Réussir sa culture de tomates en bio grâce à la consoude.


Réussir sa culture de tomates en bio grâce à la consoude.

10 avril 2014 |   Auteur: Jenny Gloster 

Ce n’est pas étonnant qu’on parle beaucoup de la culture de la tomate ; les français consomment en moyenne 25 kilos de tomates par an, c’est dire que la réussite de la culture des tomates intéresse la plupart des jardiniers.    Et qu’est-ce qu’on est content quand nos plants poussent bien, échappent au mildiou, aleurodes ou autres et produisent en quantité des belles tomates bio pleines de saveur !



 

Les critères de réussite sont très nombreux et j’ai listé dans un précédent article : 55 conseils pour réussir sa culture de tomates.

S’il ne fallait ne retenir qu’un seul conseil,  je pense que je retiendrai l’utilisation de la consoude.

Pourquoi utiliser la consoude dans la culture de la tomate ?

 

consoude et tomate
l’utilisation de la consoude vous apportera de grandes satisfactions dans vos cultures de tomates

La consoude favorise la floraison et la fructification des différentes plantes.

La tomate est un fruit. En utilisant la consoude vous produirez plus de tomates par pied. J’en ai fait l’expérience depuis plus de 20 ans. Il y  plusieurs années, j’ai même comparé la production de pieds de tomates recevant de la consoude et des pieds privés de cet aliment exceptionnel.

Les résultats étaient très parlants.

Le facteur déterminant dans cette multiplication de fruits c’est l’allantoïne que l’on retrouve dans la composition de la consoude. Ce n’est pas le seul élément déterminant, la consoude contient aussi de la potasse, de la vitamine B12 ou encore du bore. Le bore a ce même pouvoir favorisant la floraison des plantes.

La consoude favorise la santé des plantes.

En apportant de la consoude, vos plants de tomates se porteront mieux et de ce fait seront plus résistants aux maladies.

L’utilisation de la consoude rend les tomates plus juteuses et plus sucrées.

Ici je suis obligée de dire que je ne sais pas pourquoi j’obtiens ce résultat. Je fais régulièrement des dégustations à l’aveugle et très souvent  le résultat est probant. Au même temps je ne sais pas ni comment ni pourquoi cela  se produit.  Si vous avez l’occasion de faire la comparaison ou si vous avez une explication, ou même un début d’explication de ce phénomène, n’hésitez pas à m’en faire part.



 

 

Comment utiliser la consoude dans la culture des tomates ?

J’utilise des feuilles de consoude dans les trous de plantation des tomates.

J’utilise indifféremment des feuilles fraiches ou des feuilles séchées. Les racines de tomates se trouvent proches de la consoude et y puisent les nutriments nécessaires.

J’apporte, en général, une fois par quinzaine du purin de consoude à chaque pied de tomates.

Il m’arrive parfois d’utiliser en début de croissance des plants, du purin d’orties. Par contre, dès l’apparition des premiers boutons floraux je privilégie le purin de consoude.

Je paille mes tomates avec des feuilles de consoude :

Comme les feuilles de consoude sont très grandes je les trouve très pratique pour pailler les pieds de tomates (ou autres) pour garder l’humidité au sol et pour fertiliser.  Je choisis un plant de consoude bien développé, je plie les feuilles par terre avec mon (grand) pied et je coupe l’ensemble des feuilles à leurs bases avec un coup « franc » d’une bêche.  Ainsi on a vite fait de ramasser une grande brassé de feuilles, de quoi faire un bon paillage autour de plusieurs plants de tomates.

 

Essayez la consoude pour vos tomates, le résultat est assuré !

Cet article est complémentaire de nombreux autres articles que j’ai consacré à la culture des tomates et en particulier :

55 conseils pour  réussir la culture des tomates publié le 29 mars 2013.

47 erreurs à ne pas faire si vous cultivez la tomate publié le 12 mars 2013

Enfin en lisant le livre blanc sur la consoude vous verrez comment d’autres jardiniers utilisent la consoude dans la culture des tomates.



retrouvez tous mes articles sur la consoude

la consoude vous interessse, vous produirez votre propre engrais à vie

32 Commentaires

  • ludo dit

    Bonjour Jenny, ton article est très intéressant. J’entends de plus en plus parler de consoude au jardin en particulier en association avec les arbres fruitiers, les pommes de terre et les tomates. Les racines de consoude permettraient de récuperer massivement de la potasse. Bref, une plante à utiliser sans hésiter.
    A bientot.
    Ludo

  • nanou dit

    vous oubliez de dire que votre sol est acide puisque vous habitez en bretagne , il se produit une réaction chimique profitable à la tomate
    il serait interessant d’avoir l’avis de jardiniers qui utilisent la consoude pour la culture de tomates ds un sol calcaire

  • Hervé MARTIN dit

    Merci Jenny de pousser encore et encore ce mariage heureux : Tomate et Consoude font bon ménage !

