La consoude Bocking 4


La consoude bocking 4

18 avril 2013 |   Auteur: Jenny Gloster 

Je cultive depuis des années (bientôt 20 ans) de la consoude bocking 14 dans mon jardin. J’utilise cette consoude de très nombreuses façons : purin, concentré, mulch, trous de plantation, pommades etc…
J’utilise aussi cette consoude bocking 14 pour l’alimentation de mes animaux. En général tous mes animaux l’apprécient, surtout si je la donne quelques heures après la coupe (la consoude légèrement séchée est sans doute plus appréciée par les animaux car les poils sont moins « rugueux »

Des plants de consoude bocking 4 maintenant disponibles en France:

plants de bocking 4
Jenny devant de jeunes plants de consoude bocking 4

Jusqu’à présent je n’avais jamais cultivé la consoude de la variété bocking 4, qui est la variété conseillée pour l’alimentation des animaux.
Depuis cette semaine B-actif vend des plants de consoude bocking 4. Je n’y suis pas pour rien. En effet Oliver, mon mari, est un des créateurs de B-actif et depuis des années je le « tanne » pour qu’ils commercialisent cette variété de consoude. Voilà c’est fait !



 

Quel intérêt y a-t-il à cultiver cette variété de consoude ?

La consoude bocking 14 est idéale au jardin. C’est la variété qui contient le plus d’éléments fertilisants et en particulier du bore et de la potasse. Par contre la consoude bocking 4 est, elle, idéale pour l’alimentation animale.
Elle contient moins de potasse qui est un élément négatif au niveau appétence (goût)
Elle contient par contre plus d’acides aminés particulièrement utiles pour l’alimentation.
Je cultive donc aujourd’hui la consoude bocking 14 pour fertiliser mon jardin et la consoude bocking 4 pour mes animaux. Ceci dit, je ne vais pas devenir « intégriste », si j’ai trop de bocking 14 je la donnerai volontiers à mes poules, si j’ai trop de bocking 4 j’en cuisinerai et je ferai une pommade que je comparerai à ma pommade actuelle de consoude. Les 2 variétés se ressemblent, leur utilisation est un peu différente.

Comment conduire la culture de la consoude bocking 4?

Je vais utiliser exactement les mêmes méthodes que pour l’autre variété. Je vais, en particulier, en planter à proximité de mon poulailler pour faciliter le travail de distribution.
J’envisage de couper très souvent. En effet le taux de protéine est d’autant plus élevé que la plante est jeune (et le taux de fibre moindre)

Quel avenir pour cette variété de consoude?

La consoude est la plante qui peut produire le plus de protéine par hectare. La consoude bocking 14 est la variété qui a le plus fort taux de protéine. Les agriculteurs utilisent actuellement quantités de soja, provenant pour la grande partie d’Amérique (avec un bilan carbone « discutable ») et majoritairement OGM. Ils cherchent des solutions pour être moins dépendants au niveau protéine. La consoude bocking 4 est, sans doute, une excellente alternative à l’importation massive de soja américain.

Cette variété est-elle plus difficile à cultiver que la bocking 14 ?

La consoude bocking 4 se conduit de la même façon que la consoude bocking 14. Elle est aussi très rustique et elle donne de superbes rendements.
Je vais juste la couper plus souvent pour le taux et la qualité des protéines. J’espère un rendement très élevé. Bien sur cette variété est aussi mellifère que les autres variétés de consoude



 



Retrouvez ici tous mes articles consacrés à la consoude

29 Commentaires

  • Pépé dit

    Bonjour,
    Article très complet sur la consoude, je ne l’ai jamais cultivé jusqu’à présent. Mais je vais certainement essayer dans mettre quelques pieds dans le jardin.

  • Mélanie dit

    Très sympa ton blog, j’adore l’idéologie de base !
    Je ne connaissais pas du tout ce produit et il a l’air vraiment efficace

  • philippe dit

    Bonjour,
    Je viens de lire votre article et cela me parle. J’ai aussi écrit un article sur la consoude et les 2 articles se complètent bien.
    Je me suis promené sur votre blog et j’ai découvert de précieuses informations et je me suis abonné.

