Lutte contre l’oïdium des courgettes et des concombres.


Lutte contre l’oïdium des courgettes et des concombres.

26 août 2013 |   Auteur: Jenny Gloster 

Comme chaque année le retour des vacances est le moment de se remettre vite au jardin. D’abord pour arroser les plants qui ont eu soif et pour récolter les fruits et légumes parfois devenus énormes ou trop mûrs pendant mon absence. Il est aussi fréquent de diagnostiquer certaines maladies en faisant le tour du jardin.
Cette année j’ai pu constater que quelques pieds de concombre et quelques plants de courgettes étaient atteints par l’oïdium.
Ça se voit tout suite, on dirait que les feuilles sont couvertes par une poudre blanche.



 

 

L’oïdium est la principale maladie des cucurbitacées :

attaque d'oïdium sur concombre
Pied de concombre attaqué par l’oïdium

Les courgettes, courges, concombres et globalement toutes les cucurbitacées sont sensibles à l’oïdium. Ce champignon apparaît surtout en été quand les nuits sont fraîches, les jours chauds et la terre sèche. Heureusement ce champignon ne se communique pas aux fruits et j’ai remarqué que les courgettes, en pleine terre notamment, continuent de produire des fleurs et de belles courgettes pendant plusieurs semaines même si le feuillage est un peu atteint. Sous serre le mildiou me fait plus peur. Sur les feuilles de concombres par exemple, le champignon se propage très rapidement et si on n’intervient pas le champignon finira par couvrir tout le feuillage en quelques jours. Ces feuilles deviendront ensuite jaune, puis marron et mourront.

Je connais quelques personnes qui étalent la plantation (plantent quelques pieds plus tard dans la saison, ils produiront en début d’automne). Il est aussi conseillé de mettre le maximum de distance entre les plants pour une bonne circulation d’air voire de planter des courgettes à chaque bout du jardin.

Prévention de l’oïdium des courgettes :

Jusqu’à cette année ma méthode de prévention était d’enlever les feuilles atteintes dès leur apparition. Cette méthode est simple et efficace. Si les plants sont suffisamment costauds et bien nourris, ils redonneront de nouvelles feuilles rapidement. Je suis persuadée que mon utilisation fréquente du purin de consoude m’aide aussi à gérer cette maladie. Je ne pense pas que le purin de consoude traite l’oïdium, par contre je crois que mes plants sont plus résistants et que de ce fait ils résistent mieux aux maladies.

Pour minimiser l’impact de l’oïdium il faut laisser pas mal de distance entre les plants pour une meilleure circulation d’air.
Si votre jardin est grand vous pouvez aussi planter des courgettes à chaque bout du potager.
Pour étaler la production et éviter un trou de production lié à l’oïdium, je connais quelques personnes qui plantent quelques pieds plus tard dans la saison, ils produiront en début d’automne.




 

 

Traitement de l’oïdium :

Cette année pour la première fois j’avais envie de tester les traitements naturels de l’oïdium des courgettes et des concombres.
Il existe de nombreuses possibilités.
J’ai utilisé le bicarbonate de soude. J’ai dilué une cuillerée à café de bicarbonate de soude dans un litre d’eau. J’ai pulvérisé les feuilles qui n’étaient pas trop atteintes des 2 côtés. J’ai refait cette opération 2 fois à 3 jours d’intervalle. La maladie a carrément ralenti dans sa progression. C’est une méthode douce : le bicarbonate n’est pas nocif et est autorisé en culture bio. C’est aussi une méthode connue depuis longtemps, mais je ne l’avais pas encore utilisée. .
L’efficacité du bicarbonate de soude est due à son pH basique qui empêche le développement du champignon responsable de l’oïdium.

Je vais faire un deuxième essai sur les feuilles de courgettes légèrement malades et sur le mildiou des tomates (maladie bien plus grave) avec du lait. J’ai trouvé beaucoup d’études et de témoignages sur l’efficacité d’un traitement au lait (y compris de chercheurs, en particulier brésiliens). C’est un traitement encore plus doux et plus économique.

 



23 Commentaires

  • Christian- conseils jardinage dit

    Bonjour,
    Pour le traitement à base de lait, je pense que la qualité du lait a une importance. Il n’est pas évident que du lait allégé et pasteurisé est la même efficacité que du lait frais entier. A vérifier.
     La dose préconisée est de 10%, donc ce n’est peut être pas plus économique que le bicarbonate, me semble t il .

