poignée sans qu’on s’en aperçoive.
Dans le muesli du matin
Quelques graines étalées sur le fromage de chèvre chaud.
Sur les pizzas !

Je trouve la culture de gojis intéressante si on a de l’espace. Je me demande s’il est possible d’associer cette culture avec une autre. Je cherche aussi un usage pour les longues branches (2 à 3m) fines et flexibles qu’on taille en fin d’hiver – les idées sont bienvenues !



 

Les bienfaits présumés ou réels de la consommation des baies de goji:

Vous allez penser que je ne suis pas complètement emballée par cette plante. Vous vous trompez. Je suis éberluée par toutes les vertus que l’on prête aux baies de goji et que je vous énumère ci-dessous. Il est possible que l’on exagère un peu, je le pense aussi, mais à priori les contre-indications sont presque inexistantes sauf pour les femmes enceintes. De plus ces baies sont consommées depuis des milliers d’années en Asie pour leurs vertus médicales, alors pourquoi ne pas en profiter ?
• Le goji augmenterait la durée de vie : cette plante est parfois appelée l’arbre de vie
• Le goji aiderait à éliminer la fatigue
• Le goji favorise la digestion.
• La consommation de goji permet de mieux cultiver sa mémoire.
• Le goji peut aussi s’utiliser pour soigner le diabète.
• Le goji serait bon pour prévenir et soigner l’hypertension artérielle.
• Le goji aiderait aussi à lutter contre le cancer.
• Le goji ferait baisser le taux de cholestérol !
• Le goji favoriserait la libido !
• Pour ceux qui veulent faire un régime le goji favoriserait la perte de poids.
• Etc….
Une partie de ces bienfaits du goji est tirée de l’article suivant http://www.goji-france.fr/bienfaits-goji.php

Bien sûr il est possible d’acheter des baies de goji dans le commerce à un prix relativement raisonnable maintenant. Par contre des analyses ont montré que ces baies contenaient parfois de nombreux pesticides. En produisant moi-même, j’espère profiter de tous ces bienfaits sans risque puisque chez moi ces gojis sont, comme les autres fruits et légumes, cultivés en bio.

baies de goji fraiches
Cette année mes plants de goji ont très bien produits, sans doute à cause du climat favorable en septembre-octobre


16 Commentaires

  • HupetG (@GHupet) dit

    mais où peut-on se procurer des plants de goji?

  • Journal de bord du jardinier dit

    Bonjour Jenny,
    Je suis dans la région nantaise et j’ai moi aussi un plant de goji mais il ne se développe pas beaucoup… Il manque peut être de soleil.
    @HupetG, on en trouve dans les jardinieries traditionnelles et si vous connaissez quelqu’un qui en a un dans votre entourage, vous pouvez lui demander une bouture, ça pousse comme de la mauvaise herbe !

  • mariejoclaude dit

    Bonjour Jenny , ton article tombe à pic , car j’ai envie d’ essayer le miracle de giji , ayant un petit jardin , je me demande si ça prends beaucoup de place au niveau des racines ,,, merci pour ton article bien complet ,,

  • gyselinck dit

    il faut une exposition sud est ; mais comme les framboisiers pour bien produire il faut qui’l ai froid l’hiver chaud l’été,l’humiditée du pied cause la moisissure blanche.sable caillouxet plantation sur butte l’evite; engrais maison; un tiers marc de café un tiers bouse de vache un tiers d’orties broyee le reste d’eau mettre dans bouteille!! 2litre par pied tout les 3mois !les nepalais disent que les plantes mangent au tant qu’un homme … mettre trefle au pied qui absorbera l ‘exes d’eau et lui fera une echarpe l’hivert!..

  • Jenny Gloster dit

    Bonjour à tous,
    Merci pour vos commentaires.
    J’ai reçu une multitude de questions suite à cet article. Dans les prochains jours, je vais publier un nouvel article sur le goji pour répondre à toutes ces questions et à vos commentaires.
    Merci pour votre patience!
    Jenny

  • Sandrine@gazon synthétique dit

    J’aimerais juste vous demander où vous avez pu trouver des jeunes plantes de gojis? car d’après ce que je sache, l’exportation de ces plantes à l’extérieur des régions où elle est cultivée est illégale.

  • Jenny Gloster dit

    @Sandrine, on trouve des plants de gojis à vendre sur beaucoup de sites internet.
    Comme écrit dans l’article suivant http://www.le-jardin-de-jenny.fr/culture-des-gojis.html il est aussi possible de semer des graines que vous récupérez sur les baies de gojis séchées que vous achetez pour votre consommation
    Jenny

  • Jocelyne dit

    Très intéressant. Bonne continuation

  • Daniel dit

    J’ai des baies de gojis dans mon jardin, vous taillez les baies en quelle période .

