culture de l'agastache, consommation d'agastache, liqueur d'agastache


Culture et utilisation de l’agastache.

7 juillet 2013 |   Auteur: Jenny Gloster 

L’agastache est une des plantes multifonctions que je préfère. J’aime bien avoir des ilots d’agastache pour embellir mon jardin (plante ornementale), cette plante attire de très nombreux pollinisateurs en particulier les papillons et les abeilles (plante mellifère) et j’utilise les feuilles pour confectionner tisane et liqueurs d’agastache et les fleurs  pour agrémenter de nombreux plats en particulier de salades (plante culinaire). L’agatache s’utilise aussi en herboristerie (plante médicinale)

 

Culture de l’agastache.

Si l’agastache est très utile elle est aussi très facile à cultiver.

 

Semis d’agastache :

culture d'agastache en fleurs
Je trouve très belles les fleurs d’agastache; et vous?

De nombreuses méthodes sont possibles pour démarrer une culture d’agastache. Pour ma part je sème l’agastache graine par graine en alvéoles dès le début du printemps (début mars) sous serre. Il faut une température voisine de 20 degrés pour le démarrage de la germination de l’agastache. Cette germination se produit environ 10 jours après le semis.

Je transplante par la suite les jeunes plants d’agastache dans des godets plus grands (quand les plants ont environ 5 à 7 cm de hauteur. Je laisse les plants  se développer en pots jusqu’à ce qu’ils atteignent 15 à 20 cm e haut. Il est d’ailleurs possible de cultiver l’agastache en pots ce qui en fait une plante cultivable sur un balcon (même si on n’a pas de jardin).

Quand les plants sont beaux je les replante en pleine terre. Je sème à environ 30  à 40 cm de distances dans les 2 sens. Je choisis une terre drainante, de préférence au soleil. L’agastache accepte une terre relativement pauvre, elle préfère une terre sèche à une terre argileuse. Comme j’en utilise souvent je choisis un endroit assez proche de la cuisine.

Il est aussi possible de semer en pleine terre à partir de fin avril en Bretagne, quand les températures de la nuit ne sont plus trop froides.

Le semis n’est qu’une des méthodes de propagation de l’agastache. En général je conserve mes plants d’agastache 3 ans et au bout de 3 ans je divise les pieds. Cela marche très bien et peut être l’unique méthode de culture. Pour ma part je fais beaucoup de semis car je vends des plants d’agastache. Je considère que pour une famille il est utile d’avoir une dizaine de pieds d’agastache dans son jardin.

En général je cultive l’agastache en ilots mais c’est aussi très agréable de la cultiver en bordure. En passant je « caresse » l’agastache ce qui apporte une odeur très agréable à mes mains.



 

Entretien des cultures d’agastache :

L’agastache est très facile à cultiver, je le fais depuis des années sans avoir jamais vu de maladies. Je ne fais donc jamais de traitement. Comme c’est une plante pérenne je la fertilise à l’occasion avec de la consoude (en mulch ou sous forme de purin).

L’agastache pousse vite, fleurit vite et je la trouve belle même quand les fleurs sont fanées, un peu comme le sédum (je laisse les fleurs faner et monter en graines pour produire mes propres graines). La récupération de ses propres graines d’agastache est très facile car un « épi » d’agastache contient des centaines de graines.

Utilisation de l’agastache :

Préparation d’une tisane d’agastache :

J’utilise les feuilles fraiches d’agastache pour préparer une tisane que nous dégustons après les repas, à la place du café. Le goût légèrement anisé est rafraichissant et cette tisane d’agastache facilite la digestion. Vous pouvez en faire un peu plus que nécessaire et vous consommez le reste froid avec des glaçons ; c’est très sympa quand il fait chaud ! Pour préparer cette tisane je cueille quelques feuilles que je mets dans l’eau bouillante et que je laisse infuser environ 5 minutes.

Utilisation des fleurs d’agastache :

J’utilise souvent les fleurs d’agastache pour agrémenter une salade. Cela lui donne un petit goût anisé et cela embellit le plat. Souvent je rajoute à la fois des fleurs d’agastache (violettes) et des fleurs de bourrache (bleues), c’est très joli et très bon à mon goût !

L’agastache plante médicinale.

L’agastache s’utilise en herboristerie, sous forme de tisane ou d’infusion,  pour traiter la toux et pour faciliter la digestion.

L’agastache en assaisonnement des plats principaux.

J’utilise régulièrement l’agastache pour assaisonner des plats de poissons, c’est très agréable, j’utilise au choix des feuilles tendres ou des fleurs.

On peut aussi l’utiliser pour assaisonner des plats de viande (de poulets par exemple), mais chez nous, nous n’aimons pas beaucoup (sans compter que nous ne sommes pas de gros mangeurs de viande)

Le séchage de l’agastache.

Une fois de plus le séchage est un de mes points faibles, quel dommage ! Cet été je vais faire sécher des feuilles d’agastache (de la même façon que les feuilles de menthe) par beau temps, à l’ombre, dans un endroit aéré.