  • Jenny Gloster dit

    @christian,

    Je ne sais pas encore quel lait je vais utiliser. J’ai effectivement prévu de faire un traitement à 10%. J’envisage pour le moment l’utilisation de quantités réduites (1 litre d’eau et un dizième de litre de lait), le coût ne devrait pas être énorme pour cette première utilisation.

    Quelque part je me dis que le lait est plus naturel que le bicarbonate de soude, mais c’est juste dans ma tête

    Jenny

  • iza dit

    Chaque année, mes pieds de courgettes sont atteintes d’oïdium mais en effet, cela ne les empêche pas de fleurir et de produire. En revanche, cette année mes pieds de tomate n ont pas échappé au mildiou et dans la mesure où ils sont à proximité des courgettes, je me demande s’il y a un lien : arrosages, écarts de température, …?

  • Jenny Gloster dit

    @iza

    l’oïdium est une maladie différente du mildiou. A mon avis il n’y a pas de lien entre les 2 sauf que si un plant est fragilisé par une maladie il peut plus facilement attraper toutes les « véroles » qui se trouvent à proximité.

    Le mildiou de la tomate est beaucoup plus grave que l’oïdium. Il ne faut jamais arroser les feuilles. La température joue son rôle, le mildiou se développe le plus entre 20 et 26 degrés. Au dessus de 26 degrés le mildiou ne se développe pas ce qui explique qu’en Bretagne il vaut mieux cultiver ses tomates en serre.

    J’ai présenté sur ce blog mes conseils sur la culture des tomates ainsi que les erreurs à éviter pour réussir ses cultures de tomates, tu peux t’y référer.

    Cordialement,

    Jenny

  • Isa dit

    Merci beaucoup pour ta rapide réponse. A bientôt

  • Rampon Guy dit

    Bonjour
    Certaines variétés e courgettes sont très résistantes à l’oïdium.
    Je cultive depuis des années la courge « longue de Nice » qui donne d’excellentes courgettes, très charnues, peu acqueuses, sans graines quand elles sont récoltées à 20cm de longueur, puis d’excellentes courges de très bonne conservation (jusqu’au mois d’Avril).
    Cette variété ne présente jamais de maladie, sauf en extème fin de cycle, mais alors, cela n’a aucune importance.

  • Jenny Gloster dit

    @Guy, merci pour ce renseignement. Peux tu nous expliquer ta méthode de conservation des courges?
    Merci d’avance,
    Jenny

  • Piet fabrice dit

    Bonjour,le bicarbonate lié au savon noir et de l’eau de pluie est très efficace sur l’oidium et le mildiou

  • Jenny Gloster dit

    @Fabrice, le savon noir est un produit « multifonctions » le bicarbonate est un produit « soft » , merci pour ton commentaire.

    Jenny

  • Delphine dit

    Salut Jenny,

    merci pour ton partage, ton site est super je me régale à te lire :)
    je suis toute novice, je suis donc les méthodes que je trouve mais je me demande,

    mes courgettes sont toutes petites et sur certaines un début d’oïdium!

    Leurs 2ème paires de « vraies » feuilles sont bien développées et la 3ème paire commence tout juste à pousser alors ça me fait mal au coeur de leur prendre une feuille !
    j’ai donc pulvérisé du lait hier.
    Selon toi je devrais arracher les feuilles qui commencent à blanchir, ou je pulvérise du lait et/ou du bicarbonate mais à quelle fréquence ? ou les deux ?

    puis je me demande, si l’humidité développe le champignon est ce que pulvériser de l’eau même si elle est mélangée ne serait pas néfaste ?

    J’ai aussi un probable développement de mildiou, j’ai pulvérisé du bicarbonate il y a deux jours mais je crois que des petites tâches sur les tiges s’installent et j’ai encore enlevé des feuilles qui devenaient jaunes/marrons sur leur pointe.
    Les tomates sont bien espacées et ce sont trois variétés différentes.

    Connais tu la technique du cuivre que l’on passe dans le bas du tronc de la tomate ? Je compte l’essayer aujourd’hui, je t’en dirai des nouvelles !

    C’est un long message ^^ je sais pas trop vers qui me tourner ! Merci

  • Guy dit

    et bien j’ai planté de jeunes plans de courgettes haut 10cm. qqs 10 jours après l’iodïum est apparu.

