A la louange de la pomme de terre Amandine


A la louange de l’Amandine

7 avril 2015 |   Auteur: Oliver Gloster 

C’est rare que je m’excite pour une pomme de terre. Personnellement, la patate est une culture de base que je fais pousser par principe car la majorité des pommes de terre achetées hors saison en grande surface sont d’une qualité minable, sans parler des nombreux (très nombreux même) traitements chimiques qu’elles ont subis.
Nous connaissons des producteurs de pommes de terres qui ne mangent pas leur propre production tellement elles ont été traitées. Ne serait-ce que pour ce raison, ça vaut le coup d’en cultiver à la maison !



 

La culture de la pomme de terre prend du temps et de la place !

Pour moi, la pomme de terre est une culture assez gourmande et chronophage, elle prend de la place au potager pendant 3 mois minimum (ce qui pose un réel problème si vous avez un petit potager), et elle est souvent malade. Ceci dit, une vie sans cet humble tubercule, connu quasiment sur la planète entière, est inimaginable. Et quelle récompense lorsqu’on déterre la première plante et que l’on découvre les beaux tubercules, comme les lingots d’or. Un pur bonheur :)

La variété amandine, un must pour moi.

variété de pommes de terre amandine
L’amandine est née d’un croisement de la Charlotte et de Mariana

Les variétés de pommes de terre que nous avons essayées au fil des saisons sont nombreuses : Bintje, Charlotte, Mona Lisa, Marris Piper, Ratte, Jaune de Pontivy, Fin de siècle(ou up to date), King Edwards etc, etc… mais, à mon avis, rien ne vaut la variété de pomme de terre Amandine. Elle est productive, d’une belle couleur jaune-crème, rustique, très savoureuse et polyvalente en cuisine, elle ne s’oxyde pas une fois épluchée, et elle est aussi excellente comme pomme de terre nouvelle qu’en culture tardive. Le seul inconvénient que j’ai pu trouver c’est sa tendance à germer très tôt. Ceci dit cette caractéristique nous permet de planter l’amandine très tôt dans la saison (dès février) !

Culture de l’amandine:

pomme de terre amandine
La pomme de terre amandine est notre variété préférée

Comme d’habitude, je plante les semences de pommes de terre par lots, à environ une semaine d’intervalle. Je trouve que cette méthode minimalise les risques d’attaque de mildiou tout en prolongeant la saison des pommes de terre nouvelles. Je prépare mes tranchées en mettant beaucoup de matière végétale au fond (compost, fumier bien décomposé, tonte de pelouse, feuilles de consoude pour la potasse en particulier mais aussi pour la précocité, etc.), je n’arrose jamais, et je butte les rangées au moins une fois. Après j’attends avec impatience les premiers repas aux Amandines nouvelles.

Régalez-vous!



 

avez-vous telecharge



10 Commentaires

  • Daniel dit

    Salut Jenny

    La Charlotte m’a donné les plus belles récoltes, je n’ai jamais essayé l’Amandine.
    Tu plantes sur combien sur combien de m² ?

  • yvon dit

    Bonjour Jenny,
    Je ne suis pas spécialiste des pommes de terre mais j’ai déjà planté la variété Amandines et je reconnais que c’est vraiment un plaisir à déguster.
    Amicalement.
    Yvon.

  • Jenny Gloster dit

    @Daniel, Nous aimons bien la charlotte et l’amandine. La pomme de terre est le domaine d’Oliver (qui a écrit l’article). Nous n’avons jamais calculé les surfaces en pommes de terre (surtout que nous en plantons souvent, y compris en contre saison : http://www.le-jardin-de-jenny.fr/pommes-de-terre-nouvelles-fevrier.html
    Je pense que nous en consommons moins que les bretons!
    @Yvon, tu as raison, l’amandine est délicieuse.
    Jenny

  • monic dit

    Bonjour, je débarque fraîchement sur le blog :-)
    Je ne suis pas ni une spécialiste ni une professionnelle, mais on projette avec mon marie d’acheté une maison avec jardin ce qui inclurai du potager
    Voilà donc je ne crois pas qu’on va de suite commencer par cultivé des pomme de terre vu que ce n’est si facile d’après ton rendu
    Merci

  • Sophie dit

    Salut, je suis passionnée par le jardinage et j’ai intégré une équipe de jardiniers jeunes dans http://www.di-fresco.be pour apprendre mieux ce métier riche. Je te remercie d’avoir partagé tes réalisations et tes astuces avec nous. Bon courage!

  • Jenny Gloster dit

    @Monic, la culture de la pomme de terre est facile, par contre elle demande de la place, du travail et du temps (d’utilisation du jardin). En effet, mis à part les pommes de terre primeurs que l’on commence à cueillir dès 70 jours pour les plus précoces, les pommes de terre restent en place plus de 3 mois (voire même beaucoup plus)
    Par ailleurs sans mécanisation le travail est assez fastidieux pour un légume relativement peu cher.
    Si votre potager est spacieux et si vous êtes équipés cultiver la pomme de terre, c’est sympa de cuisiner une pomme de terre juste récoltée et le goût est tout différent.
    @Sophie, j’espère que tes jardiniers préconisent la culture de la consoude.
    Jenny

  • Marie-Jeanne dit

    Je pensais que les pommes de terre se mangeaient comme légumes de saison toute l’année! J’ai donc téléchargé un calendrier des fruits et des légumes de saison mais en comparant les différents calendrier sur le net je vois que la pomme de terre se mange toute l’année. Quelle est donc la vraie saison?
    En ce qui concerne la remarque qui compare la pomme de terre à de l’or c’est tout à fait ça et c’est même ce légume, qui nous vient d’Amérique du Sud, qui a valu à ce territoire d’être la terre promise des chercheurs d’or et des conquérants qui n’avait pas tout bien compris!
    En tout cas, bien que l’on dise que la pomme de terre est le légume des pauvres, on s’en fait un régal aussi bien à la vapeur qu’en frites ou en gratin! Paroles de gourmet!

  • Jenny Gloster dit

    @Marie-Jeanne, la pomme de terre se mange toute l’année. Mais il existe plusieurs catégories de pommes de terre. Il y a en particulier les pommes de terre primeurs que l’on déguste en Bretagne dès fin avril. et jusqu’à fin juillet (si vous étalez les plantations). Pour notre part nous plantons aussi des pommes de terre en contre saison : http://www.le-jardin-de-jenny.fr/pommes-de-terre-nouvelles-fevrier.html ce qui nous permet de déguster des pommes de terre nouvelles en février.
    La pomme de terre peut effectivement se cuisiner de nombreuses façons ce qui multiplie les plaisirs.
    On parle effectivement du légume des pauvres parce que la pomme de terre ne coûte pas trop cher en général (surtout pour la pomme de terre de conservation)
    Jenny

  • Lise dit

    En recherchant des renseignements sur la rhubarbe j’ai découvert votre site et c’est ce qui m’a encouragée à en cultiver, c’est très captivant votre façon de nous renseigner, j’ai hâte de lire le livre sur la consoude. Merci !

  • Jenny Gloster dit

    @Lise, merci pour ton commentaire qui concerne sans doute mes 2 plantes préférées la rhubarbe et la consoude
    Jenny

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



98b72c44db0ce8b36b0ecd8e1f331051""""""""""""""""""""""""""
Lire les articles précédents :
La culture de la consoude.

Aujourd’hui je passe la plume à Maxime de la société B-actif pour vous proposer de manière très simple et très...

Fermer