     
    Philippe
     

  • Christian dit

    Il vaut mieux prendre les feuilles en trois ou quatre fois que couper la plante.
     

  • Jenny Gloster dit

    @pépé, merci pour le commentaire. Si l’objectif est de « nourrir » les plantes il vaut mieux planter la consoude bocking 14, si l’objectif est de nourrir les animaus le choix de la variété bocking 4 est idéal.

    @mélanie, et oui la consoude est bien le trésor du jardin comme l’écrit Bernard Bertrand.

    @Philippe, j’aime bien quand le maximum de personnes parlent de consoude. En l’occurence cet article traite de la consoude bocking 4 idéale pour nourrir les animaux.

    @Christian Je voudrais que tu nous en dises plus : pourquoi couper en plusieurs fois et comment?

    Pour ma part je cultive la consoude depuis 20 ans et je coupe en une seule fois pour les raisons suivantes:

    • C’est plus facile et plus rapide.
    • On peut choisir le stade idéal de coupe: pour la bocking 4 je pense qu’il faut couper les feuilles jeunes (il y a un dosage plus fort en protéines)
    • On évite, en coupant jeune et en une seule fois l’apparition de maladies comme l’oïdium ou la rouille par exemple (pour info la consoude bocking 4 ne serait pas sensible à la rouille, d’après la littérature car pour le moment je n’ai qu’un peu plus de un an d’expérience pour cette variété)
    • D’après Lawrence D Hills, le pape de la consoude, les 3 principales conditions de réussite de la culture de consoude sont : feed, weed and cut (nourrir, désherber et couper). Il préconise de couper souvent. Moi aussi sauf pour la partie que je réserve aux abeilles.
    • Avec une grosse production de consoude, 1000 pieds par exemple je ne saurai pas comment couper en plusieurs fois sans y passer trop de temps.

    Bon jardinage à tous

    Jenny

  • Christian dit

    Je pense qu’en laissant quelques feuilles on assure une meilleures reprise (les feuilles restantes assurant la photosynthèse).
    Ce conseil est donné dans ce vieil ouvrage en ligne, mais ne la cultivant pas encore, je laisse les autres utilisateurs de la consoude apporter leurs temoignages en faisant l’expérience sur deux pieds de taille identiques. Un totalement « rasé » et un autre avec quelques feuilles subsistantes. L’idéal serait de peser la récolte pour voir ce qui est le plus avantageux sur une période donnée. Plantées en quinquonce, les plantes coupées peuvent profiter de l’ombre portée de leurs voisines.
     
    http://books.google.fr/books?id=Rg8ZAAAAYAAJ&dq=consoude%20chevaux&hl=fr&pg=PA195#v=onepage&q=consoude%20chevaux&f=false
     

  • Christian dit

    Sur un site américain, j’ai les conseils complémentaires suivants.
    La récolter de préférence avant la période de floraison.
    Il n’est pas souhaitable de laisser les fleurs se développer, car alors le rendement en feuilles baisse.
    On peut toutefois les laisser se développer pour des raisons ornementales, ou pour les abeilles.
    On récolte les feuilles les plus anciennes pour laisser les jeunes feuilles se développer.
    Le meilleur rendement est obtenu avec un espacement de trois pieds, soit environ 1 mètre.
    On la multiplie avec la division de racines de pieds de trois ans.

  • Jenny Gloster dit

    @Christian, merci pour les réponses.

    Je suis en accord avec les conseils du site américain. Pour l’alimentation animale il est évident qu’il vaut mieux couper avant la floraison. Le taux de protéines est nettement plus élevé, la digestibilité est meilleure et le rendement annuel est beaucoup meilleur. J’ai un ami à Madagascar qui cultive de la bocking 14. Il arrive à récolter 17-18 jours après la coupe précédente et cela toute l’année! Le rendement annuel est fantastique. Il n’y a pas de problèmes de photosynthèse car les nouvelles feuilles poussent à une vitesse record.

    Par contre je ne coupe jamais trop ras et les nouvelles feuilles sont déjà bien développées une semaine après la coupe.