Je conserverai ensuite ces feuilles séchées dans du papier kraft et je pourrai consommer de la tisane d’agastache toute l’année. J’aime bien varier les tisanes. Je consomme, par exemple, régulièrement de la tisane de verveine mais pas trop car la verveine à des vertus « calmantes » qui peuvent parfois laisser un sentiment de fatigue. Au contraire une tisane d’agastache redonne du tonus ! Je consomme aussi régulièrement du thé à la menthe ET agastache ; délicieux !

La recette de la liqueur d’agastache :

liqueur agastache
Découvrez la recette ultra facile de la liqueur d’agastache et régalez-vous!

La préparation d’une liqueur d’agastache est très simple à faire. Vous prenez comme ingrédients : un litre d’alcool, 2 grandes poignées de feuilles d’agastache, 100 gr de sucre en poudre et une petite tasse d’eau.

Vous mettez les feuilles d’agastache dans l’alcool et vous laissez macérer 2 jours. Au bout de ces 2 jours vous faites un sirop en mélangeant l’eau et le sucre.

Vous prenez un filtre à café et vous passez dedans le mélange alcool-agastache pour enlever les feuilles.

Il ne vous reste plus qu’à verser le sirop dans l’alcool, voilà, c’est fini.

Vous pouvez aussi faire des variantes en rajoutant par exemple des clous de girofle, du carvi, des graines de coriandre …. Laisser courir votre imagination !

 

Je trouve que l’agastache est une plante trop méconnue en France. Cet état de fait est en train de changer. Je vends de plus en plus de plants d’agastache. Les acheteurs sont très satisfaits, ils en redemandent tous (ou ils multiplient eux-mêmes. Comme je l’ai dit, c’est de plus une plante qui peut se cultiver en pots !

L’agastache a, à mon avis, un avenir assuré !

 



 

 



10 Commentaires

  • shuki dit

    Bonjour Jenny, merci pour la visite, je découvre ton joli blog consacré à ton potager utile et agréable. L’agastache je découvre aussi, c’est une plante qui me plait beaucoup, mais vu le peu de place dont je dispose, un seul pied serait suffisant dans mon micro potager (4 m2 !!)… En ce moment il est occupé par des pieds de tomates et des plantes aromatiques. Mais je vais bientôt en parler… Belle fin de semaine, amitiés jardinières     Shuki

  • Louise dit

    Personnellement, j utilise les feuilles d AGASTACHE , pour décorer les desserts en faisant des feuilles givrées , il faut cueillir , rincer et sécher les feuilles, puis les recouvrir avec un pinceau d un blanc d œuF. 
     préalablement légèrement battu à la fourchette puis saupoudrer de sucre cristallisé ( le plus gros) puis faire sécher quelques heures et enfin décorer une salade de fruits , une mousse au chocolat , une compote d abricots .
    j ai dégusté cela la première fois chez François gagna ire au PUY en Valéry 
     
    le maître d hôtel. Était tellement étonné que je reconnaisse l AGASTACHE que le chef est venu discuter avec moi et m a donc appris à faire ce 3SATpetil’amusement en dessert 

  • Jenny Gloster dit

    @shuki, l’agastache ne prend pas beaucoup de place, en général un seul pied suffit.

    @Louise, merci pour cette recette. Je pense que je vais l’essayer rapidement

    Jenny

  • Nathalie dit

    Merci pour ces informations. J’avais des pieds d’agastache que je n’utilisais pas. J’ai bien bien envie de tenter la liqueur.

  • Jenny Gloster dit

    @Nathalie, ceux qui aiment l’agastache aprécient tous la liqueur

    Jenny

  • Marilou van der Dussen dit

    Bonjour Jenny,
    J’aimerais bien vous acheter des pieds d’agastache, mais n’est-ce pas trop tard dans la saison? 
    Bien à vous,
    Marilou

  • Frédérique dit

    Toujours d’aussi beaux articles, très agréables à lire et très complets. Un vrai bonheur
    Bel été avec je l’espère ce qu’il faut de soleil et de pluie. Amitié des Flandres. Frédérique

  • Cherait dit

    Bonjour Jenny,
    J’aimerais bien vous acheter des pieds ou graines d’agastache.
    Bien à vous,
    Mounira

  • bellevergue dit

    bonjour,merci pour toutes ces infos sur l’agastache,on m’a oofert des graines et je ne connaissait,pas,je vais en faire des ilots dans mon jardins,et tester vos recettes,comme je fais du jardinage ecolo,c’est super comme plante.Je fais de la culture sur butte pour mon potager,je vais voir sur votre blog,ce que je peut apprendre pour mes futures plantations.bonne continuation.

  • Etienne dit

    Bonjour faut il de l alcool à la pharmacie à combien

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



ee349bd6a44ae15847037bd75100d66e<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<
Lire les articles précédents :
2 astuces principales pour mon potager

"Cet article participe à un évènement inter-jardiniers organisé par Yannick HIREL du blog Au potager bio, le but étant de...

Fermer