mes mauvaises herbes préférées : consoude et ortie


Mes mauvaises herbes préférées : consoude et ortie

11 avril 2012 |   Auteur: Jenny Gloster 
consoude bocking 14
La consoude : mauvaise herbe ou plante miracle?

Je vais démarrer une petite série d’articles sur mes mauvaises herbes préférées. Souvent les mauvaises herbes ne sont pas si mauvaises que cela ; elles se trouvent seulement au mauvais endroit, au mauvais moment. Je vais faire une petite description des mauvaises herbes que je rencontre dans mon jardin en notant leur intérêt et aussi les problèmes qu’ils peuvent me poser.

Aujourd’hui je commence véritablement par mes mauvaises herbes préférées la consoude et l’ortie ; 2 plantes indispensables dans un jardin respectueux de l’environnement.



 

La consoude.

C’est ma mauvaise herbe préférée. J’en ai partout dans mon jardin : près de mon tas de compost, près des ruches, au bord des allées pour les fleurs et pour que les feuilles me servent de mulch, au fond du jardin pour faire du purin.

Aujourd’hui la consoude est considérée comme une plaie par certains agriculteurs utilisant les techniques OGM aux USA et au Canada. En effet la consoude rugueuse, c’est d’elle qu’il s’agit en Amérique, produit énormément de graines et se multiplie par division des racines. De ce fait les engins agricoles (en particulier les outils rotatifs) participent à sa multiplication. Et comble de « malheur » pour ces adeptes des cultures OGM la consoude résiste au roundup. Il est donc presque impossible de l’éliminer dans des champs de maïs OGM par exemple. Chez moi je ne voudrais pas non plus de consoude rugueuse. Je ne plante que de la consoude bocking 14. Cette variété hybride est stérile et reste là où je la plante. Occasionnellement j’utilise aussi la consoude en cuisine. Je fabrique de la pommade à base de consoude vendue par B-actif et en cas de blessure ou de coupure j’utilise les feuilles de consoude sous forme de cataplasme. Pour certains donc la consoude est un cauchemar pour moi c’est une plante INDISPENSABLE dans mon jardin.

 

L’ortie.

C’est pour moi aussi une mauvaise herbe particulièrement utile. J’en laisse pousser un peu dans plusieurs coins de mon jardin. Bien sûr, là aussi, il ne faut pas se laisser envahir. J’utilise les orties en cuisine (soupe). Je fabrique du purin d’ortie que j’utilise sur mes jeunes plantations : le purin d’ortie favorise la croissance pendant que le purin de consoude favorise aussi la croissance mais surtout la floraison et la fructification. Occasionnellement j’utilise aussi de l’ortie légèrement broyée dans les trous de plantation de certains légumes, surtout au printemps quand la consoude n’a pas encore beaucoup de feuilles. Je tiens aussi à avoir des coins d’ortie parce que les coccinelles s’abritent dans les cultures d’ortie. D’ailleurs si je constate l’apparition de pucerons par exemple dans ma serre je pars à la chasse aux coccinelles et j’en trouve en général sur les plants d’ortie. J’en ramasse quelques-unes et je les déplace dans les endroits infectés de puceron. Le « carnage » commence.



 

 



retrouvez tous mes articles sur la consoude

la consoude vous interessse, vous produirez votre propre engrais à vie

12 Commentaires

  • aiolos dit

    Je vais me désabonner de « Rustica » maintenant que je te connais…La bise !