    Pour l’espacement des pieds, j’ai tout essayé. Si vous laissez 1 mètre entre chaque pied vous aurez un problème de désherbage sauf à apporter énormément d’eau et d’azote. En condition « normale » je préconise une plantation à 60 centimètres dans les 2 sens. Lorsque je ne veux absolument pas désherber il m’arrive de planter à 30 centimètres sur 30.

    Si vous laissez beaucoup d’espaces entre chaque plant, il est intéressant de cultiver des légumineuses entre les rangs. Ces légumineuses apportent l’azote nécessaire à la consoude.

    La consoude est une plante pérenne, la division des pieds peut se faire dès la fin de la première année et au moins pendant 30 ans. C’est d’ailleurs un des avantages clés de cette culture : Vous achêterez des boutures une fois dans votre vie.

    En résumé, le rendement dépendra peu de la méthode de coupe. Le rendement dépend du climat (en Afrique vous récoltez 12 mois sur 12, en Sibérie 4 mois maxi), des quantités d’eau apportées (en climat tropical il est possible d’otenir 500 tonnes de matière verte par hectare) et des quantités d’azote disponible. Ce dernier point est le facteur limitant en France. Il est interdit d’apporter plus de 170 unités d’azote d’origine animale par hectare. Les calculs faits par B-actif démontrent que la consoude peut consommer 1500 unités d’azote par hectare. En ce sens la consoude peut devenir une plante dépolluante.

    Encore merci pour cet échange

    Jenny

  • Marilou van der Dussen dit

    Bonjour,
    Dans mon jardin et dans la prairie de mes chevaux il y a plein de consoude qui poussent. Je comptais en utiliser comme vous le préconisez à la plantation des tomates. Je lisais votre article et je me demandais comment faire pour distinguer les consoudes à moins évidemment de les acheter et d’avoir le nom dessus. Une très bonne journée !
    Cordialement,
    Marilou

  • Jenny Gloster dit

    @Marilou, Bonjour, Toutes les consoudes sont bonnes pour fertiliser les tomates. La meilleure variété pour la fertilisation c’est la bocking 14 parce qu’elle contient plus d’éléments fertilisants.

    Les consoudes sont excellentes pour l’alimentation des chevaux, cette fois c’est la bocking 4 la meilleure.

    Vous ne trouverez pas ces « cultivars » dans la nature. Nous les préconisons, parce qu’ils sont bien adaptés et surtout parce que la consoude officinale (à coup sur, ou presque, celle que vous trouvez dans votre parcelle) est très invasive dans un jardin. Ne la plantez pas dans votre jardin, mais si vous avez accès dans un champ utilisez là.

    Bonne semaine

    Jenny

  • lurral dit

    Bonjour
     
    J aime beaucoup votre site mais je dois vous avouer que concernant la consoude j ai acheté des racines chez b actif et rien ne sort je suis en lozere peut etre est e du au climat cela vous semble t il normal ???
    j ai été decue mais j ai contourné le probleme et j ai fini par trouvé à un marché au fleur un plant magnifique
    merci pour votre site 
    cordialement

  • Jenny Gloster dit

    @lurral

    Ce serait intéressant de me dire quand vous avez acheté les boutures (de bocking 14 je pense). La consoude pousse sous tous les climats. C’est une plante qui pousse très bien sous le climat tropical et qui pousse aussi en Sibérie. Par contre les boutures mettent parfois un bon moment avant de démarrer. Avez-vous demandé le nom de la variété à votre vendeur. Je connais beaucoup de jardiniers qui « en ont marre » de la consoude qui envahit trop leur jardin. Cela n’arrive pas ni avec la bocking 4 ni avec la bocking 14 qui restent là ou vous les mettez.

    Si vous avez planté les boutures de b-actif depuis plus de 2 mois, écrivez leur, ils vous enverront des boutures de remplacement. Si cela ne fait pas 2 mois encore un peu de patience et vous allez voir les boutures démarrées. En tous les cas moi je n’ai jamais eu d’échec de plantation avec des boutures d’une plante aussi rustique.

