La culture des asperges


La culture des asperges.

11 mai 2013 |   Auteur: Jenny Gloster 

Les asperges représentent pour tous un légume pour gourmets au goût fin et à la texture délicate.  C’est un des premiers légumes récolté au  printemps qu’on peut apprécier en toute simplicité, cuit à la vapeur avec une noix de beurre fondant.  Le bonheur de ce petit plat est nettement  plus intense quand il s’agit des asperges fraichement cueillies.

l’asperge fraîche : le délice des gourmets.

culture de l'asperge
La culture de l’asperge demande de la surface et de la patience, mais quel délice!

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
Dans un vieux livre datant de 1937  « Epicure’s companion » Edward and Lorna Bunyard ont écrit : « l’asperge n’est pas fraîche si vous la récoltez le matin pour le dîner du soir ».  Je suis totalement d’accord avec cette phrase. Lorsque je veux cuisiner des asperges je mets l’eau à bouillir et seulement après je vais faire ma cueillette.

Entre les asperges blanches et vertes ma préférence va pour les vertes.  Je les trouve meilleures au niveau du goût et la cueillette me semble plus facile.

Les asperges sont généralement productives pendant 15 à 20 ans. Il vous faut de la surface et surtout il faut de la patience

Il faut attendre 3 ans après la plantation pour effectuer les premières récoltes significatives, afin que les griffes se développent bien.



 

 

Semis des asperges.

Relativement peu de jardiniers sèment des asperges. Vous êtes nombreux à démarrer avec des griffes. Cela permet de gagner un an, ce qui est appréciable.

 

Plantation de griffes d’asperges.

Vous devez d’abord prendre en compte que les asperges resteront en place de 15 à 20 ans. Il faut donc bien réfléchir à l’emplacement de cette culture.

Vous choisirez, si possible, une bonne terre bien drainante et ensoleillée. Ceci étant dit la culture de l’asperge n’est pas très difficile et cette plante accepte presque toutes les conditions. Evitez néanmoins les terres lourdes, si vous pouvez.

Vous préparerez le sol dès l’automne et vous apporterez une bonne fumure : fumier bien décomposé et/ou compost. Vous travaillerez bien le sol en profondeur pour éliminer toutes les mauvaises herbes et racines profondes.

Au printemps vous préparez votre terre comme pour une culture en butte (mais à l’envers)

Vous creusez une tranchée sur 15 à 20 centimètres de profondeur, sur 50 centimètres de large. Vous mettez la terre ainsi récupérée sur la butte. La distance à respecter entre 2 rangs d’asperge est de 1,20 mètre. Je vous présente ici la solution idéale. Lors de ma plantation d’asperge, il y a 10 ans, j’ai planté 2 rangs proches 50 cm entre ces 2 rangs et j’ai planté 2 autres rangs à une distance de 1,20 mètre. Ce n’est pas mal, mais je pense que les pieds d’asperges sont un peu trop proches les uns des autres.

Dans la tranchée je rajoute à la main une petite butte de terre tous les 50 cm, je plante un petit piquet de bois pour savoir où sont mes asperges  et je pose délicatement la griffe sur cette micro-butte.

Je recouvre ensuite les griffes d’un peu de terre, pas plus de 5 centimètres au début. Par la suite, au fur et à mesure du développement de la plante je rajoute un peu de terre (en fait je rempli la tranchée)

Par la suite la butte sera inversée car vous recouvrirez de plus en plus de terre les plants d’asperges.

 

Entretien de l’aspergeraie.

L’asperge est assez gourmande, je fais un apport de fumier bien décomposé chaque hiver.

Le problème principal, c’est le désherbage. C’est pourquoi vous éviterez de planter des asperges dans une terre infestée de liseron, de chiendent ou de rumex. Il faut désherber régulièrement votre coin à asperge. Cette année je vais étaler une poignée de gros sel.  Cette pratique traditionnelle ne dérange pas les asperges (plante des régions maritimes) mais réduit l’apparition des mauvaises herbes.

L’ennemi principal de l’asperge ce sont les criocères. Ces insectes sont présents sur mes plantations d’asperges. Il faut faire bien attention pour les voir car ces insectes ont la fâcheuse tendance de se cacher des êtres humains !!  La méthode que je trouve le plus efficace est de poser une feuille de papier au pied du plant d’asperge atteint, au niveau de sol, les criocères décrochent rapidement et tombent (en général) sur la feuille. Il ne reste plus qu’à les écraser !

On parle parfois d’attaques de limaces sur les asperges, je ne l’ai jamais constaté chez moi. Par contre les mulots peuvent causer des dégâts. Lorsque je constate la présence de mulots dans cette partie de mon potager j’installe un ou 2 pièges. Je compte aussi sur « notre chouette » pour limiter la présence des mulots.