  • Daniel dit

    Salut
    Je ne connaissais pas la consoude.
    Il faudrait que je séme de la consoude pour l’année prochaine ou je peux la trouver en magasin sous forme de terreau ?
    Daniel
     

  • Lydie72 dit

    Bonjour Jenny, 
    En parlant de consoude, je ne trouve pas de graines à semer, ni de plants. J’ai cherché autour de chez moi il n’y en a pas en sauvage. Certainement à cause des désherbants que la mairie mettent partout. :( Pourrais-tu me dire comment m’en procurer ?
    Merci pour cet article très précieux.
    A bientôt.

  • Jenny Gloster dit

    @Ludo, la consoude est un bon pourvoyeur de potasse, en effet. Par contre son intérêt ne se limite pas à cet apport, loin de là. Dans le cas des tomates (et globalement des solanées et cucurbitacées) je pense que son intérêt est surtout lié à l’allantoïne et au bore.

    @Nanou, c’est vrai ma terre était acide. Ce n’est plus le cas gràce en particulier aux apports de cendre. Moi je considère que la consoude est utile dans toutes les terres acides mais aussi basiques. Par contre pour le goût plus sucré des tomates je ne me l’explique pas.

    @Hervé, c’est évident tomates et consoudes font vraiment bon ménage.

    @Daniel et Lydie, Je ne pense pas que l’absence de consoude soit liée aux désherbants. En effet la consoude est une des plantes qui résiste au roundup (et oui c’est incroyable mais vrai). Vous ne trouverez pas de graines de consoude bocking 14, celle que je préconise. Pourquoi parce qu’elle ne se multiplie pas par graines (et de ce fait n’envahira pas votre jardin)

    Vous trouverez des boutures de consoude et plein d’infos sur le site de B-actif. Je vous précise que dans ce domaine je ne suis pas objective, mon mari Oliver est un des créateurs et animateurs de B-actif. Cela n’empêche, la consoude bocking 14 est celle qui contient le plus d’éléments fertilisants. De plus vous n’acheterez des boutures qu’une fois dans votre vie (par la suite vous ferez des boutures vous mêmes à partir de vos plants.

    Jenny

  • Daniel dit

    O.k Merci
    Je commande un sachet de bouture et on verra bien.
    Je ne’ connaissais pas B-actif, site interessant.
     
    Salut
     
     
     
     
     

  • Marie-France dit

    Bonjour et merci pour tous vos généreux conseils. Je voudrais savoir si la consoude à fleurs jaunes qui poussent spontanément près de chez moi et aussi efficace que celle à fleurs roses. J’ai consulté le net et n’ai rien trouvé sur l’utilisation de la cousoude courte à fleurs jaunes. Pouvez-vous me donner votre avis ou un de vos lecteurs. Je vous remercie à l’avance.

  • Jenny Gloster dit

    Bonjour Marie-France,

    Toutes les variétés de consoude sont  (ou peuvent être) utiles au jardin. J’ai choisi la variété bocking 14 pour 2 raisons: elle n’est pas envahissante et elle contient plus d’éléments fertilisants.

    Jenny

  • Brigitte Franzetti dit

    Bonjour Jenny,
    Merci pour tous vos précieux conseils. J’ai débuté cette année un petit potager. Préalablement j’avais commandé un lot de 10 boutures sur le site que vous recommandez! Je suis enchantée, toutes ont bien repris, 7 plantées en pot et remises en pleine terre et les 3 autres directement mises en terre, ont été plus longues à germer. Je précise que je vis dans la Marne, en Champagne crayeuse avec un sol calcaire. J’ai déjà repiqué 10 pieds de différentes variétés de tomates, et j’ai mis dans les trous de plantation des feuilles de consoude déchiquetée. Comme pour la première année je n’aurai pas assez de feuilles, j’ai commandé aussi un sac de granulés de consoude, lesquels me permettront un apport regulier toute la saison. Cordialement.