    Bon jardinage

    Jenny

  • Marilou van der Dussen dit

    En fait, je me suis rendu compte que nous n’avons pas de consoude chez nous. Je l’ai confondue avec le rumex. Où pourrais-je en acheter?

  • Jenny Gloster dit

    Bonjour Marilou,

    Le rumex est une vraie mauvaise herbe (même si en breton on l’appelle le chou du cochon), il est très difficile de s’en débarasser.

    B-actif vend des boutures de consoude bocking 14 celle qu’il faut utiliser pour faire de l’engrais et des plants de consoude bocking 4 idéale pour la consommation des animaux.

    Bon jardinage,

    Jenny

  • lurral dit

    Merci pour votre réponse , peut etre est ce moi qui suis impatiente ça fait deux mois justement donc peut est elle sur le point de sortir quand le soleil daignera montrait le bout de son nez d’une manière constante!
    Vous m’avez  donnée envie de cultiver de la rhubarbe votre site est une mine d’or quand vous avez demarré vous avez commencé avec quelle variété?
    Peut être l avez vous enoncé sur votre blog mais je n’ai pasencore tout lu
    Pour finir si ma consoude finit par sortir je serai interressée par la bockink 4 pour mes poules , anes, chevaux…ma menagerie quoi !!
    Merci encore et un excellent week end
    céline

  • Christian dit

    Essayer de mettre par dessus une bouteille d’eau en plastique de 5 litres, avec le fond coupé au cutter pour créer un effet de serre.
     
     
     
     

  • Jenny Gloster dit

    @Lurral, je suis désolée, je ne peux pas répondre concernant ma variété de rhubarbe. J’ai récupéré cette variété, il y a de très nombreuses années, chez la grand-mère d’Oliver, mon mari. La variété est géniale car elle est vraiment productive mais surtout plus précoce que toutes les autres variétés.

    @Christian, merci pour le conseil

    Jenny

  • Lurral dit

    BBonjour merci Christian pour ce conseil mais mon impatience a fait sortir deux boutures de consoude je suis ravie!!
    jenny votre livre blanc est vraiment un bon moteur pour tout ceux qui cherchent dans cette voie!
    je viens justement d installer des buttes sur un terrain de 1200m carré étant assuree que  nous devons changer notre façon de cconsommer !
    le temps n est pas trop favorable mais j espère que cette première année sera tout de même clémente au niveau du climat … 
    une excellente journée à tous!
     

  • Jenny Gloster dit

    @Lurral, Ravie que les boutures de consoude se décident à sortir.Merci pour le commentaire sur mon livre blanc jardinovore.

    La culture en buttes est véritablement une bonne méthode, elle permet d’améliorer beaucoup de choses. Dites nous ce que vous mettez dans vos allées, merci

    C’est vrai que le climat pose des problèmes en ce printemps. J’ai aussi beaucoup de retard dans mon jardin.

    Jenny

  • Lurral dit

    Bonjour
    Dans mes allées je dépose de la paille, du foin j ai 4 chevaux et deux ânes  donc ça facilite car j ai toujours un reste de foin qu ils ont ssouillé,d ans une allée j ai mis une bâche noire et je pense mettre du brf dans une autre afin qu il se composte et ainsi pouvoir le déposer par la suite sur la butte
    je suis en alerte crue du lot je croise les doigts pour que la rivière ne sorte pas et réduise à néant mon travail mais dame nature decidera. 
    Une excellente journée à tous 
     

  • Jenny Gloster dit

    @Lurral, merci pour la réponse très rapide.

    Votre méthode de culture en buttes me parait idéale. J’espère que votre jardin ne subira pas les crues du lot, ce serait effectivement dommage.

    Bon jardinage et bon courage, 

    Jenny

  • pecolatto serge dit

    Bonjour,
    Serais t ‘ il possible de voir une photos de Fleurs de Bocking 4 ?
    J ‘ ai plusieurs souches de consoudes, 
    Certaines provenant de Det68240, d ‘ autres de Belgiques.
    Et dans la nature des consoudes en quantité importantes.
    Je suis en Seine et Marne = Clayes souilly.
    Serge Pecolatto

  • Jenny Gloster dit

    @Serge,

    Pour le moment notre consoude bocking 4 n’est pas encore en fleurs.