  • Jenny dit

    Bonjour,
    Merci pour le clin d’oeil, mais je pense que l’abonnement à Rustica est une excellente chose.
    Bon jardinage.
    Jenny

  • myriam dit

    Bonjour Jenny,
    sais-tu où je pourrais me procurer des graines de consoude ?
    myriam :)

  • Jenny dit

    Bonjour Myriam,
    Il y a plusieurs variétés de consoude.
    Il est possible de trouver des graines de consoude au bord des chemins ou des ruisseaux. Je ne le conseille pas cependant. En effet il s’agit, en général, de la consoude officinale qui est très envahissante au jardin.
    Dans mon jardin je n’ai que de la consoude bocking 14. Cette variété contient plus d’éléments fertilisants que les autres et elle a l’avantage de ne pas être « invasive ».
    Elle restera là où on la plante.
    Il n’est pas possible de trouver des graines de consoude bocking 14 car cette variété est stérile.
    Vous trouverez, par contre, des boutures sur le site de B-actif (http://www.b-actif.fr/achat-bouture-consoude-bocking-14.html )
    Pour être complète dans mon information je précise que mon mari Oliver est un des fondateurs de cette société.
    La consoude est une plante que tous devraient avoir au jardin. par ailleurs il faut savoir que c’est une plante pérenne: on n’achète des boutures qu’une fois dans sa vie.
    Bon jardinage
    Jenny

  • Pingback : La biodiversité dans le jardin de Jenny

  • Jocelyne dit

    Bonjour, j’ai acheté au printemps dernier un plan de consoude au marché, comment savoir qu’elle est la variété? Super votre site et bonne continuation

  • BAUDOUIN dit

    Bonjour,
    Je viens de découvrir ce blog, super nous avons beaucoup de points communs j’ai plusieurs variétés de consoude, puis-je les utiliser de la même façon ?
    Merci et bravo pour ce blog, je vais souvent lui rendre visite.
     
     
     
     
     
     

  • Jenny Gloster dit

    @Jocelyne, il est difficile de déterminer la variété. Si votre consoude se multiplie par graine, ce n’est pas une bocking. Ce n’est pas grave pour l’utilisation, cela peut être gènant pour son caractère « invasif »

    @Baudouin, chaque variété à une utilisation « préférée ». La consoude bocking 14 est idéale pour le jardin car elle contient plus d’éléments fertilisants. La consoude bocking 4 est idéale pour l’alimentation animale car elle contient plus d’acides aminés. Ceci-dit toutes les variétés peuvent être utiles au jardin.

    Jenny

  • fierens dit

    Bonjour.
    J’aimerai savoir comment s’il y a une façon particulière de planter les racines de Consoude.
    Par avance merci.
    Bien cordialement

  • Jenny Gloster dit

    @Fierens,

    Bonjour,

    Je plante les boutures de consoude, en général à 60 cm de distance dans le rang et entre les rangs.

    Il ne faut pas planter les boutures en profondeur, les planter à l’horizontale à moins de 10 cm de profondeur.

    Jenny

  • marie dit

    Bonjour Jenny,
    J’ ai acheté en jardinerie un plan de consoude symphytum upla. bocking 14.
    Une graine a germée, penses tu que ce nouveau plan sera non invasif, stérile comme devait l’ être le plan mère?
    De plus le plan d’ origine présente de façon récurrente  une attaque cryptogamique comme beaucoup de mes bourraches, à savoir des plaques brunes, sèches qui grattées laissent apparaitrent la feuille, est ce du mildiou?
    Merci à toi, bien cordialement.

  • Jenny Gloster dit

    @Marie, en théorie la bocking 14 est stérile. D’après Henry Henry doubleday,le grand spécialiste de la consoude  il y aurait un taux de fécondité de la graine de 0,2%. En règle générale la consoude n’est pas sensible au mildiou mais est parfois couverte d’oïdium. Cela ne pose pas de problèmes, événtuellement on peut régler le problème avec du bicarbonate de soude.

    Jenny

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



c43ad75c687c66c838653f5d778cc17ftttttttttttttttttttttttttttt
Lire les articles précédents :
Mes méthodes de désherbage au jardin

Comme je le dis toujours le désherbage n’est pas ma tâche favorite. Par ailleurs je n’utilise aucun produit chimique dans...

Fermer