 

 Récolte des asperges.

L’année suivant la plantation des griffes vous ne récolterez pas. C’est un peu frustrant, mais je pense qu’il faut vraiment éviter.

La deuxième année vous commencerez à cueillir mais de manière « parcimonieuse »

Au bout de 3 ans après la plantation des griffes vous allez vous régaler. En général vous commencerez la récolte des asperges tout début mai et vous arrêterez les prélèvements 6 semaines plus tard. En général je récolte 2 fois par semaine.  Après ces 6 semaines de bonheur il faut laisser la culture monter en feuilles.  A la fin de l’automne ou au début de l’hiver les feuilles deviennent jaune/marron.  C’est à ce moment-là que l’on coupe les tiges à 5 cm du sol.

 

Consommation et valeur nutritionnelle des asperges.

Le nombre d’études existantes sur l’intérêt nutritionnel des asperges est assez faible.

Les asperges sont excellentes pour la santé (antioxydants) et particulièrement conseillées aux femmes enceintes (elles contiennent beaucoup de vitamine B9 : l’acide folique ou folate)

La consommation d’asperge est néanmoins déconseillée aux personnes atteintes de la goutte à cause des « purines » qu’elle contient.

Les recettes d’asperges sont nombreuses et variées, cela mérite sans doute un autre article ! Dites-moi si vous avez une recette à recommander!

 

L’asperge c’est un légume de printemps délicieux. Si vous avez assez de surface et si vous êtes patients, cultivez-en.

Vous en consommerez beaucoup plus car le prix de l’asperge au magasin en fait reculer plus d’un et le goût de l’asperge du jardin est vraiment incomparable !




 

 



6 Commentaires

  • Alain Charest dit

    Excellent article. Ici, au Canada, du moins dans ma région, nous n’avons commencé à les manger que la semaine dernière. Saviez-vous qu’on peut maintenant acheté des griffes qui ne comportent que des plants mâles. À ce qu’il paraît, elles produisent des plants plus vigoureux. Mes plants sont d’une ancienne variété qui produit des fruits. D’une certaine façon c’est pratique car  quand je trouve de petits plants qui se sont semés un peu partout, je les transplante avec les autres pour agrandir ma planche un peu plus chaque année.

  • Jenny Gloster dit

    @ Alain Charest, merci pour les informations.  Je n’ai pas présenté la méthode de culture à partir de semis car en France, très peu de jardiniers utilisent cette technique qui marche très bien mais impose une patience d’un an de plus.

    Jenny

  • majdzik dit

    Bonjour,
     
    Très bel article et intéressant. J’habite en Belgique dans le sud à une  quarantaine de km de Givet.
    La culture d’asperges dans ma région est elle possible ? Si oui , j’envisage de faire la culture sur une ligne de 12 mètres. Combien dois je mettre de plants ? Comben d’asperge donne une griffe dans 3/4 ans et ma ligne sera t-elle suffisant pour deux personnes ? Merci pour vos réponses et pour cet excellent site.
    Amicalement.
    Majdzik R.

  • Jenny Gloster dit

    Merci Majdzik pour le commentaire.  Je suis désolée, je ne sais pas si votre région est adaptée à la culture des asperges.  A votre place je demanderai aux gens du coin, je regarderai s’il en existe dans les jardins et je me renseignerai auprès des maraichers qui vendent leurs produits sur les marchés locaux.  Si votre terre est argileuse il serait bien d’ajouter du sable. Si les asperges poussent bien je pense qu’avec 12m de culture, vous aurez  largement assez pour 2 personnes.  Le commentaire d’Alain Charest était très intéressant à propos des variétés uniquement mâles qui ont une meilleur rendement.

    Bon jardinage

    Jenny

  • Ber dit

    Bonjour,
    je ne sais si ce post est tjs d’actualité mais pour répondre à Majdzik, moi aussi j’habite en Belgique (près de Beaumont) et ma réponse est oui sans problème, on cultive l’asperge chez nous. Il y a d’ailleurs un producteur connu à coté de chez moi (le chateau du Fosteau). Moi pour ma part, j’attends impatiamment cette année puisque mes griffes plantées il y a 2 ans vont commencer à produire……

  • Jenny Gloster dit

    Merci Ber pour cette réponse qui va, j’en suis sure, intéresser Majdzik

    Jenny

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



39a0c9f479ee78b7b7b2eec3af2e3233[
Lire les articles précédents :
Téléchargez gratuitement mon livre blanc : devenez Jardinovore

Marre de la malbouffe, marre des arnaques agroalimentaires, devenez jardinovore ! Ces derniers temps les scandales alimentaires se multiplient. L’exemple...

Fermer