    Je ne peux donc pas publier de photos.

    Cela va venir

    Jenny

  • Raymond dit

    Bonjour
    Félicitations pour votre blog et merci pour tous ces renseignements.
    Une question concernant la consoude. L’année passée en me promenant, j’ai pris sur le bord du chemin des plants de consoude. Du moins je le pense. Replanter dans le fond de mon jardin va t-elle être envahissante et a t-elle les mêmes propriétés que celles décrites plus haut ?
    Merci pour vos réponses et à bientôt.
    Amitiés
    Raymond

  • Jenny Gloster dit

    @raymond,

    Toutes les variétés de consoude sont utiles au jardin. J’ai choisi la variété bocking 14 pour fabriquer mon propre engrais naturel (c’est la variété qui contient le plus d’éléments fertilisants) et la variété bocking 4 pour nourrir les animaux. C’est la variété préférée par les animaux et c’est aussi celle qui contient le plus de protéines. Par contre elle contient moins de potasse.

    La consoude trouvée au bord des chemins est en général de la consoude officinale. Vous pouvez la récolter et en faire du purin par exemple. Par contre je ne la planterai pas dans mon jardin car elle envahira. Je préconise d’acheter des boutures de consoude à B-actif. Vous n’êtes pas obligé de me croire puisque mon mari Oliver est un des créateurs de cette société. Par contre, acheter des boutures de consoude est rentable car c’est une plante pérenne que vous n’achèterez donc qu’une fois dans votre vie.

    Bon jardinage

    Jenny

  • sola dit

    je suis jardinière débutante et ne connaissais pas la consoude B14

    je m’en suis procuré des boutures, j’ai respecté les 7 cm pour la plantation mais malheureusement j’ai lu trop tard, sur un site web, que ces boutures doivent être plantées à l’horizontale et non pas à la verticale …….
    dois-je tout reprendre ou les boutures prendront tout de même ….
    merci de bien vouloir me répondre.
    cordiales salutations Joss

  • Jenny Gloster dit

    @Joss, désolée de répondre si tard, je n’avais pas vu ton commentaire. Je préconise de planter à l’horizontale, mais ce n’est pas très grave. Il ne faut pas reprendre la plantation. Je pense que tes plants ont montré le bout de leur nez, sinon cela ne saurait tarder.
    Pour tout savoir sur la consoude parcoure le livre blanc de B-actif :
    http://www.le-jardin-de-jenny.fr/telechargez-livre-blanc-gratuit-la-consoude-au-jardin.html

    Jenny

  • kucheida jean françois dit

    Bonjour Jenny,
    Je me lance cette année dans le jardinage,j’ai fabriqué une serre où je ne cultive que des tomates.Cherchant sur le web les meilleures méthodes,j’en suis arrivé à commander samedi dernier des racines de consoude B14.
    Hier par hasard je suis tombé sur une surface où poussait de la consoude trés invasive,je pense que c’est de la consoude officinale;de ce fait ca matin j’ai fait 1kg de consoude en purin.
    Ma question est: le purin de consoude hors B14 est-il aussi efficace et a-t-il les mêmes propriétés?
    Félicitations pour votre blog et merci d’avance.

  • David dit

    Bonjour,
    juste pour réagir sur le rhumex.
    Dans mon jardin, je le favorise!

    En effet, c’est une des rares plantes qui fait des feuilles quasiment toutes l’année, et le cochon d’inde l’aime bien!
    Ceci dit dans le terrain, il est assez rare, l’espèce dominante étant la berce et le panais, suivi par l’ortie!

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



f195515f4ea87b412517f89576e02f98DDDDDDDDDDDDDDDDDDD
Lire les articles précédents :
Un article du jardin de Jenny dans le magazine MON JARDIN & MA MAISON

Le magazine MON JARDIN & MA MAISON m’a fait le plaisir de publier un article important (6 pages) sur mon...

Fermer