    1 traitement pulvérisation de bicarbonate de soude à 10%.le soir
    48 après pulvérisation de lait demi écrémé frais dilué à 10%.
    3 autres traitements au lait espaces de 48 h.
    Je n’ai pas coupé les feuilles attaquées .
    Retour à la normale sous 10 jours
    Les feuilles redeviennent saines les fleurs viennent, les fruits aussi !
    ne désespérez-pas !
    Guy

  • Jenny Gloster dit

    @Delphine, j’espère que tu trouveras les bonnes réponses dans le commentaire de Guy. En général l’oïdium des courgettes n’est pas trop grave, les courgettes continuant à produire. Le mildiou des tomates est bien plus grave. Je ne crois pas à l’efficacité des fils de cuivre. Je te propose de relire mes articles consacrés à la culture des tomates : en particulier : http://www.le-jardin-de-jenny.fr/55-conseils-pour-reussir-votre-culture-de-tomates.html et http://www.le-jardin-de-jenny.fr/47-erreurs-a-ne-pas-faire-dans-la-culture-de-tomates.html enfin http://www.le-jardin-de-jenny.fr/comment-soigner-mildiou-tomate.html
    @Guy, merci pour les excellents conseils.
    Jenny

  • edith dit

    bonjour j ai vu qu’il fallait faire infuser de l ail dans le lait. il me reste du mélange que j ai congelé l an passé . . . j espère que ça sera aussi efficace

  • Nathalie dit

    Bonsoir Jenny,
    Peut-être pourrais-tu me conseiller des variétés de courgettes ?
    Merci d’avance.

  • miquet dit

    bonjour
    contre l’oïdium sur mes courgettes, je suis entrain d’essayer un traitement super simple.
    arroser tous les jours les feuilles avec le jet d’eau.
    l’oïdium se développe avec la sécheresse et un apport d’humidité devrait lui être fatal!!!
    donc je vous tiens au courant.
    amitiés
    patrick

  • Stéphanie BELZAT dit

    bonour
    Peut-on prendre un produit contre l’oidium des fleurs et le mettre sur des plants de legumes infecté(courgette et comcombre) pour traiter cette maladie
    Merci à vous

  • Christophe dit

    Bonjour,

    Pourquoi ne pas mélanger du lai et du bicarbonate de soude ? Je vais essayer !
    L’aspirine quant à elle est un acide il faut peut-être pas le mélanger avec un produit basique ( bicarbonate ou lait) !

  • Madeleine dit

    Bonjour, moi j’ai un autre souci avec deux pieds de courgettes : les feuilles superieures se fletrissent malgre un arrosage suffisant ! Pas de taches ni d’insectes… avez-vous une idee quant a ce probleme et une solution pour interrompre le phenomene ? Les pieds fleurissent et j’ai deja une belle production de fruits. Merci pour votre aide

  • Juju dit

    Bonjour
    Je suis novice en jardinage. J’aimerais savoir si les courgettes, dont le plant est infecté par l’oidium, restent mangeables, svp ?
    Ce « champignon » est il dangereux pour l’homme s’il l’ingere ? Un simple lavage à l’eau peut il l’enlever.
    Merci pour votre réponse et des trucs pour faire disparaître l’oidium

  • Nath Chapuis dit

    Bonjour, novice en jardin , j’ai 2 pieds de courgettes (1 jaune et 1 vert) qui donnent très bien. Sauf que depuis qq jours le vert fait de mini courgettes abîmées noires et jaunes!!!et les feuilles sont blanchâtre. Vu vos commentaires, c’est l’oidium. Mais les fruits sont atteints!!?? contrairement à vous. Je vais essayer le traitement avc le bicarbonate.

  • anne dit

    Bonjour,

    Tous mes plans de courgettes sont atteints par l’oidium mais je ne m’en préoccupe pas ni ne traite car cela n’a aucune incidence sur les fleurs et la production qui est fantastique depuis deux mois et demi. Ce sont tout bêtement des courgettes maraichères non coureuses. Elles sont installées près des pieds de tomates qui sont, eux, en pleine forme pour le moment.
    Anne, jardinière en ile de france

  • Arthur dit

    Un moyen radical pour lutter contre l’oïdium est une décoction de prêle. En effet j’ai fais macérer de la prêle dans de l’eau et 8 jours plu tard j’ai pulvérisé mes feuilles de courgettes blanchies par l’oïdium. Les feuilles sont redevenues vertes. Je dois préciser que j’ai couper les feuilles les plus atteintes

  • Arthur dit

    Arthur dit

    Excuser-moi je rectifie
    Je précise que la décoction de prêle sent (du verbe sentir) mauvais même très mauvais mais est très efficace

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



e608e708311c40ebe11794a5a95c6bb8@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@
Lire les articles précédents :
Recette du coulis de cassis.

Cette année ma récolte de cassis a été vraiment généreuse. J’ai stocké plus de 25 kilos de fruits au congélateur....

Fermer