  • randal dit

    Bonjour, chez moi aussi (en bretagne) ils se développent très bien en mélange dans ma haie frutière. Pourtant en plein vent du nord. Mais j’avoue qu’à part mélanger en smoothie j’ai du mal à consommer ces baies.

    Par contre en pots je n’ai jamais réussi à les garder assez longtemps pour pouvoir récolter …

  • randal dit

    Et pour Daniel : si je taille je le fait en automne puis je paille. (Jenny le fait en Février)

  • vanackre graziella dit

    bonjour
    magnifique vos baies de gogi
    j’ai un arbre de goggi depuis 3 ans, il est pleins de fleurs en ce moment (6 novembre)
    je pense que je n’aurai pas les fruits : il va bientot geler chez nous (j’habite pres de lille dans le nord
    tous les ans au printemps mon arbre est malade les feuilles deviennent blanches comme de l’oidium. avec quoi dois je traiter
    cette année j’ai envie de le couper assez assez cours . qu’en pensez vous (actuellement il mesure 2m)
    pourquoi toujours malade. quelle nourriture lui mettre au pieds
    merci d’avance pour les reponses
    bonne soiree
    cdt

  • ismail dit

    bonjour,
    Très intéressant.
    @Sandrine, on trouve des plants de gojis à vendre sur beaucoup de sites internet.
    Comme écrit dans l’article suivant https://www.naturaforce.com/bienfaits-complements/goji/
    Merci
    Ismail

  • Patrick dit

    Bonjour

    Mes plants de Goji ont 4 ans. Ils ont produit dès la première année. Maintenant il produise énormément mais il y a un problème. Le fruit est tout petit soit de 0.75 cm à 1.2 cm. Quand on consomme le fruit frais, on perçoit clairement le gout prononcé de l’alcaloïde présent dans le fruit. Au point de s’en sentir mal après en avoir consommé un poignée.

    Mon nouveau voisin d’origine chinoise connaît bien la plante sa culture, le gout de ce fruit frais, etc. Alors ce que je sais maintenant c’est que le fruit poussé en Asie fait 2 à 2.5cm et à un gout beaucoup moins acidulé. J’ai de plus appris qu’il rejette le goji s’il n’a pas atteint une certaine taille. Vraisemblablement, ce qui est bon dans le fruit c’est sa chair qui elle renferme les bons polysaccarides et faut savoir que le goji faisant partie de la famille des solanacée, renferme des alcaloïdes. Ces alcaloïdes sont en très basses quantité dans le goji d’Asie mais le petit fruit poussé ici en Amérique du nord, contient comme 90% de petites graines et très peu de chair. On m’a vivement recommandé de ne pas en consommer car trop concentré en alcaloïde. Des essaies m’ont donné des maux d’estomac, j’ai fait des recherches et je vous fait part de ce que j’en sais.

    On m’a expliqué que dans le nord de la chine et tout comme au Tibet, le Goji pousse en très haute altitude, que les heures d’ensoleillement sont longues (+ de 18 heures/jour) et que les écarts de températures sont extrême. Est-ce que ceci expliquerait cela, je suis pas en mesure de le dire.

  • baie-de-goji.net dit

    Bonjour Jenny,
    Quand tu dis :
    « un arrière-goût un peu métallique en bouche ? Peut-être qu’au Tibet et autour de l’Himalaya où le goji pousse à l’état sauvage, le goût est différent.  »
    Je te rassure c’est non … le goût est vraiment identique que ce soit des baies de goji du Tibet, Ningxia ou de Bretagne :)
    La meilleures solution pour les consommer avec plaisir et soit de les déshydrater (avec un de ces fameux déshydrateur de fruits / légumes très à la mode) ou bien de les faire sécher de façon artisanale.

  • Patrick dit

    Bonjour Jenny
    J’aimerais savoir quel est environs la grosseur moyenne de vos baies de goji cultivés en Bretagne…, 1 à 1.5cm, 1.5 à 2cm, 2,5 à 3cm?

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



9ecc4b67a8547fd892e3ff440d7d5870AAAA
Lire les articles précédents :
Culture du haricot d’Espagne

Ce matin (19 octobre), après une longue saison productive, j'ai récolté les derniers haricots verts d'Espagne.  En même temps je...

Fermer