  • Jenny Gloster dit

    @Brigitte, merci pour ce témoignage. Tu peux faire sécher des feuilles de consoude l’été pour les retouver tôt la saison suivante. Si tu as de la place tu peux aussi multiplier tes propres pieds de consoude.

    Bon jardinage

    Jenny

  • nanou dit

    trouvé ceci dans  » Terre vivante  » :
    Mon abricotier, semé spontanément il y a environ 5 ans, a attrapé la moniliose il y a 2 ans et n’a pas eu de fruits. L’année dernière, après une taille en fin d’hiver, j’ai frotté les branches coupées ainsi que les débuts de coulure (après avoir enlevé la gomme) avec des feuilles fraiches de consoude. Résultat: plus de coulure. L’arbre a poussé de 2 mètres et m’a donné une quinzaine de fruits énormes et savoureux (les premiers!) la deuzième quinzaine de juillet sans ëtre greffé. La consoude est un cicatrisant mais peut-etre plus… Adeline – PLAISANCE DU TOUCH – Haute-Garonne

  • Jenny Gloster dit

    @Nanou, Merci pour ton commentaire, c’est très intéressant comme expérience,  je n’hésiterai pas à faire la même chose en cas de coulure.

    Jenny

  • Phifi91 dit

    Hello Jenny,
    Pour moi, c’est un vrai scoop !
    Je croyait que la B14 non invasive ne pouvait être reproduite par des moyens traditionnels. Que voulez-vous, on en apprend tous les jours ! Mais pour les boutures, quelle est la meilleure méthode ? Merci de votre réponse !

  • Jenny Gloster dit

    @Phifi, pour multiplier la consoude il faut choisir un pied ayant au moins 1 an. Après il y a 2 solutions,

    Soit on condamne un pied entier, on l’arrache, on coupe les racines en morceaux d’environ 10 centimètres de long et on les replante (à une faible profondeur et à l’horizontale). Avec un pied de 3 à 4 ans par exemple on peut faire plus de 20 boutures. De ce fait la consoude est vraiment la culture la plus économique. Vous achetez des boutures une fois dans votre vie!

    Soit on coupe la moitié du plant avec une bèche, on fait de même pour des boutures mais la moitié du plant resté en terre va se développer.

    Jenny

  • Jardin merveilleux dit

    Votre blog est très intérressant et on ressent bien votre passion !
    J’utilisais jusqu’à présent des orties au fond de mes trous de tomates avec de bons résultats ; je vais rajouter la Consoude car j’en ai en grande quantité dans plusieurs massifs.
    D’ailleurs, pouvez-vous m’indiquer des fleurs à mettre en relais des consoudes dans mes massifs ? Vous pouvez aller sur mon blog pour mieux connaittre mon jardin (rubrique la star du jour).
    Merci d’avance,
    Florence

  • yvon dit

    Bonjour Jenny,
    Suite à tes conseils, le 14 mars j’ai commandé 10 boutures de consoude à la société B-actif. Je les ai reçues rapidement et les ai aussitôt plantées, vers le 22 mars.
    Un mois plus tard, ne voyant rien pousser, j’ai écrit à Alain Corn pour lui signaler le fait. Il m’a répondu que cela pouvait attendre jusqu’à 2 mois.
    Le 16 mai, je lui ai écrit qu’après un nouveau mois, toujours rien. Il m’a répondu qu’il m’envoyait un autre sachet de boutures.
    Aujourd’hui 27 mai, rien ne pousse et je n’ai pas reçu les nouvelles boutures promises.
    Que dois-je penser?
    Merci pour ta réponse. Cordialement!
    Yvon. 

  • Jenny Gloster dit

    @Florence, les orties sont utiles mais il faut faire attention à ne pas avoir un excès d’azote. La consoude est, à mon avis préférable car elle favorise la floraison. Félicitations pour ton blog, bien sympathique. Par contre je n’ai pas bien compris ta question, la consoude accepte le voisinage de toutes les autres plantes. Pour ma part je plante de la consoude un peu partout dans mon potager; à coté du composteur (la consoude est un excellent activateur de compost), à coté des ruches, le long des allées, à proximité du poulailler, etc…

    @Yvon,

    Je suis surprise et désolée que tes boutures n’aient pas encore montré des pousses.  La consoude est une plante très rustique qui pousse à son rythme. Le démarrage peut prendre du temps (dans certains cas plusieurs mois).

