Le bouturage de la verveine


Le bouturage de la verveine.

14 septembre 2013 |   Auteur: Jenny Gloster 

Je considère la verveine comme un « must » au jardin.  Son étonnant parfum et son goût citronné ne cessent  de m’émerveiller.  Je l’utilise essentiellement en tisanes et dans certaines gelées comme framboise/verveine ou tomates vertes/verveine. J’ai envie de tester aussi une  limonade de verveine, des sorbets et crèmes dessert….



 

Comment bouturer la verveine ?

Je réalise cette opération en aout ou septembre de la manière suivante :

 

Préparation des boutures :

boutures de verveine
Le bouturage de la verveine est une opération facile à réussir.

D’abord, au mois de juin ou juillet, je coupe le haut des tiges de verveine. Cette coupe favorise la repousse de nouvelles petites tiges sur le coté des plants. En août ou septembre je récolte ces jeunes pousses (tôt le matin) en prenant bien soin de récupérer une partie de l’écorce de la tige principale. En fait je prépare ce qui s’appelle des boutures à talon. Pour cette opération je n’utilise pas d’objet  coupant (couteau ou sécateur), je tire délicatement sur la jeune « tigelle » au niveau de l’embranchement ;  la tigelle se détache alors avec un bout d’écorce de la tige principale.

Mes petites tiges font en général environ 10 cm de long. J’enlève les feuilles du bas des boutures.

 

Pépinière de boutures de verveine :

pépinière de boutures de verveine
Les jeunes boutures de verveine sont bien à l’abri.

Je prépare un petit pot d’environ ½ litre que je remplis d’un mélange composé aux 2/3 de terreau spécial bouturage plantes aromatiques (ce n’est pas obligatoire mais j’ai plus de réussite) et d’1/3 de perlite.  Avec l’aide d’un crayon je plante 6 boutures sur les bords du pot à 3cm de profondeur et j’arrose.

Je mets les pots  dans un cageot que je recouvre d’un grillage (à mouton) à environ 20 cm de haut. Je mets l’ensemble dans un sac plastique. Le grillage empêche le plastique d’être en contact avec les boutures.  Je ferme le sac et j’installe le tout dans un coin, à l’ombre pour environ 2 mois.

En général comme le sac est fermé et placé à l’ombre je n’arrose pas pendant ces 2 mois. Je vérifie néanmoins l’humidité de temps en temps.



 

Plantation des boutures de verveine.

Au bout des 2 mois, je replante délicatement chaque bouture dans un pot contenant du terreau. Ils pousseront ainsi tranquillement pendant l’automne dehors.  En hiver, je préfère rentrer les pots en serre pour les protéger du froid.   La verveine perd tout ou une grande partie de ses feuilles en hiver. Pendant cette période hivernale il ne faut pas trop arroser les plants, trop d’eau risque de pourrir les racines.  Au printemps, quand les feuilles apparaissent, je coupe les hauts des tiges pour que les plants buissonnent.  .

 

culture de verveine
Voici de quoi produire une bonne quantité de tisane de verveine.

 



10 Commentaires

  • Atalanta dit

    Merci pour cex explications très complète. J’avais tenté une bouturation de mon pied de verveine au printemps et… Je n’ai pas eu beaucoup de succès.La prochaine fois, je m’inspirerai de ta méthode.

  • Jenny Gloster dit

    @Atalanta, cette méthode est très efficace en effet. En général toutes les boutures reprennent, c’est très économique!

    Jenny

  • farid dit

    Je n’ai jamais essayé la bouture a talon, aussi pas u de succès avec la bouture classique de verveine. Merci pour l’article

  • Jenny Gloster dit

    @Farid, merci pour le commentaire

    Jenny

  • martine dit

    Bonsoir comment protégez vous la verveine pour l hiver

  • Easy Maybe dit

    Bonjour,
    merci pour ces explications, car c’est un questionnement que j’avais de longue date en regardant mon pied de verveine.
    A bientôt.

  • Jenny Gloster dit

    @ Martine – Je coupe les verveines à 10cm du sol avant les gelées.  Parfois je paille autour des pieds mais c’est plus pour éviter les mauvaises herbes, dans notre coin de Bretagne les hivers sont assez doux. Dans les régions/zones froides une paillage est à conseiller.
    Jenny

  • duvert georges 33600 dit

    j’ai suivi vos conseils à la lettre et sur une vingtaine de boutures toutes réussies. Nous sommes fin novembre elles sont superbes. et toujours dehors contre un muret au soleil
    Merci pour vos conseils Gd

  • dherbécourt dit

    Vos explications sont vraiment bien : claires, complètes jusqu’à la plantation et j’aime bien l’astuce du cageot. J’aurais aimé une photo de la tigelle. Je vais essayer puisque c’est la bonne saison. A quel moment peut-on les planter en pleine terre ? Merci.

  • Diano dit

    Merci pour ces explicxations bien claires, j’essaie dès demain matin!

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



99f30d97e15a82313ee9a9775378990dLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL
Lire les articles précédents :
Le jardinage est bon pour la santé

  Aujourd’hui je résume pour les personnes qui me suivent sur internet, un  article très intéressant sur le jardin et...

Fermer