    Je suis intervenue auprès de B-actif et j’ai, moi-même, participé à l’expédition du colis de boutures de remplacement. Je suppose qu’elles sont arrivées, sinon ce sera dans la semaine. Je reste persuadée que les premières boutures vont démarrer. La seule explication d’un échec serait une plantation trop profonde ou dans un terrain trop sec. Pour ma part je plante les boutures à l’horizontale, à 10  cm de profondeur et j’arrose de temps en temps pendant le premier mois. 

    J’espère que tu auras bientôt des beaux plants de consoude à utiliser sans modération.

    Jenny

  • yvon dit

    Bonjour Jenny,
    J’ai bien reçu ce jour, 5 juin, le colis contenant les boutures de remplacement. Elles sont superbes, portant, pour certaines, des repousses.
    J’ai demandé à Alain Corn de participer aux frais d’envoi mais il a refusé, il préfère voir un jardinier heureux plutôt que frustré devant des boutures qui ne prennent pas, m’a-t-il dit.
    Ce qui est certain, c’est que, au cas où les premières boutures poussaient, je ne manquerai pas de te le faire savoir, ainsi qu’à Alain Corn.
    Amicalement!
    Yvon.

  • yvon dit

    Bonjour Jenny,
    Pour la première fois j’ai planté 3 tomates sur un lit de consoude. Tu me diras que cela n’a rien d’exceptionnel mais j’explique :
    1/ Ces 3 tomates sont des gourmands d’autres tomates que j’ai taillées. Je les ai bouturées et elles ont magnifiquement repris. 
    2/ La consoude a été récoltée dans un fossé non loin de chez moi.
    Voilà l’histoire.
    Belle journée.
    Yvon. 

  • Horticalia dit

    Bonjour,
    Chez moi à Madagascar la consoude pousse bien, donc j’en ai beaucoup; 
    mais je suis dubitatif sur la quantité de feuille que vous utilisez, ici on parle d’en faire une mixture et donc d’apporter plusieur kilo régulièrement. 
    Si peu sur les pommes de terre? http://www.le-jardin-de-jenny.fr/pomme-de-terre-fin-de-siecle.html 

  • Olivier dit

    Bonjour,
    J’ai préparé du purin de consoude (5 litres), je sais qu’il faut diluer 1 litre de purin avec 9 litres d’eau pour utilisation en arrosage 1 fois par semaine.
    Une question me turlupine, quelle quantité de ce mélange utilisez vous environ par plant (ou par 10 plants) pour cette arrosage ? Merci

  • Jenny Gloster dit

    @ Olivier – En ce moment je met à peu près 250ml pour chaque pied de tomate qui font environ 2m de hauteur et je commence à récolter (quel bonheur).   Pour les très jeunes plants je met à peu près la moitié

    Jenny

  • Céline dit

    Bonjour jenny
    ca y est la consoude achetée à votre mari au printemps 2013 s exprime pleinement vraiment je suis ravie les abeilles en raffolent je l utilise pour tout mes tomates en jus bref je l’ai adoptée et elle aussi
    je. Voulais savoir si vous connaissiez quelqu un qui fabrique du miel de consoude  ?
    Je souhaiterai que ma consoude soit plus présente dans mon jardi comment puis je la faire fructifier, peut être en avait vous parlé dans votre article 
    merci encore 
    Céline 

  • Céline dit

    Jenny je viens de lire la réponse à ma question concernant la fructification quelle période est la plus propice 
    en lisant les commentaires moi aussi elle a eu beaucoup de mal à pousser plus que deux mois mais maintenant elle est superbe 
    excellente journée 

  • Jenny Gloster dit

    @Céline, nous avons produit beaucoup de miel de consoude, le goût est excellent, par contre nous ne commercialisons pas ce produit et je ne connais pas de producteurs le faisant, désolée.

    Pour multiplier la consoude, rien de plus simple, il faut diviser les racines.

    Jenny

  • defontaine dit

    bonjour a tous j habite un petit village dans le nord de la France j ai mis de la cousoudre que je cultive bien mais attention c est la bocking 14 car les autres sont trop envahissante et de plus dans mon village il y as beaucoup de cousoudre sauvage donc peut etre allez se promenais favoriserais la decouverte de cousoude bonne fete de fin d annèe

  • Chrysope dit

    Bon article sur la consoude ,je m’apprête a passer un badigeon sus les troncs et dans la composition on incorpore du purin de prêle est-il possible de remplacer l’un par l’autre ? Je sais quel une est un puissant fructificateur et l’autre un insecticide mais qu’en pensez-vous?

  • DEMBLON dit

    Bonjour J’ai acheté chez B- Actif des sacs de consoude en granulés .Ces granules ont du mal à se dissoudre ds la terre .Puis-je en faire un purin et comment ? le dosage ?

    Je vous remercie pour votre enthousiasme très contagieux !!!

    Marie-France

  • Jenny Gloster dit

    @Defontaine, c’est vrai que dans le nord la consoude officinale est très présente. Tu as raison, il vaut mieux ne pas la cultiver au jardin car elle est vraiment très envahissante.
    @Chrisope, je ne crois pas trop aux vertus insecticides de la consoude. Son efficacité a souvent été présentée mais non prouvée. j’utilise la consoude comme engrais, pour nourrir mes poules, pour fabriquer des pommades, pour nourrir les abeilles, etc… Mais pas comme insecticide.
    @Demblon, le granulé de consoude de B-actif, c’est de la consoude séchée. On peut en faire du purin, bien sûr. Quand on produit le purin à partir de feuilles vertes on utilise 1 kg de feuille pour 10 litres d’eau. Ici vous remplacez le Kg de feuille par 150 grammes de feuilles de consoude séchée (le granulé). En effet il y a environ 15% de matière sèche dans les feuilles de consoude fraîches. Attention quand le purin sera fait vous le rediluerez 10 fois avant utilisation.
    Jenny

  • DANIEL REICHENBACH dit

    Il y a déjà longtemps que j’ai plan té et multiplié les 10 morceaux de racines de consoude dans ma propriété. j’ai des ruches tout près et je n’ai jamais vu une abeille sur la Bk 14 mais par contre dès tôt le matin des bourdons. Il paraît que la trompe des abeilles est trop courte pour atteindre le fond de la fleur en tube et que les bourdons eux, ont une trompe plus longue parfois ils ouvrent l’extérieur du tube et ainsi les abeilles peuvent pomper le nectar.
    Mes poules et lapins mangent aussi de la BK 4.
    L’été, je fais sécher sous abri les feuilles de consoudes réunies en petites bottes de 15 à 20 feuilles. Quand elles sont bien sèches et croustillantes, je les passe au broyeur à végétaux en mettant un sac à la sortie de la goulotte, car je ne souhaite pas perdre et gaspiller la poudre qui vole.
    J’utilise cette poudre ainsi que celles d’orties, de prêles et de fougères et de bardane en mélange dans mes terreaux de rempotage et plantations. Les témoins, sans poudre, sont beaucoup moins vigoureux , sains et moins productifs.
    Quand les années ne sont pas trop sèches, je peux faire 5 à 6 coupes par an. (environ 1 mois entre chaque récolte). J’en ai plus de 100 pieds. Je fabrique aussi des extraits fermentés avec des feuilles fraîches. Quand j’en ai trop, j’en mets une couche dans mon compost et j’utilise les feuilles en paillage (en séchant, elles diminuent beaucoup de volume donc il en faut beaucoup.)
    J’en ai replanté dans des « lasagnes » elles sont 2 fois plus productives)
    Comme j’aime bien cette plante (les limaces aussi , surtout les jeunes pousses) j’ai ai trouvé chez des maraîchers de magnifiques bleues et d’autres blanches ; elles ne sont pas envahissantes, mais attirent bien les butineurs.

  • Liebaud Ingrid dit

    Bonjour
    J’aimerai savoir si la consoude sauvage contient autant de fertilisant que la bocking 14.
    J’ai été en ramasser il y a 1 semaine et j’ai mis autour de mes pieds de tomates qui avaient pris un coup de froid les feuilles.
    Tout le monde me disait que mes pieds étaient foutu mais miracle ils sont répartis de la base j’en suis ravi.
    Cette plante est miraculeuse. C’est la première fois que nous faisons un jardin potager donc tout les essais sont possible et les échecs des apprentissages.
    La consoude sauvage que je trouve a des fleurs jaunes rose et il y en a des bleu violettes aussi. Quelle est la différence avec la B14?
    Merci pour tout les conseils de votre blog

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



82b6e276db97b5ee2f2f294482686621000000000000000000000
Lire les articles précédents :
Connaissez-vous Le Kale ou chou frisé ?

Le kale est un légume d'hiver qui vaut carrément le coup ! Malgré mes essais répétés je n'arrive pas à faire...

Fermer